Carrosserie Pourtout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le personnel de la carrosserie à Bougival

La Carrosserie Pourtout est une entreprise de carrosserie automobile française, créée en 1925 par Marcel Pourtout. Elle existe toujours en 2014 mais s’est reconvertie dans la réparation automobile, après avoir cessé ses activités en 1994.

Présentation[modifier | modifier le code]

Ouverte en 1925 dans un petit atelier à Bougival (Yvelines) par Marcel Pourtout, elle se constitue alors d’une dizaine d’ouvriers. La comptabilité de l’entreprise est gérée par l’épouse de M. Pourtout, Henriette. Les premières commandes et les premiers clients arrivent, et l’acharnement au travail bien fait de Marcel permettra de rembourser les sommes empruntées en quelques années. Ainsi, en 1928, il se voit obligé d’agrandir ses ateliers. En 1936, la Carrosserie déménage à Rueil-Malmaison et s’établit dans les anciens ateliers de l’usine Hurtu. Ce vaste espace permettra la production de petites séries de véhicules, en parallèle avec la réalisation de modèles à l‘unité. La société compte alors une cinquantaine d’ouvriers.

Salon de L'Automobile de Paris, 1946

Avec la Seconde Guerre mondiale, les activités vont se ralentir, et Marcel Pourtout sera nommé maire de Rueil-Malmaison en 1941, en raison de sa fonction de chef d’entreprise - conséquente pour l’époque. Les ateliers sont réquisitionnés par les Allemands, qui les feront sauter en partie avant de les quitter. Des ambulances seront produites durant le conflit. De 1947 à 1952, la Carrosserie Pourtout sera encore présente au Salon de l’Automobile, mais ce sera la fin des « Belles d’avant guerre », notamment à cause de la mort du dessinateur automobile et résistant Georges Paulin. Après avoir réalisé encore un certain nombre de carrosseries prestigieuses, Marcel Pourtout finira par s’orienter, avec son fils Claude, vers les véhicules industriels et publicitaires.

Au cours de son existence, la Carrosserie Pourtout a habillé un grand nombre de marques comme: Voisin, Fiat, Hispano-Suiza, Panhard, Hotchkiss, Bugatti, Lorraine, Lancia, Unic, Renault, Peugeot, Bentley, Delage, Delahaye, Talbot-Lago, Healey, Simca, Chrysler

La collaboration avec Emile Darl'Mat et Georges Paulin[modifier | modifier le code]

Peugeot 601 C Eclipse (1934)

À la fin de l'année 1933, le concessionnaire Peugeot Emile Darl'Mat présente Georges Paulin à Marcel Pourtout. Ce dentiste de formation va devenir à partir de ce moment le styliste attitré de la Carrosserie Pourtout. Leur collaboration permettra la mise en application du toit Eclipse, un système de toit escamotable dans le coffre, sur les Peugeot 301, 401, 402, 601, les Lancia Belna ou encore sur des modèles Hotchkiss et Panhard.

Peugeot 402 Darl’Mat "Spécial Sport" (1938)

En 1937, en collaboration avec Emile Darl’Mat, la carrosserie réalise trois automobiles identiques pour les 24 Heures du Mans: sur châssis Peugeot 302 modifié, avec un moteur de 402 lui aussi retravaillé, la 402 Darl’Mat Roadster va s’illustrer lors de cette édition de 1937. Les trois automobiles se placent 7e, 8e et 10e au classement général. L’année suivante, la Darl’Mat pilotée par De Cortanze décroche la 1re place en catégorie moins de deux de 2 litres.

Fort de ce succès, la Carrosserie Pourtout va produire en petite série ce modèle, entre 1937 et 1939. 106 exemplaires seront ainsi construits, et baptisés Peugeot 402 Darl’Mat "Spécial Sport".

Principales réalisations avant-guerre[1][modifier | modifier le code]

Delage
Type Dates Quantité
 Types non identifiés  1927 à 1939 5
D1 12 janvier 1937 à novembre 1937 3
D6 60 janvier 1937 1
D 6 70 janvier 1937 à octobre 1938 31
D 6 75 octobre 1938 à septembre 1940 21
D 8 120 octobre 1937 à octobre 1938 3


Lancia
Type Dates Quantité
Dilambda septembre 1931 2
Belna décembre 1934 à avril 1937 326 (dont 209 cabriolets)
Ardennes septembre 1937 à juillet 1939 36
Astura mars 1939 1


Peugeot 402 Darl'Mat
Type Dates Quantité
Roadster septembre 1936 à juin 1939 54
Cabriolet septembre 1937 à juin 1939 32
Coupé juin 1937 à août 1938 20


Renault Saprar
Type Dates Quantité
Primaquatre Sport Roadster septembre 1938 à juin 1939 10
Primaquatre Sport Cabriolet mars 1939 à juillet 1939 15
Primaquatre Sport Coach octobre 1938 1

Gallerie de carrosseries par Pourtout[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Automobilia n°14, juin 1997

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Carrosserie automobile[modifier | modifier le code]

  • Richard Adatto et Jean Paul Caron, De la Passion à la Perfection, SPE
  • (en) Richard S. Adatto et Diana E. Meredith, Delage, Styling and Design, Dalton Watson
  • Automobilia n°14 (juin 1997), n°62 (mai-juin 2003)

Carrosserie industrielle[modifier | modifier le code]

  • Automobilia n°17 (septembre 1997)
  • Rétroviseur n°41 (janvier 1992)
  • Carrosserie n°481 (avril 1989)