Carte de visite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carte.

Une carte de visite, ou carte d'affaire au Québec, est un document de petit format, généralement en papier fort (kraft, bristol, carton…), rectangulaire et blanc, qui regroupe et présente de manière ordonnée les coordonnées personnelles (nom, prénom, profession, numéro de téléphone, adresse postale et électroniqueetc.) de son détenteur, qui la distribue aux personnes dont il souhaite qu'elles puissent le contacter facilement.

une carte de visiteimprimée en italiques avec ajouts à l'encre
Carte de visite du début du XXe siècle

Historique[modifier | modifier le code]

La carte de visite est utilisée pour transmettre ses coordonnées à quelqu'un, généralement dans un cadre professionnel. Dès Louis XIII, tout marchand de Paris avait sa "carte d'adresse" pour que le client se souvienne de lui. Très décorée sous l'Ancien Régime, la carte d'adresse disparaît avec la Révolution française. Le développement de la réclame à partir du Directoire, relance l'usage de ces cartes. Au XIXe siècle, l'usage de l'anglaise dans les typographies s'impose. Les règles de savoir-vivre suggèrent de déposer la carte de visite, cornée en haut et à droite, ou pliée sur le côté, au domicile d'une personne à qui on venait faire une visite et qui est absente lors de notre passage[1].

Évolution contemporaine[modifier | modifier le code]

Carte de visite exemple au format 30
Carte de visite exemple au format courant

Aujourd'hui, la carte de visite est essentiellement utilisée dans un cadre professionnel. Elle présente le logo et le nom de l'entreprise de son détenteur, ainsi que la fonction occupée par celui-ci au sein de l'entreprise. En ce sens, elle est plus proche de l'idée de carte d'affaire (terme utilisé au Québec), lui-même traduit du terme anglais Business Card.

En langue anglaise, on note d'ailleurs qu'existe aujourd'hui une distinction entre Business Card (utilisé pour les affaires) et Visiting card (usage principalement aristocratique) qui ne se retrouve pas dans la langue française.

Utilité[modifier | modifier le code]

Pour les cadres et les dirigeants, la carte de visite est un outil de communication indispensable. La carte de visite comporte de plus en plus d'informations, de prix.

La carte de visite doit de préférence être lisible, sobre, sur un support clair (afin de pouvoir écrire dessus, au cas par cas, une information supplémentaire ou autre...), elle est censée représenter l'image de son détenteur, ou de son entreprise. Les formats d'une carte de visite ne sont pas imposés, toutefois il est préférable qu'ils permettent de ranger celle-ci dans un portefeuille.

Généralement utilisées dans les pays anglo-saxons, les cartes de visite avec photographie offrent l'avantage d'identifier visuellement la personne dont elle est l'objet. Elle met davantage en valeur la personne physique, plutôt que la personne morale généralement identifiée par un logo.

Formats[modifier | modifier le code]

Formats papier[modifier | modifier le code]

Des cartes de visite au format 84 x 55 mm

Le format traditionnel des cartes de visite est 126 × 80 mm, appelé « format 30 » ou « format postal ». Le format le plus couramment utilisé aujourd'hui est de l'ordre de 90 x 55 mm. Les cartes bancaires ont adopté un format de 85 x 54 mm, peu différent du format des cartes de visite. Le format des cartes de visite nord-américaines diffère légèrement en raison de l'utilisation des mesures impériales. Il s'établit à 3½ × 2 pouces (ou 89 × 51 mm).

Autres supports physiques[modifier | modifier le code]

  • Certains CD-ROM sont vendus comme des CD cartes de visite ; de dimensions proches de celles d'une carte de visite traditionnelle, sous forme rectangulaire ou oblongue, ils peuvent contenir entre 35 et 100 mégaoctets de données, que les entreprises peuvent utiliser pour stocker une présentation interactive. Ils sont lisibles par les lecteurs de CD à tiroir, dans l'espace prévu pour les CD de 80 mm de diamètre, mais pas par les mange-disques.
  • Les cartes de visite avec clé USB ont l'avantage d'offrir un stockage de 32 Mo à 256 Go permettant de livrer, par exemple, une présentation d'entreprise, un catalogue produits, un dossier de presse, etc. La limite de ce type de carte de visite est son coût relativement élevé d'environ 10 euros pièce[2].
  • Des cartes de visite avec étiquette, tag ou RFID sont de plus en plus utilisées lors de salons.

Formats numériques[modifier | modifier le code]

Supports[modifier | modifier le code]

Depuis quelques années, il est possible d'imprimer sur de nouveaux papiers design. En effet, sont désormais proposés via Internet des papiers métallisés, texturés, nacrés et recyclés. Le papier de la carte de visite peut également être amélioré, en ajoutant certaines options, comme des pelliculages mat ou brillant, des vernis sélectifs ainsi que des dorures or ou argent.

Les cartes de visite ne sont pas seulement imprimées sur papier mais il existe différents matériaux spéciaux : par exemple, le plastique (PVC) et notamment le PVC satiné transparent 300 microns, PVC blanc mat 300 microns, PVC métallisé 300 microns, PVC polycristallin 500 microncc engommées patiné opaque de 350 g. On voit même exceptionnellement du métal, du caoutchouc, des aimants, du bois...

Pour la majorité de ces matériaux, les cartes de visite sont de format standard, souvent avec les bords arrondis. Ces nouveaux matériaux sont de plus en plus utilisés parce qu'ils donnent aux cartes de visite une apparence très importante et innovante.

Collections de cartes de visite[modifier | modifier le code]

Les collections de cartes de visite témoignent des débuts de la publicité et du développement de la communication commerciale et du marketing des entreprises. Quelques institutions possèdent des collections anciennes de cartes de visite :

Références[modifier | modifier le code]

  1. BG Consult
  2. Sophie Sanchez Poussineau « Mille et une cartes de visite » Chef d'entreprise magazine, mai 2011, no 58, page 72.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :