Carlos Tapia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tapia.
Carlos Tapia
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Carlos Daniel Tapia
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance 20 août 1962 (52 ans)
Lieu San Miguel
Taille 1,73 m[1]
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1980-1984 Drapeau : Argentine CA River Plate 105 (14)[2]
1985-1987 Drapeau : Argentine CA Boca Juniors 077 (35)
1987-1988 Drapeau : France Brest Armorique FC 015 0(1)
1988-1989 Drapeau : Argentine CA Boca Juniors 010 0(5)
1989-1990 Drapeau : Argentine Textil Mandiyu 016 0(0)
1990-1991 Drapeau : Argentine CA Boca Juniors 033 0(2)
1991-1992 Drapeau : Suisse FC Lugano 012 0(0)
1992 Drapeau : Chili Universidad de Chile 008 0(3)
1992-1994 Drapeau : Argentine CA Boca Juniors 028 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
19801988 Drapeau : Argentine Argentine 010 0(1)[2]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Carlos Daniel Tapia est un footballeur argentin né le 20 août 1962 à San Miguel en Argentine.

Il remporte la Coupe du monde 1986 avec l'équipe d'Argentine.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Carlos Tapia commence sa carrière au CA River Plate. Avec cette équipe, il remporte deux championnats d'Argentine : le Metropolitano en 1980 et le Nacional en 1981.

En 1985, il est transféré à la surprise générale au grand club rival : le CA Boca Juniors. Il ne remporte aucun titre lors de son (premier) passage à Boca, mais il réussit tout de même la performance d'inscrire 17 buts en championnat lors de la saison 1985[2].

En 1987, Carlos Tapia s'expatrie en Europe en s'engageant avec le club français du Brest Armorique. Avec ce club, il dispute 15 matchs en Division 1[3], marquant un but face à l'équipe du Havre[4].

En 1988, Carlos Tapia est de retour à Boca. Il est ensuite prêté l'espace d'une saison au club du Textil Mandiyu. En mai 1991, il atteint avec Boca les demi-finales de la prestigieuse Copa Libertadores. Il dispute une vingtaine de minutes lors du match retour face à Colo-Colo, futur vainqueur de l'épreuve[5].

Il retente par la suite l'aventure en Europe en s'engageant avec le club suisse du FC Lugano. Avec 12 matchs disputés sans marquer but, c'est un échec.

De retour en Amérique du Sud, il joue brièvement avec l'Universidad de Chile. De retour en Argentine, à Boca, il remporte le Tournoi d'Ouverture du championnat d'Argentine en 1992, puis un dernier titre : la Copa de Oro 1993. Au total, avec Boca, Carlos Tapia dispute 217 matchs et marque 47 buts, toutes compétitions confondues[6].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Carlos Tapia reçoit 10 sélections en équipe d'Argentine. Il inscrit un but en équipe nationale.

Il reçoit sa 1re sélection en équipe nationale le 18 septembre 1980, lors d'une rencontre amicale face au Chili. Lors de ce match, il ne joue que 9 minutes, entrant sur la pelouse en remplacement de Leopoldo Luque[7].

Avec l'équipe d'Argentine des moins de 20 ans, Tapia participe à la Coupe du monde 1981 organisée en Australie[8]. Lors de cette compétition, il dispute un match face au pays organisateur[9]. L'Argentine, tenante du titre, s'incline dès le premier tour.

Carlos Tapia est ensuite retenu par le sélectionneur Carlos Bilardo pour participer à la Coupe du monde 1986 organisée au Mexique. En match de préparation, il inscrit un but lors de la large victoire de l'Argentine face à Israël (7-2)[10]. Ce sera son seul et unique but en sélection.

Tapia dispute deux matchs lors du mondial[8]. Tout d'abord, une rencontre de phase de groupe face à la Corée du Sud, où il rentre sur la pelouse en fin de partie[11]. Puis une opposition des quarts de finales face à l'Angleterre, où il rentre une nouvelle fois en fin de match[12]. L'Argentine remporte la compétition et Carlos Tapia se voit ainsi sacré champion du monde.

Le dernier tournoi international disputé par Tapia est la Copa América 1987, qui se déroule dans son pays natal. Tapia y joue quatre rencontres[3]. Tout d'abord une face au Pérou[13], puis une autre face à l'Équateur[14]. Il prend ensuite part à la demi-finale perdue face à l'Uruguay[15]. L'Argentine et Carlos Tapia disputent ensuite la petite finale, où l'Argentine s'incline 2-1 contre la Colombie[16].

Son dernier match joué en équipe d'Argentine est une rencontre amicale face à l'Espagne, le 12 octobre 1988[17].

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Carlos Tapia sur soccerdatabase.eu
  2. a, b et c Fiche de Carlos Tapia sur national-football-teams.com
  3. a et b Fiche de Carlos Tapia sur footballdatabase.eu
  4. Feuille du match Brest - Le Havre sur footballdatabase.eu
  5. Feuille du match Colo-Colo - Boca Juniors sur footballdatabase.eu
  6. Statistiques de Carlos Tapia avec Boca sur estoesboca.com.ar
  7. Feuille du match Argentine - Chili sur footballdatabase.eu
  8. a et b Fiche de Carlos Tapia sur FIFA.com
  9. Feuille du match Australie - Argentine sur FIFA.com
  10. Feuille du match Israël - Argentine sur footballdatabase.eu
  11. Feuille du match Argentine - Corée du Sud sur FIFA.com
  12. Feuille du match Argentine - Angleterre sur FIFA.com
  13. Feuille du match Argentine - Pérou sur FIFA.com
  14. Feuille du match Argentine - Équateur sur footballdatabase.eu
  15. Feuille du match Argentine - Uruguay sur footballdatabase.eu
  16. Feuille du match Colombie - Argentine sur footballdatabase.eu
  17. Feuille du match Espagne - Argentine sur footballdatabase.eu