Cartilage thyroïde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec glande thyroïde.
Larynx et cartilage thyroïde, vue antéro-latérale : 3. incisure supérieure - 4. proéminence laryngée - 11. grande corne - 15. petite corne / 7. cartilage cricoïde / 8. trachée / 9. os hyoïde.

Le cartilage thyroïde est un des cartilages qui participe à la formation du larynx. Il est responsable de la proéminence laryngée ou « pomme d'Adam » (d'après une croyance populaire liée à la bible[1]), un relief palpable à la face antérieure du cou. Son développement est variable selon les sexes, plus important chez l'homme, ce qui constitue un caractère sexuel secondaire.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Le cartilage thyroïde a la forme d'un papillon, avec deux lames obliques en arrière et jointes en avant par une charnière. Les deux lames font entre elles un angle de 90° chez l'homme et 120° chez la femme, saillant en avant et responsable de la proéminence laryngée, ou pomme d'Adam. Le cartilage thyroïde possède deux grandes cornes vers le haut et deux petites cornes vers le bas. Le corps du cartilage thyroïde ou plaque thyroïdienne comporte une incisure médiane sur son bord supérieur.

« Pomme d'Adam »[modifier | modifier le code]

La pomme d'Adam est plus saillante chez l'homme que chez la femme à partir de la puberté. Ceci est dû à une différence de développement et constitue donc un caractère sexuel secondaire, d'autant qu'elle entraîne une différence de hauteur de voix : plus la pomme d'Adam est basse, plus la voix est grave. Par ailleurs les femmes, même sans surpoids, ont un tissu adipeux plus développé dans le cou, ce qui masque d'autant plus la pomme d'Adam.

Rapports[modifier | modifier le code]

Vue latérale droite du larynx avec section partielle du cartilage thyroïde, avec mise en évidence des muscles intrinsèques. L'avant est à droite.

Le cartilage thyroïde s'articule avec le cartilage cricoïde sous-jacent et est relié à lui par le biais du ligament crico-tyroïdien. Il s'articule également avec le cartilage épiglottique en haut et est relié à lui par le ligament thyro-épiglottique. Sans être en contact avec l'os hyoïde, il est relié à lui par la membrane et les ligaments thyro-hyoïdiens.

Le cartilage thyroïde sert d'insertion à plusieurs muscles extrinsèques et intrinsèques du larynx. Les muscles extrinsèques sont les muscles sterno-thyroïdien, thyro-hyoïdien, constricteur inférieur du pharynx, stylo-pharyngien et palato-pharyngien. Les muscles intrinsèques sont les muscles crico-thyroïdien et thyro-aryténoïdiens.

La glande thyroïde n'est en rapport avec le cartilage thyroïde qu'au niveau de la partie postéro-inférieure des lames latérales du cartilage. Celles-ci sont en rapport avec les extrémités supérieures des lobes de la glande.

Abord chirurgical[modifier | modifier le code]

La chondrolaryngoplastie est une intervention de réduction de volume du cartilage.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Morceau d'Adam » dans le Dictionnaire de la Provence et du Comte-Venaissin. - Marseille, Jean Mossy 1785-1787 : « nœud de la gorge, petite tumeur du gosier que le peuple croit formé par un morceau de la pommme que mangea notre premier père »