Caroline Haffner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Caroline Haffner[1], née princesse Caroline Murat, est une pianiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le 23 juillet 1948 à Neuilly-sur-Seine, la princesse Caroline Murat[2] commence sa carrière musicale dès l'adolescence, formée à Paris notamment au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSM), et à l’École normale de musique de Paris (École normale Alfred-Cortot). Elle reçoit de nombreux prix et poursuit ses études à Vienne avec le Russe Leonid Brumberg. Elle poursuit ses études au prestigieux « Conservatoire Tchaïkovski » de Moscou, puis aux États-Unis grâce à une bourse « Fullbright » remise par Eunice Kennedy Shriver.

Lauréate du Concours Marguerite Long, elle est qualifiée par le général de Gaulle de "grand espoir de la France"[réf. nécessaire]

Elle fait carrière en prenant le nom de jeune fille de sa mère, Haffner[1].

Elle interprète, outre les composteurs classiques (Chopin...), de la musique contemporaine : plusieurs compositeurs qui lui ont écrit des œuvres, notamment Yves Prin, Renaud Gagneux et Philippe Fénelon, dont elle a enregistré la musique avec l’Ensemble intercontemporain avec lequel elle a obtenu un « Diapason d’Or ».

Elle a été « pianiste en résidence » de la « Casa de Velázquez » à Madrid où elle a interprété des œuvres de Cristobal Halffter, Bruno Dusapin, Luis de Pablo, etc.

Festival[modifier | modifier le code]

Caroline Haffner participe à de nombreux festivals. Elle a dirigé ou est à l'origine de certains d'entre eux, notamment à Gstaad : Les sommets musicaux[3] et le New Year Music Festival in Gstaad.

Discographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Elle est docteur honoris causa de l’Université de Casale Monferatto (Italie), professeur honoraire de l’Académie de Musique d’Astana (Kazakhstan), ainsi qu'artiste émérite de Petrov (Prague).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Haffner était le nom de jeune fille de sa mère, Marthe Haffner, mais Caroline Murat a choisi ce nom d’artiste également par référence à Sigmund Haffner, maire de Salzbourg et mécène de Mozart, qui a donné le nom de Haffner à une symphonie et à une sérénade. Le fils de Haffner était un ami d'enfance de Wolfgang Amadeus.
  2. Généalogie cf. 4w
  3. http://www.sommets-musicaux.com