Carré magique de Kaldor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

^

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carré magique.

Le carré magique est une théorie économique élaborée par l'économiste keynésien Nicholas Kaldor (1908-1986).

Définition[modifier | modifier le code]

Le carré magique est une représentation graphique des quatre grands objectifs de la politique économique conjoncturelle d'un pays que sont :

C'est en rejoignant les quatre points, qu'on obtient un quadrilatère qui représente d'autant mieux une situation économique favorable que ce quadrilatère est proche du carré magique.

Ce carré est qualifié de magique car irréalisable. Dans la réalité, il est très difficile d'atteindre simultanément les quatre objectifs de la politique budgétaire : une forte croissance avec un faible chômage, une faible inflation et une balance commerciale équilibrée. En fait plus la surface du quadrilatère correspondant aux statistiques d'un pays à une période s'éloigne de la surface idéale du carré magique, plus la situation se détériore.

Depuis les années 1990, les économistes ont décidé d'ajouter un 5ème élément : l'équilibre des finances publiques. Pour cela, le déficit doit êre strictement inférieur à 3% du PIB; et la dette publique strictement inférieure à 60% du PIB.

Implications[modifier | modifier le code]

À partir de ce carré se dégagent deux relations importantes en macroéconomie :

Cependant, ces relations varient dans le temps. Elles ne sont donc pas stables au cours du temps.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]