Carte Michelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte n° 4 de 1940

La carte Michelin est une carte routière créée par la société de pneumatiques Michelin à l'intention des automobilistes. Elle apparaît en 1905 à l'occasion de la coupe Gordon-Bennett[1] , suivie en 1910 par la commercialisation des cartes au 1/200 000 de Clermont-Ferrand, des bordures de la Méditerranée et de la région parisienne, une carte de France en couleurs et en quatre feuilles au 1/1 000 000 étant disponible dès 1908. La carte se présente, c'est une innovation, sous l'aspect d'un accordéon de 2 fois 10 plis de 11 par 25 cm, forme qui se maintiendra jusqu'à aujourd'hui. D'autres formats sont ensuite conçus pour s'adapter à la vitesse croissante des véhicules, des échelles plus grandes et plus petites (1/10 000 000) sont également créées pour les zones denses ou permettre la préparation d'itinéraires de plus grande ampleur sur les routes principales.

Pour la France, l'échelle est 1/200 000. Cette échelle est également utilisée dans certains pays européens (Belgique), d'autres pays disposant d'une échelle moins détaillée, généralement 1/400 000.

Il existe aussi une édition de cette carte à l'échelle 1/1 000 000 ; la représentation y est bien plus simplifiée.

Depuis 2000, ViaMichelin propose de consulter les cartes Michelin en ligne.

Le département des Cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France et le fonds patrimonial de la Société Michelin possèdent l'intégralité des titres de la carte Michelin.

Numérotation[modifier | modifier le code]

Jusque vers la fin des années 1920, la France est découpée en 47 ou 48 cartes numérotées de 1 à 47 à 48[2]. En 2013, Michelin a republié 16 d'entre elles, couplant la carte de 1913 et sa jumelle de 2013[3]. Pour les autres pays cartographiés, la numérotation commence également à 1, comme pour les Îles Britanniques découpées en 31 cartes[4].

Ensuite, Michelin a maintenu très longtemps une numérotation constante (de 1927 environ à 2002 pour les cartes 51 à 87) :

Dans le proche après-guerre (1951) ont existé des cartes 88 (Paris-Nord) et 89 (Paris-Sud).

Entre les années 1975 et 2002, les cartes suivantes ont également été en vente :

  • 230 à 246 : cartes régionales de France (couleur jaune)
  • 401 à 499 : cartes régionales d'Europe et d'Amérique du Nord (couleur orange clair)
  • 901 à 999 : cartes nationales (couleur rouge) ; plusieurs cartes d'Afrique portaient antérieurement des numéros compris entre 151 et 182

En 2013, le schéma de numérotation est le suivant :

  • inférieur à 100 : plans de ville (couleur bleu clair)
  • 101 à 199 : cartes régionales ZOOM (couleur vert clair)
  • 301 à 345 : cartes des départements français groupés par deux ou trois (couleur jaune)
  • 351 à 366 : cartes LOCAL d'Italie (couleur jaune)
  • 371 à 379 : cartes des provinces de Belgique (couleur jaune)
  • 501 à 599 : cartes régionales (couleur orange clair)
  • 701 à 799 : cartes nationales (couleur rouge)

Quelques curiosités[modifier | modifier le code]

Parmi les cartes ayant fait l’objet d’une édition unique ou d’un faible nombre d’éditions, on peut citer :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]