Carrier Strike Group One

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Carrier Strike Group One, abrégé CSG-1 ou CARSTRKGRU 1, est l'un des 6 groupes aéronavals de l'United States Navy affecté à la Flotte du Pacifique. Stationné à la base aéro-navale de North Island, il est rattaché administrativement à la 3e Flotte (pacifique Est) et ses déploiements opérationnels se font au profit de la 7e flotte (pacifique Ouest) et de la 5e flotte (Golfe Arabo-Persique et océan Indien). La désignation de Carrier Strike Group date de 2004, mais le CSG-1 n'a été établi qu'en octobre 2009, à l'issue du retour en service opérationnel de son nouveau navire-amiral, l'USS Carl Vinson (CVN-70)[1].

Le Carl Vinson Strike Group, ancêtre du CSG-1[modifier | modifier le code]

Même si la notion de groupe aéronaval remonte à la Seconde Guerre mondiale, la composition des Task Forces comme on les désignait à l'époque était très aléatoire, les navires d'escorte n'évoluant pas toujours avec les mêmes porte-avions. En 1992, sur proposition du chef d'état-major de l'US Navy, il fut décidé de rationaliser la composition des groupes aéronavals, et d'affecter de manière permanente les mêmes navires d'escorte. Les groupes aéronavals prennent alors la l'appellation de Carrier Vessel Battle Group[2]. Le groupe aéronaval du Carl Vinson a participé à de nombreuses opérations impliquant les forces armées américaines. Au début de sa carrière, il a ainsi pris part à l'escorte des pétroliers dans le golfe Persique pendant le conflit Iran-Irak. Par la suite, au cours de divers déploiements successifs, il a assuré la mission de contrôle de l'espace aérien irakien (opération Southern Watch), procédant à des frappes aériennes dans le cadre de l'opération Desert Strike (1996). Son escorte était alors composée du croiseur à propulsion nucléaire USS Arkansas (CGN41), du croiseur porte-missiles USS Shiloh (CG-67), des destroyers poyvalents USS Laboon (DDG-58) et USS Russel (DDG-59), du destroyer anti-submersibles USS Hewitt (DD-966) et du sous-marin nucléaire d'attaque USS Jefferson City (SSN-759)[3].

Lors de l'opération Desert Fox (1998), le groupe aéronaval du Carl Vinson est de nouveau engagé. Il se compose des navires suivants: porte avions USS Carl Vinson (CVN-70) embarquant le Carrier Air Wing 11 (CVW-11), des croiseurs USS Antietam (CG-54) et USS Princeton (CG-59), des destroyers USS Fitzgerald (DDG-62) et USS Oldendorff (DD-972), de la frégate USS McClusky (FFG-41), du navire de ravitaillement USNS Rainier (T-AOE 7) et des sous-marins nucléaires d'attaque USS Pasadena (SSN-752) et USS Colombus (SSN-762)[4].

Le 11 septembre 2001, alors que le Carl Vinson et son groupe croisent au large de l'Inde, des attaques kamikazes frappent New York et Washington. Le Carl Vison et son escorte sont alors dépêchés au large du Pakistan, d'où ils lanceront les premières frappes de l'opération Liberté immuable[5]. Le groupe aéronaval est constitué des unités suivantes: porte avions USS Carl Vinson (CVN-70) embarquant le Carrier Air Wing 11 (CVW-11), des croiseurs USS Antietam (CG-54) et USS Princeton (CG-59), des destroyers USS John Paul Jones (DDG-53), USS O'Kane (DDG-77) et USS O'Brien (DD-975), de la frégate USS Ingraham (FFG-61), des navires de ravitaillement USNS Sacramento (AOE 1) et USNS Niagara Falls (T-AFS 3) et des sous-marins nucléaires d'attaque USS Olympia (SSN-717) et USS Key West (SSN-722)[6].

En janvier 2003, devant l'imminence de la guerre en Irak, le Carl Vinson et son groupe sont envoyés dans le golfe Persique. Ils participent à l'opération Liberté en Irak, rentrant au port à l'issue d'un déploiement de neuf mois[7]. Le groupe déployé se compose des unités suivantes: porte avions USS Carl Vinson (CVN-70) embarquant le Carrier Air Wing 9 (CVW-9), le croiseur USS Antietam (CG-54), les destroyers USS ''John Paul Jones'' (DDG-53) et USS Lassen (DDG-82), les frégates USS ''Ford'' (FFG-54) et USS Ingraham (FFG-61)[8].

Initialement affecté au Carrier Strike Group 3, le Carl Vinson est réaffecté au Carrier Strike Group One à l'issue du changement du combustible de ses 2 réacteurs nucléaires en 2009[9].

Symbologie du CSG-1[modifier | modifier le code]

Emblème du Carrier Strike Group One

La devise du CSG-1 est "Virtute et Armis" (par la valeur et les armes), qui est aussi la devise de l'État du Mississippi[Note 1]

Composition du CSG-1[modifier | modifier le code]

Le CSG-1 est composé d'un navire-amiral, l'USS Carl Vinson, d'un croiseur lance-missiles de la classe Ticonderoga, d'une escadre embarquée (le Carrier Air Wing 17) et des navires composant le Destroyer Squadron 1[10].

