Caroline von Pichler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pichler.
Caroline von Pichler

Karoline Pichler (7 septembre 1769 - 9 juillet 1843) était une romancière nationaliste autrichienne. Elle naquit à Vienne de Hofrat Franz von Greiner.

En 1796, Karoline épousa Andreas Pichler, un fonctionnaire gouvernemental. Pendant de nombreuses années son salon fut le centre de la vie littéraire dans la capitale autrichienne, où elle décéda en 1843.

Ses premières œuvres, Olivier, d'abord publiée anonymement (1802), Idyllen (Idylles, 1803) et Ruth (1805), bien que déployant un considérable talent, étaient immatures. Elle trouva ses marques avec le roman historique, et le premier de ses romans de cette catégorie, Agathoclès (1808), une réponse à l'attaque d'Edward Gibbon sur ce héros dans son History of the Decline and Fall of the Roman Empire (Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain), atteint une grande popularité. Parmi ses autres romans il faut mentionner Die Belagerung Wiens (Le Siège de Vienne, 1824) ; Die Schweden in Prag (Les Suédois dans Prague, 1827) ; Die Wiedereroberung Wiens (La Reconquête de Vienne, 1829) et Henriette von England (Henriette d'Angleterre, 1832). Sa dernière œuvre fut Zeitbilder (Images du temps, 1840).