Carte babylonienne du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte babylonienne du monde (vers 700 - 500 avant J.C.)

La carte babylonienne du monde' est une représentation schématique avec inscriptions du monde connu du point de vue babylonien . La carte est tracée sur une tablette d'argile, montrant Babylone un peu au nord du centre de la tablette d'argile qui est endommagée, et contenant également une morceau de texte cunéiforme[1].

Elle est généralement datée du Ve siècle avant J.C. Elle a été découverte à Sippar, au sud de l'Irak, à 97 km au nord de Babylone sur la rive est de l'Euphrate, et publiée en 1899[2]. La tablette d'argile a été déposée au British Museum (BM 92687).

On suppose que les endroits indiqués peuvent faire références à des régions réelles, mais peuvent aussi représenter une représentation mythologique du monde[3].

Description des zones cartographiées[modifier | modifier le code]

La carte est circulaire avec deux cercles extérieurs. Des textes cunéiformes étiquettent tous les endroits à l'intérieur de la carte circulaire, ainsi que dans quelques régions extérieures. Les deux cercles extérieurs représentent les limites de l'eau qui est étiquetée comme « rivière d'eau amer », la mer salée.

Babylone est au centre de la carte ; les lignes parallèles en bas semblent représenter les marais du sud, et une ligne courbe en venant du nord, nord-est semble représenter les monts Zagros[3].

Il existe sept petits cercles intérieurs périphérie, à l'intérieur du cercle, et elles peuvent représenter sept cités.

Sept triangles sur le cercle externe (périmètre de l'eau), sont nommées îles, mais la tablette d'argile endommagée a perdu les trois îles sur le bord inférieur de la tablette.

Les trois îles sont nommés:

île lieu du soleil levant
île le soleil est caché et rien ne eut être vu
île au-delà du vol des oiseaux[3].
Objets de la carte babylonienne du monde [4]
BabylonianWorldMap2.jpg
1. "Montagne" (akkadien : šá-du-ú)
2. "Cité" (akkadien : uru)
3. Urartu (akkadien : ú-ra-áš-tu)
4. Assyrie (akkadien : kuraš+šurki)
5. Der (akkadien : dēr)
6. ?
7. Marécage (akkadien : ap-pa-ru)
8. Elam (akkadien : šuša)
9. Canal (akkadien : bit-qu)
10. Bit Yakin (akkadien : bῑt-ia-᾿-ki-nu)
11. "Cité" (akkadien : uru)
12. Habban (akkadien : ha-ab-ban)
13. Babylone (akkadien : tin.tirki), coupée par l'Euphrate

14 — 17. Océan (eau salée, akkadien : idmar-ra-tum)

18 — 22. Objets mythologiques

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kurt A. Raaflaub, Richard J. A. Talbert, Geography and Ethnography: Perceptions of the World in Pre-Modern Societies, p. 147, John Wiley & Sons, 2009 (ISBN 1-4051-9146-5)
  2. Kerrigan, The Ancients in Their Own Words, Babylonian Map of the World, p. 36-37.
  3. a, b et c Kerrigan, p. 37.
  4. Wikipedia Russe.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kerrigan, The Ancients in Their Own Words, Michael Kerrigan, Fall River Press, Amber Books Ltd, 2009. (ISBN 978-1-4351-0724-3)
  • Wayne Horowitz, The Babylonian Map of the World, ans : Iraq 50, 1988, p. 147-165

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]