Carnot (cuirassé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carnot.
Carnot
Image illustrative de l'article Carnot (cuirassé)

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine française Marine nationale française
Quille posée juillet 1891
Lancement 12 juillet 1894
Armé 25 juin 1897
Statut détruit en 1922
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé
Longueur 114 m
Maître-bau 21,40 m
Tirant d'eau 8,34 m
Déplacement 11.954 tjb
Propulsion 2 machine à vapeur (24 chaudières)
Puissance 16.300 ch
Vitesse 17,8 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 254 à 450 mm
tourelle = 375 mm
pont = 70 mm
barbette = 150 mm
Kiosque = 230 mm
Armement 2x1 canon de 305 mm(cal.45-M1887)
2x1 canon de 274 mm (cal.45-M1887)
8x1 canon de 138 mm (cal.45-M1888)
4 Hotchkiss de 65 mm
12 Hotchkiss de 47 mm
4 TLT de 450 mm(immergé)
Rayon d'action 3.520 mille nautique à 10 noeuds (980 tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 647 hommes
Chantier naval arsenal de Toulon

Le Carnot était un cuirassé à tourelles de 1re classe construit à l'arsenal de Toulon entre 1891-1897.

Il a pris ce nom en l'honneur de Sadi Carnot (1837-1894), homme d'État français et président de la République française du 3 décembre 1887 au 25 juin 1894, date de son assassinat. À l'origine il devait porter le nom du révolutionnaire Lazare Carnot.

Conception[modifier | modifier le code]

Le Carnot, comme les Charles Martel, Jauréguiberry, Masséna et Bouvet, est issu du programme naval de 1890 dit « flotte d'échantillons ». Les cinq cuirassés ont été construits sur des plans différents : le programme minimal spécifiait seulement la composition de l'artillerie principale et le déplacement maximal de 12 000 tjb. Le blindage est en acier nickelé.

Lors d'une refonte en 1900, il fut doté de 2 tubes lance-torpilles supplémentaires et de 4 canons-révolvers Hotchkiss de 47 mm supplémentaires.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il fit ses premiers essais sur les côtes de Provence et fut armé le 25 juin 1897 à Toulon et resta en Méditerranée.

Puis le Carnot a servi dans l'escadre du Nord de mars 1900 à 1901, après avoir reçu un armement complémentaire. Il a été transféré à l'escadre de la Méditerranée le 11 juillet 1901 puis mis en réserve à Toulon de 1907 à 1913

À partir du 1er avril 1914, il a été utilisé comme ponton-caserne dans le port de Brest. Le 30 octobre 1919, le Carnot a été rayé des listes de service. Le 8 avril 1922, il a été vendu à la démolition qui s'est effectuée à Brest.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean Meyer et Martine Acerra, Histoire de la marine française, Rennes, éditions Ouest-France,‎ 1994, 427 p. (ISBN 2-7373-1129-2)
  • Michel Vergé-Franceschi (dir.), Dictionnaire d'Histoire maritime, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 2002