Carouge safran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carouge safran

Description de cette image, également commentée ci-après

Xanthopsar flavus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Icteridae

Genre

Xanthopsar
Ridgway, 1901

Nom binominal

Xanthopsar flavus
(J. F. Gmelin, 1788)

Statut de conservation UICN

( VU )
VU  : Vulnérable

Répartition géographique

Description de l'image  Xanthopsar flavus map.svg.

Synonymes

Agelaius flavus (J. F. Gmelin, 1788)

Le Carouge safran (Xanthopsar flavus) est une espèce de passereau de l’Amérique du Sud de la famille des ictéridés.

Distribution[modifier | modifier le code]

Le Carouge safran est rare et sa population est en déclin de même que son aire de distribution. On le retrouve dans le nord de l’Argentine, en Uruguay, dans l’est du Paraguay et au sud du Brésil.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le Carouge safran fréquente principalement les marécages et les prairies. Il peut s’observer aussi dans les zones agricoles et les pâturages. Il semble que la présence d’Eryngium soit importante pour ce carouge.

Illustration de John Gould

Nidification[modifier | modifier le code]

Le Carouge safran peut nicher autant en colonie qu’en solitaire. Les colonies s’établissent dans la végétation basse et dense. Le nid, construit par la femelle, est en forme de coupe profonde et est placé près du sol. Les œufs sont généralement au nombre de quatre. Le Vacher luisant pond parfois ses œufs dans son nid.

Comportement[modifier | modifier le code]

Le Carouge safran est grégaire. On le voit en groupe, souvent avec le Quiscale chopi, le Vacher à ailes baies et d’autres ictéridés. Il semble rechercher aussi la compagnie du Pépoaza dominicain.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) Jaramillo, Alvaro et Peter Burke, New World Blackbirds, London, Christopher Helm,‎ 1999, 431 p. (ISBN 0713643331, lien OCLC?)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :