Cartel (Half-Life)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cartel
Personnage de fiction apparaissant dans
Half-Life

Emblème du Cartel
Emblème du Cartel

Nom original Combine
Espèce Extraterrestre

Créé par Viktor Antonov
Ted Backman
Dhabih Eng
Première apparition Half-Life 2
Dernière apparition Half-Life 2: Episode Two

Dans la série de jeux vidéo Half-Life 2, le Cartel (officiellement « Union Universelle ») est une puissante force extraterrestre qui a pris le contrôle de la Terre et en exploite impitoyablement les ressources (le nom anglais du Cartel est The Combine, un mot qui désigne à la fois un cartel économique et une moissonneuse-batteuse…). Le Cartel utilise des ressources technologiques avancées pour créer des hybrides à partir des espèces locales d'origines diverses qui combattent à sa place, et a mis en place un homme de paille, le docteur Wallace Breen qui se charge de la propagande et de la répression sur Terre, ce schéma étant répété sur chaque monde qu'ils asservissent.

Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

Le Cartel n'apparait pas dans le jeu originel de la saga, Half-Life, à l'issue duquel Gordon Freeman est mis dans un état de stase. Lorsqu'il en émerge deux décennies plus tard au début de Half-Life 2, cette organisation semble contrôler la Terre entière, par le biais d'un dictateur humain, le docteur Wallace Breen qui a mis en place un système totalitaire caractérisé par une répression féroce et une propagande omniprésente. On découvre les évènements qui ont conduit à cet état de fait par l'intermédiaire d'une série de coupure de journaux épinglés sur un mur : le Cartel a conquis la Terre au terme d'une « tempête de portails » et d'une bataille violente appelées la « Guerre des sept heures ». Cette mini-guerre s'est conclue par une capitulation négociée par le docteur Breen, l'ancien administrateur de Black Mesa dans Half-Life, qui s'est retrouvé installé comme représentant de la Terre. Breen gouverne depuis une structure gigantesque, la Citadelle, érigée par le Cartel en plein milieu de Cité 17, quelque part en Europe de l'Est. Le déroulement du jeu montre un environnement très endommagé par les activités du Cartel, avec en particulier un niveau de la mer anormalement bas. En outre, on apprend que la reproduction humaine a été interrompue depuis plusieurs années au moyen d'un champ de suppression. La raison pour laquelle l'action et divers personnages de Half-Life se sont déplacés des États-Unis vers l'Europe entre les deux époques n'est jamais expliquée ni évoquée.

Au début du jeu, le Cartel semble avoir réussi à dominer quasi-entièrement l'humanité, et n'a pas encore identifié Gordon Freeman. Cependant, Breen informe immédiatement un Conseiller de la brève apparition de Freeman dans son bureau au cours d'une téléportation accidentelle. Seule une poignée de rebelles désorganisés s'oppose en secret au Cartel. Mais les exploits de Gordon Freeman après son retour déclenchent une insurrection massive dans Cité 17 qui est le théâtre d'une véritable guerre urbaine entre rebelles et forces du Cartel. À la fin de Half-Life 2 : Episode Two, les forces du Cartel sur Terre sont en retraite, coupées de leur empire et incapables d'obtenir des renforts pour le moment.

Technique[modifier | modifier le code]

Le Cartel maitrise des techniques supérieures à celle de l'humanité, notamment dans les domaines de l'énergie et de l'ingénierie biologique — ils offrent à Wallace Breen lorsqu'il veut fuir la Terre de le transférer dans un autre corps. Il semble toutefois que les scientifiques de la Terre les devancent dans le domaine de la téléportation expérimentale grâce aux recherches des rescapés de Black Mesa. L'intérieur de la Citadelle est marquée par un gigantisme impressionnant, et les murs et autres structures édifiées dans Cité 17 broient les immeubles existants en se déployant tout simplement à leur place ou à travers.

Unités et structures[modifier | modifier le code]

Conseillers du Cartel[modifier | modifier le code]

Les Conseillers du Cartel sont le seul visage que l'on peut poser sur l'empire du Cartel, et semblent être la race extraterrestre la plus proche du « vrai visage » du Cartel. Ils ne se montrent pas à la population et rien ne laisse supposer durant Half-Life 2 qu'ils soient même présents sur Terre, car on ne les aperçoit — brièvement — que sur les écrans de communication du Docteur Breen. Dans Half-Life 2: Episode One, on découvre la présence de Conseillers dans la Citadelle, qu'ils évacuent in extremis avant sa destruction, et Gordon Freeman les rencontre finalement dans Half-Life 2: Episode Two.

