Carte prépayée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Distributeur de cartes téléphoniques prépayées en Allemagne

Les cartes prépayées sont des instruments de paiement, permettant l'accès à des services dont les plus populaires sont :

  • les services de téléphonie (mobile ou fixe), la carte prépayée évitant d'avoir à souscrire un abonnement dans le temps. Elles sont destinées à des clients utilisant leur téléphone mobile, et le plus souvent pour recevoir des appels ;
  • les jeux en ligne payants, notamment le poker en ligne ou encore les jeux en ligne massivement multijoueur, pour permettre aux joueurs de jouer sans payer d'abonnement mensuel;
  • les cartes cadeaux, qui permettent d'offrir une somme d'argent sous une forme plus séduisante qu'un simple billet.
  • les cartes de paiement (rechargeables ou non), qui permettent de disposer d'un moyen de paiement électronique utilisable dans les réseaux Visa ou Mastercard, sans ouverture de compte bancaire.

Les cartes prépayées stockent le plus souvent de la monnaie électronique.

Cartes bancaires prépayées[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Carte bancaire prépayée.

Très en vogue dans les pays anglo-saxons, la carte bancaire prépayée Visa ou Mastercard s'annonce en France comme le successeur du porte-monnaie électronique.[réf. souhaitée] La seconde directive européenne sur la monnaie électronique qui sera transposée pendant l'été 2012 dans la loi française, accorde une large part à ce type de produit financier. Ce type de carte de paiement est assez comparable à une carte bancaire de débit classique :

  • Elle permet les achats chez les commerçants ainsi que les retraits dans les distributeurs appartenant au réseau Visa ou Mastercard ;
  • Elle offre toutes les garanties de sécurité Visa et Mastercard : opposition en cas de perte, protection contre l'utilisation frauduleuse ;
  • Elle bénéficie des avantages institués par la directive européenne sur les services de paiement: franchise de 150 € en cas de fraude, délai de 13 mois pour contester des opérations non autorisées, accès gratuit à un relevé de compte.

Mais possède quelques particularités propres :

  • Elle n'est pas associée à un compte bancaire mais à un compte de monnaie électronique ;
  • Elle peut être anonyme ou nominative ;
  • Elle ne permet aucune forme de crédit: seule la somme prépayée peut être dépensée ;
  • Elle peut être rechargeable au-delà du premier chargement par divers moyens (espèces, virement ou carte bancaire classique) ;
  • Elle effectue systématiquement des demandes d'autorisation en ligne afin de vérifier que le solde disponible est suffisant pour conclure la transaction ;
  • Elle est souvent commercialisée ailleurs que dans les banques (hypermarchés, commerces de proximité, etc.)

La législation sur la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme limite l'utilisation anonyme de ce type de moyen de paiement :

  • 250 € lorsque la carte n'est pas rechargeable au-delà du chargement initial ;
  • 2 500 € d'opérations par année civile lorsque la carte est rechargeable au-delà du chargement initial ;
  • Utilisation limitée à l'acquisition de biens et de services (pas de retraits aux distributeurs de billets) ;

L'identification du porteur par l'établissement émetteur de la carte est obligatoire si l'on veut pouvoir s'affranchir de ces limites. En attendant l'entrée en vigueur de la seconde directive européenne sur la monnaie électronique, la monnaie électronique contenue dans une carte est limitée à 150 € si le porteur ne peut être identifié et les transactions ne doivent pas dépasser 30 €.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]