Carlos Durán Cartín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duran.
Carlos Durán Cartín

Carlos Durán Cartín est un médecin et homme politique costaricien, Président par Intérim du Costa Rica, en qualité de Troisième Vice-Président, de novembre 1889 à mai 1890.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Né à San José (Costa Rica), le 12 novembre 1852. Meurt à San José (Costa Rica), le 23 novembre 1924. Fils de José Durán et Ramona Cartín Mora. Marié avec Dolores Quirós Morales, la fille de José Antonio Quirós y Blanco et Juana Morales y Valverde.

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Doctorat en médecine, obtenu en Grande-Bretagne. Renommé pour son activité de médecin à l'Hôpital San Juan de Dios. Fondateur de l'Hospice de Locos, aujourd'hui l'Hôpital Neuropsychiatrique de Chapui, et de l'École d'Infirmerie du Costa Rica.

Président par intérim[modifier | modifier le code]

En 1886, le Congreso Constitucional élit Carlos Durán Cartín comme Troisième Vice-Président de la République. Ainsi, le 7 novembre 1889, le Président Bernardo Soto Alfaro lui demande d'exercer le pouvoir par intérim, pour des raisons politiques. Soto ne démissionne pas, donc reste toujours officiellement le Président, jusqu'au terme de son mandat, le 8 mai 1890. Si Soto avait démissionné, alors Jesus Soto Quesada serait devenu Président, de par sa qualité de Premier Vice-Président.

Durant la Présidence par Intérim de Carlos Durán Cartín, fut approuvée la loi sur la construction du Théâtre National. Son principal collaborateur fut Ricardo Jiménez Oreamuno.

Activités ultérieures[modifier | modifier le code]

Candidat à la Présidence de la République, pour le parti Unión Nacional, aux élections de décembre 1913. Participe au comité de rédaction de la Constitution de 1917.