Physiquement, ils ressemblent à des grande larves, dépourvus d'organes sensitifs ou de membres, à l'exception d'une trompe ou langue capable de briser une nuque humaine. Les Conseillers logent à l'intérieur d'une nacelle métallique qui possède deux bras mécaniques sur la partie haute. Chaque Conseiller porte une combinaison vert olive, laissant visibles seulement la « tête » et l'extrémité de la « queue ». La combinaison a également un collier noir orné de hiéroglyphes dorés. Ils possèdent un dispositif mécanique ressemblant à une caméra attaché à un côté de leur tête. Leur « visage » est couvert par ce qui pourrait être une sorte de masque respiratoire, mais le tuyau qui y est rattaché ne mène à aucun réservoir apparent.

Pour compenser leur physique impotent, les Conseillers semblent avoir fortement évolué mentalement. On ne les entend jamais parler dans le jeu, même lorsque Wallace Breen est surpris en pleine conversation avec l'un d'eux, laissant suggérer un mode de communication télépathique. Dans Half-Life 2: Episode Two on découvre à la fois qu'ils sont extrêmement vulnérables pendant leur période d'incubation, et qu'ils possèdent des pouvoirs télékinétiques contre lesquels les humains semblent impuissants. Le robot Chien par contre les attaque sans difficultés et les met en fuite.

Dans le guide officiel Raising the Bar, le designer Ted Backman mentionne que l'aspect vermiforme du Conseiller du Cartel a été inspiré par l'œuvre de Frank Herbert, probablement par les images des navigateurs de la Guilde et de l'empereur-ver Leto Atreides II issus de son roman Dune.

La Milice[modifier | modifier le code]

La Milice est la principale branche armée du Cartel sur Terre. Elle comprend des soldats humains ainsi que « transhumains », des humains qui ont subi des modifications supérieures à celles subies par la Protection Civile, et fait régner l'ordre dans les Cités avec une poigne de fer. Ce sont les principaux ennemis dans Half-Life 2. Il existe trois principaux corps de combat parmi les Humains.

Protection Civile[modifier | modifier le code]

La Protection Civile est une police chargée de surveiller la population et d'écraser toute velléité de résistance. Pour contrôler chaque secteur de Cité 17, la Protection Civile possède de nombreux quartiers généraux répartis dans Cité 17 et garde la plupart des positions stratégiques de la ville. Elle pratique des arrestations arbitraires, fouilles, passage à tabac sur simple contrôle d’identité, et poste des éléments en faction dans les bâtiments, en patrouille à pied, en véhicules terrestres ou aériens. Ce sont de simples humains, qui se battent à la solde du Cartel. Ils sont munis d'une combinaison noire, d'un pantalon vert gris et portent constamment un casque blanc, les rendant facilement identifiables. En outre, ils disposent d’un système radio portatif et d’un modulateur de voix. Lorsque l'un d'eux est tué, sa radio émet un ultime signal de détresse (perçu comme un électro-cardiogramme). Ils sont équipés d’une matraque électrique, d'un pistolet 9mm à puissance rudimentaire mais à cadence rapide, et, lorsque le besoin se fait sentir, de pistolet mitrailleurs. Pour déloger les résistants, ils utilisent également des Robots-Lames.

Soldats[modifier | modifier le code]

Les soldats du cartel sont le fer de lance de la Milice. Ce sont des humains, ayant subis de lourdes modifications d'origines inconnues, probablement bio-mécanique, comme on peut notamment l'apercevoir à Nova Prospekt. Munis de gilets pare-balles et vêtus d'un uniforme gris bleu, ils assurent la sécurité en dehors des villes. Ils sont également déployés lors de missions trop importantes ou dangereuses pour être confiées à la Protection Civile. Ils sont armés de fusils-d'assaut et de fusils-à-pompe, de grenades et parfois de fusils de précision. Depuis Half-Life 2 : Episode Two, les soldats équipés de fusils portent des marques distinctives.

Élite du Cartel[modifier | modifier le code]

L'élite humaine du Cartel sont les soldats transhumains les plus puissants du Cartel. Ils sont reconnaissables à une armure blanche caractéristique et à un casque leur recouvrant tout le visage à l’exception d’une optique unique rouge.

Équipés du fusil à impulsion standard (dont ils utilisent souvent le tir secondaire), plus organisés et résistants que les autres soldats transhumains, ils prennent souvent la tête d'un groupe de ces soldats, les menant au combat.

Synths[modifier | modifier le code]

Au cours de son expansion à travers tout l'univers, le Cartel a réduit à l'esclavage et incorporé de nombreuses variétés de race dans leur armée. Les Synths (ou Synthétiseurs/synthétisés) sont des êtres bio-organiques résultant du croisement de manipulations génétiques avec la technologie du Cartel sur les malheureuses races qui ont rencontré le Cartel.

