Carvone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Discussion:Carvone/Traduction

(S)-(+)-Carvone
Carvone
Identification
Nom IUPAC (5S)-2-méthyl-5-(prop-1-én-2-yl)cyclohex-2-én-1-one
No CAS 99-49-0 (RS)
2244-16-8 D(+) ou (S)
No EINECS 218-827-2 D(+) ou (S)
FEMA 2249
SMILES
InChI
Apparence huile jaunâtre,
odeur de cumin
Propriétés chimiques
Formule brute C10H14O  [Isomères]
Masse molaire[1] 150,2176 ± 0,0093 g/mol
C 79,96 %, H 9,39 %, O 10,65 %,
Propriétés physiques
ébullition 230 à 231 °C
Solubilité Insol. dans l'eau
Écotoxicologie
DL50 3 562 mg·kg-1 (rat, oral)
(R)-(–)-Carvone
Carvone
Identification
No CAS 6485-40-1 L(–) ou (R)
No EINECS 229-352-5 L(–) ou (R)
Apparence huile incolore,
odeur de menthe
Propriétés chimiques
Formule brute C10H14O  [Isomères]
Masse molaire[2] 150,2176 ± 0,0093 g/mol
C 79,96 %, H 9,39 %, O 10,65 %,
Propriétés physiques
ébullition 230 à 231 °C
Solubilité Insol. dans l'eau
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



Écotoxicologie
DL50 1 640 mg·kg-1 (rat, oral)
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.
Carvones R et S

La carvone (2-méthyl-5-(1-méthyléthènyl)-2-cyclohexén-1-one) (C10H14O) est un liquide incolore à jaune pâle ayant une température d'ébullition de 230°C. La molécule de carvone appartient à la famille des terpènes et possède un carbone asymétrique. Elle existe donc sous deux formes (des énantiomères) ayant les mêmes propriétés chimiques et physiques et qui ne diffèrent que par leur pouvoir rotatoire.

La R-carvone (L-carvone) (lévogyre) est présente en grande quantité dans les essences de menthe verte. La S-carvone (D-carvone) (dextrogyre) est le constituant majeur des essences extraites d'aneth et des graines de carvi. On en trouve également dans les essences issues des peaux d'oranges. Beaucoup d'essences naturelles, comme celles extraites de la menthe poivrée, contiennent des carvones en petites quantités.

Fait assez rare parmi les énantiomères volatils, les deux molécules possèdent une odeur différente alors que leur composition chimique est rigoureusement la même. Ceci confirme le fait que les récepteurs olfactifs de l'homme sont sensibles à la chiralité des molécules. On retrouve le même phénomène avec le limonène dont un des énantiomères possède une odeur de citron et l'autre une odeur d'orange.

Historique[modifier | modifier le code]

Dans l'Antiquité, les Romains ont utilisé le cumin à des fins thérapeutiques, mais la carvone n'a été isolée qu'en 1881 par Varrentrapp sous le nom de carvol donné par Schweizer. Goldschmidt et Zürrer l'ont identifié comme une cétone apparentée au limonène. C'est Georg Wagner qui en a précisé sa structure en 1894.

Dangerosité[modifier | modifier le code]

La Dose létale 50 par voie orale de carvone pour un rat est de 3 562 mg·kg-1.

Préparation[modifier | modifier le code]

La forme dextrogyre est obtenue par distillation fractionnée de l'huile de cumin. Pour la forme lévogyre, on part d'huile la contenant pour former un composé d'addition avec le sulfure d'hydrogène. On décompose le produit dans l'alcool par l'hydroxyde de potassium et on le distille à la vapeur. Il peut être également préparé par oxydation du R-limonène en limonene nitrosochloride, dont la déshydrohalogénation conduit au carvoxime, qui, après hydrolyse, donne la carvone R. Cette voie synthétique est bon marché car le limonène est extrait des peaux d'oranges de l'industrie du jus de fruit.

Propriétés chimiques[modifier | modifier le code]

Réduction[modifier | modifier le code]

La carvone contenant 3 doubles liaisons est susceptible de donner des réactions de réduction. Le résultat de la réduction dépend des réactifs et des conditions sous lesquelles se déroulent les réactions. L'hydrogénation catalytique de la carvone (1) peut donner le carvomenthol (2) ou la carvomenthone (3). Une réduction au zinc dans l'acide acétique donne la dihydrocarvone (4).

Carvone reduction.png

Oxydation[modifier | modifier le code]

L'oxydation de la carvone peut également conduire à différents composés. En présence d'une base comme Ba(OH)2, la carvone est oxydée par l'air ou l'oxygène pour donner la dicétone.

Carvone oxidation.png

Utilisations[modifier | modifier le code]

Réglementation[modifier | modifier le code]

Sur le plan de la réglementation des produits phytopharmaceutiques :

  • pour l’Union européenne : cette substance active est inscrite à l’annexe I de la directive 91/414/CEE par la directive 2008/44/CE.
  • pour la France : cette substance active n'a pas d'autorisation d'emploi à ce jour.

Liens externes[modifier | modifier le code]

(S)-(+)-Carvone 
(R)-(−)-Carvone 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. [1] Antigerminatif de pommes de terre