Carré mandarin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Jiang Shunfu (1453–1504), mandarin chinois de la dynastie Ming. Les deux grues qui ornent sa poitrine sont un « carré mandarin » qui indique à tous qu'il est un fonctionnaire civil de premier rang.

Un Carré mandarin (chinois traditionnel : 補子; chinois simplifié : 补子; pinyin : bŭzi; Wade-Giles : putzŭ) était un large insigne brodé cousu sur le vêtement des mandarins de la Chine impériale. Cet insigne était brodé de représentations d'animaux ou d'oiseaux brillamment colorés indiquant le rang du dignitaire qui le portait.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ces carrés mandarins ont fait leur apparition sous la dynastie Ming. Ils continuèrent ensuite à être utilisés pendant la dynastie Qing[1].

Rang des fonctionnaires militaires[modifier | modifier le code]

Qilin couché au temple de Shaolin.

Différentes espèces d'animaux était utilisées pour indiquer le rang des fonctionnaires militaires[1].

  • Premier rang : le qilin ;
  • Deuxième rang : le lion ;
  • Quatrième rang : le tigre ;
  • Cinquième rang : l'ours ;
  • Sixième rang : le chat tigré ;

Rang des fonctionnaires civils[modifier | modifier le code]

Le rang des fonctionnaires civils, lui, était représenté par un oiseau[1].

  • Premier rang : la grue ;
  • Troisième rang : le paon ;
  • Quatrième rang : l'oie ;

Enfin, les musiciens de la Cour impériale arboraient le loriot.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Glossaire : carré mandarin », sur guimet-grandidier.fr (consulté le 11 février 2010)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]