Carmen de Patagones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carmen de Patagones
Blason de Carmen de Patagones
Héraldique
Vue partielle de la ville
Vue partielle de la ville
Administration
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Province Drapeau de la Province de Buenos Aires Buenos Aires
Département Partido de Patagones
Maire Ricardo Curetti, PJ
Code postal B8504
Indicatif téléphonique 02920
Démographie
Gentilé maragata/o
Population 18 189 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 40° 48′ 18″ S 62° 58′ 52″ O / -40.805, -62.981 ()40° 48′ 18″ Sud 62° 58′ 52″ Ouest / -40.805, -62.981 ()  
Altitude 15 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
Carmen de Patagones

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Carmen de Patagones

Carmen de Patagones est la ville la plus australe de la province de Buenos Aires, en Argentine. La ville est le chef-lieu du partido de Patagones.

Situation[modifier | modifier le code]

Elle se trouve à 937 km de la ville de Buenos Aires, sur la rive nord du fleuve río Negro, face à la ville voisine de Viedma (capitale de la province de Río Negro, tout près de l'embouchure du fleuve dans l'Atlantique.

Population[modifier | modifier le code]

Sa population était de 18 189 habitants en 2001, ce qui représentait une hausse de 6,5 % par rapport aux 17 075 personnes recensées en 1991.
La ville de Carmen de Patagones forme une conurbation avec Viedma, appelée Viedma - Carmen de Patagones, qui dépassait les 65 000 habitants en 2001.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 7 mars 1827, pendant la guerre de Cisplatine, la ville est attaquée par la marine brésilienne qui subit une sévère déroute.

C'est en septembre 1865, que Georges Claraz naturaliste et explorateur suisse, entreprend l'exploration de la Patagonie du nord.

Tourisme[modifier | modifier le code]

La ville se trouve être en conurbation avec celle de Viedma, et ce pratiquement depuis l'origine, motif pour lequel tout ce qui concerne le tourisme dans cet article vaut aussi pour la ville de Viedma et vice-versa. Cependant Carmen de Patagones garde certains éléments architecturaux et historiques qui lui sont particuliers, spécialement les restes de l'antique fort colonial espagnol (actuellement reste la tour principale et une partie du système de tunnels), l'ancienne église mère, les "cuevas de los maragatos" ou "grottes des maragatos", colons espagnols venu du nord de la province de León en Espagne. Ces grottes furent utilisées comme habitations provisoires à la fondation de la ville. Il y a encore l'ancienne municipalité et la vieille gare ferroviaire.

Le pont ferroviaire qui unit depuis le début du XXe siècle Carmen de Patagones avec sa voisine Viedma est aussi fort intéressant. Il fut construit par l'État argentin, pour le chemin de fer à écartement large des rails du général Roca. Longtemps il fut le pont mobile le plus long du monde, et a la caractéristique de pouvoir mettre les voies ferrées en position verticale.

Le río Negro est large et profond dans cette partie de son cours (il roule plus de 1 000 mètres cubes par seconde en moyenne et parfois bien plus), ce qui rend possible des activités nautiques et la navigation régulière avec des bateaux à fort tirant d'eau. De plus, sur la côte de la mer Argentine se trouvent des plages très attrayantes caractérisées par leurs eaux assez chaudes (malgré la latitude) et ornées naturellement par des récifs, des grottes et des îlots ou nichent des oiseaux de mer et des lions marins, ainsi que des éléphants de mer.

Carmen de Patagones possède un aéroport (code AITA : CPG).

Sports[modifier | modifier le code]

  • Football : principaux clubs : Deportivo Patagones et Club Jorge Newbery.
  • Basket : principaux clubs : Deportivo Patagones, Club Jorge Newbery et Club Atlético Atenas.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]