2010[modifier | modifier le code]

En janvier 2010, le Carl Vinson et son groupe sont basés à Norfolk, et ils doivent rejoindre leur nouvelle affectation. En chemin, ils sont déroutés pour porter assistance à Haïti, frappée par un séisme[11],[12],[13],[14],[15]. Une fois la mission terminée, le groupe repartit vers le Sud, s'entraînant en chemin avec les marines de pays d'Amérique latine[16],[17].

2010-2011[modifier | modifier le code]

(déploiement du 30 novembre 2010, toujours en cours au 5 juin 2011) Ce déploiement constitue une première pour 3 des unités engagées. Le Carl Vison, qui est déployé pour la première fois depuis 2005, le croiseur Bunker Hill a été modernisé, et le destroyer USS Stockdale effectue sa première mission. Le groupe aéronaval est détaché au profit des 7èmes et 5èmes flottes, il participe au soutien des forces en Afghanistan et en Irak, relevant le Carrier Strike Group 9[18]. Il est également engagé en soutien de la lutte contre la piraterie. C'est aussi à bord de l'USS Carl Vinson qu'est transférée la dépouille d'Oussama Ben Laden, tué le 2 mai par des commandos de marine[19],[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Navy establishes Carrier Strike Group 1. » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-24
  2. (en) Norman Polmar, The Naval Institute Guide to The Ships and Aircraft of the U.S. Fleet, 15th ed., Annapolis, United States Naval Institute,‎ 1993, 15e éd. (ISBN 978-1-55750-675-7, LCCN 76015840), p. 32, 36 (Table 6-5)
  3. http://www.globalsecurity.org/military/agency/navy/batgru-70-westpac96.htm
  4. http://www.globalsecurity.org/military/agency/navy/batgru-70-westpac98.htm
  5. (en) « USS Carl Vinson », sur CNN
  6. http://www.globalsecurity.org/military/agency/navy/batgru-70-westpac01.htm
  7. This story was written by Commander, 3rd Fleet Public Affairs, « Carl Vinson Carrier Strike Group Returns Home », News.navy.mil (consulté le 19 mai 2011)
  8. http://www.globalsecurity.org/military/agency/navy/batgru-70-westpac03.htm
  9. « Navy Establishes Carrier Strike Group 1 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-24
  10. « http://www.public.navy.mil/surfor/CDS1/Pages/Ourship.aspx » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-24
  11. Lance M. Bacon, « Carl Vinson, other ships headed to Haiti », Navy Times,‎ janvier 13, 2010 (consulté le 2010-08-23)
  12. Mass Communication Specialist 2nd Class (SW) Robert A. Wood Sr., USN, « Vinson Deploys to Respond to Haiti Earthquake », NNS100113-11, U.S. Naval Forces Southern Command Public Affairs,‎ janvier 13, 2010 (consulté le 2010-08-23)
  13. « USS Carl Vinson arrives in Haiti to support humanitarian operations », BYM Marine & Maritime News,‎ janvier 15, 2010 (consulté le 2010-08-23)
  14. Mass Communication Specialist 1st Class Jason Thompson, USN, « USS Carl Vinson Arrives in Haiti to Support Humanitarian Operations », NNS100115-03, USS Carl Vinson Public Affairs,‎ janvier 15, 2010 (consulté le 2009-04-20)
  15. Gidget Fuentes, « Bunker Hill en route to help Haiti mission », Navy Times,‎ 16 janvier 2010 (lire en ligne)
  16. « Argentina-United States in joint exercise », Aviation Boatswain's Mates Association,‎ mars 18, 2010 (consulté le 2010-08-23)
  17. Mass Communication Specialist 1st Class (SW/AW) Jason Thompson, USN, « Carl Vinson Unites with Argentina for Southern Seas 2010 », NNS100309-04, USS Carl Vinson Public Affairs,‎ mars 9, 2010 (consulté le 2010-08-23)
  18. Mass Communication Specialist 3rd Class Spencer Mickler, USN, « Lincoln Flies Final Flight in Support of OEF », NNS110212-03, USS Abraham Lincoln (CVN-72) Public Affairs,‎ février 12, 2011 (consulté le 2011-02-11)
  19. Jim Garamone, « Bin Laden Buried at Sea », NNS110502-22, American Forces Press Service,‎ mai 2, 2011 (consulté le 2011-05-02)
  20. Carl Vinson's Strike Group arrives in 7th Fleet.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Norman Polmar, The Naval Institute Guide to The Ships and Aircraft of the U.S. Fleet, 15th ed., Annapolis, Maryland, United States Naval Institute Press,‎ 1993, 15e éd. (ISBN 978-1-55750-675-7, LCCN 76015840)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :