Carpineto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carpineto
Vue de Carpineto
Vue de Carpineto
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Corse
Département Haute-Corse
Arrondissement Corte
Canton Orezza-Alesani
Intercommunalité sans
Maire
Mandat
Marcel Ferrari
2014-2020
Code postal 20229
Code commune 2B067
Démographie
Population
municipale
28 hab. (2011)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 21′ 21″ N 9° 22′ 49″ E / 42.3558333333, 9.38027777778 ()42° 21′ 21″ Nord 9° 22′ 49″ Est / 42.3558333333, 9.38027777778 ()  
Altitude 700 m (min. : 477 m) (max. : 922 m)
Superficie 2,44 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Corse

Voir sur la carte administrative de Haute-Corse
City locator 14.svg
Carpineto

Géolocalisation sur la carte : Haute-Corse

Voir sur la carte topographique de Haute-Corse
City locator 14.svg
Carpineto

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Carpineto

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Carpineto

Carpineto (en corse Carpinetu) est une commune française du département de la Haute-Corse dans la région Corse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Carpineto se situe au cœur de la Castagniccia, dans le canton d'Orezza-Alesani (chef-lieu Piedicroce). C'était un habitat de l'ancienne pieve d'Orezza.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Carcheto-Brustico Rapaggio Valle-d'Orezza Rose des vents
Carcheto-Brustico N Valle-d'Orezza
O    Carpineto    E
S
Carcheto-Brustico Piobetta Tarrano

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, vers 1520, Carpineto était un habitat de la piève d'Oreza. La pieve comptait environ 5 000 habitants et avait pour lieux habités : la Campana, la Ponticagia, lo Fossato, le Bulianache, le Celle, lo Poggiolo, Nocario, Acqua Fredola, lo Zuccarello, l’Erbagio, lo Petricagio, le Verallese, Campo Rotundo, Campo Donico, Siliura, lo Pigiale, lo Pè di Oreza, Pozolo, la Casalta, Piano, lo Pèdelaciore, la Fontana, le Duchelagie, lo Satoio, Patrimonio, Pastorechia, Stazone, le Piazole, le Ghilardagie, le Francolachie, lo Pastino, Osto, le Pichiaragie, Casabuona, Marmurio, lo Pogile, Casinegri, lo Gallico, la Casanova, la Penra buona, la Parata, lo Pogio, lo Pè di Petro, Tramica, le Pogie, Rapagio, Granagiolle, l’Olmo, Carpineto, Posatoio, Brosteco, lo Colle, Carcheto, lo Sorbello, lo Castello, lo Pè di Albertino, le Maistragie[1].

Temps modernes[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Marcel FERRARI DVG  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 28 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
283 414 316 247 324 369 350 358 274
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
306 300 277 305 330 358 307 317 320
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
216 196 173 142 165 136 125 102 91
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011 -
71 36 29 15 11 23 26 28 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Parc naturel régional[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Parc naturel régional de Corse.

Carpineto est une commune adhérente au Parc naturel régional de Corse, dans son « territoire de vie » appelé Castagniccia[4].

ZNIEFF Châtaigneraies de la petite Castagniccia[modifier | modifier le code]

La commune est concernée par une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique de 2e génération : la ZNIEFF 940004146 - Châtaigneraies de la petite Castagniccia.

La zone d'une superficie de 10 559 ha, correspond au territoire appelé localement « la petite Castagniccia ». La végétation, typique de la zone qui bénéficie de conditions climatiques tempérées et humides, est dominée par les châtaigneraies. Les chênaies très présentes, tendent à les remplacer[5].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine sacré[modifier | modifier le code]

Église de l'Immaculée Conception[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale de l'Immaculée Conception (Chiesa di a Cuncezzione) date de 1775 comme indiqué au-dessus de la porte sud. L'édifice porte également gravé « A. D. 1873 », année de son agrandissement. Il a été récemment restauré.

L'église paroissiale de l'Immaculée Conception est reprise à l'Inventaire général du patrimoine culturel (dossier versé le 20 décembre 2001)[6].

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Maisons du village[modifier | modifier le code]

Sur un bâti de 54 maisons recensées par l'INSEE, 27 sont repérées et 7 étudiées. Ces bâtiments qui datent du XVIe siècle au XVIIIe siècle, sont tous en schiste, la pierre locale, avec des couvertures d'ardoise, matériau traditionnellement utilisé en Castagniccia.

Ces maisons sont reprises à l'Inventaire général du patrimoine culturel (dossier versé le 20 décembre 2001[7]. Elles sont détaillées sur la base Mérimée[8].

= Autres[modifier | modifier le code]

  • Monument aux morts. Il est situé sur la Piazza a Chiesa di a Cuncezzione. Y sont portés les noms des 14 enfants du village morts durant la Première Guerre mondiale.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]