Striders[modifier | modifier le code]

Gigantesques machines de guerre dépassant au moins les 20 mètres, les Striders sont la force de frappe la plus puissante du Cartel sur Terre, destinée à écraser toute tentative d'opposition. Montés sur trois pattes flexibles, ils disposent d'un canon particulièrement dévastateur qui leur permet de détruire n'importe quelle position ennemie et d'une mitrailleuse.

Le seul moyen pour le joueur de les détruire est d'utiliser une arme lourde comme un lance-roquette, plusieurs tirs secondaires du fusil à impulsion ou une invention du Docteur Magnusson : la bombe Magnusson. Chien, dans Half-Life 2 : Episode Two emploie un moyen plus simple : il bondit sur l'un d'entre eux et lui arrache le cerveau.

Chasseurs[modifier | modifier le code]

Les Chasseurs, introduits dans Half-Life 2 : Episode Two sont proches des Striders mais beaucoup plus petits et agiles, ce qui leur permet de poursuivre leurs ennemis dans les bâtiments et infrastructures. Ils ont également trois pattes, mais terminées par des crochets acérés. Ils sont dotés d'une arme lançant des fléchettes explosives à retardement - qui peuvent être retournées contre eux, les désintégrant – et sont également capables de charger leurs adversaires avec une puissance considérable. Ils sont extrêmement résistants aux armes à feu mais beaucoup moins aux chocs.

Véhicules[modifier | modifier le code]

Hélicoptères[modifier | modifier le code]

Malgré leur nom, ces puissants vaisseaux de combat autonome combinant les traits d'un avion et d'un hélicoptère sont également des créatures biomécaniques. Ils sont actionnés par plusieurs sortes de moteurs à réaction, visibles sur leur ventre et utilisent un rotor arrière pour manœuvrer en association avec des ailes ressemblant à celles des libellules. Des yeux multi-facettes sont positionnés directement derrière le canon à l'avant du vaisseau.

Transporteur[modifier | modifier le code]

Les Vaisseaux sont des sortes de crabes volants, dont le rôle est de transporter les troupes du Cartel dans un véhicule terrestre ou même un Strider. Ils ne peuvent être détruits par le joueur.

Véhicules APC[modifier | modifier le code]

Les véhicules transporteurs de troupes sont armés d'une mitrailleuse et de missiles guidés. Ils sont parfois utilisés comme source d'énergie par les soldats du Cartel pour alimenter boucliers ou dispositifs répulsifs contre les Fourmis-Lions. Au cours du jeu on rencontre des VTT vides qui n'attaquent pas le joueur, mais il est impossible de les utiliser.

Hélicoptères traditionnels[modifier | modifier le code]

Ce type d'hélicoptères se rapproche des versions humaines et est équipé de canons mitrailleurs, de missiles et de bombes à retardement. Il a plus de facilité à attaquer l’infanterie dans des zones étroites. Lorsque l'hélicoptère est sévèrement touché son pilote se met à larguer des vagues de bombes sur toutes une zone, une technique dévastatrice mais que le joueur peut retourner contre lui à l'aide du pistolet Anti-gravité.

Armement[modifier | modifier le code]

Les forces du Cartel utilisent un armement hybride, d'origine humaine, mais amélioré à partir de la technologie de pointe du Cartel. Ainsi, certaines armes sont purement de conception humaine, comme le fusil à pompe (SPAS12), et le pistolet-mitrailleur (MP7). Cependant, la meilleure arme légère du Cartel est le fusil à impulsion standard. Ce fusil d'assaut tire ce qui semble être de l'énergie sous forme de projectiles, à l'instar des munitions humaines. Sa puissance est supérieure à n'importe quel autre fusil d'assaut. De plus, il permet de tirer une orbe énergétique, qui peut toucher plusieurs cibles, en rebondissant sur les parois (verre, pierre…) et les désintègre.

Une version de ce fusil d'assaut existe également en arme de soutien montée sur bipied. La plupart des véhicules du Cartel sont équipés de cette technologie. Il existe également un fusil de précision basé sur cette technologie, équipé d'un pointeur laser et dont les effets sont dévastateurs. Le joueur ne peut s’en servir, mais Alyx Vance le manipule à plusieurs reprises.

Robots Lames[modifier | modifier le code]

Ces petits engins volants sont conçus dans le but d’aider la Protection Civile à éliminer les rebelles dans les endroits autrement inaccessibles. Une diode rouge signifie qu’ils sont en action et une diode orange qu’ils sont endommagés. Ils sont généralement envoyés en grand nombre. Ils sont envoyés par la Protection Civile pour les aider contre Gordon.

Scanners[modifier | modifier le code]

Ces engins volants de même taille mais moins agressifs que les robots lames aident la Protection Civile à contrôler les citoyens. Ils existent en deux modèles  : un qui se contente de tournoyer autour du joueur et communiquer sa position en le prenant en photo, et un qui est capable de transporter des mines.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]