Carlo Cesi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carlo Cesi, parfois Carlo Cesio (Antrodoco, 17 avril 1622 - Rieti, 6 janvier 1682)[1] est un graveur et peintre italien actif au XVIIe siècle.

Portrait

Biographie[modifier | modifier le code]

Carlo Cesi, fils de Pietro, originare de Todi, est né à Antrodoco le 17 avril 1622[2].

En 1642, carlo Cesi démenage à Rieti, où il entame l'étude du dessin et de la peinture, puis se rend à Rome où il continue sa formation auprès de Pietro da Cortona.

En 1651, Antonio Cesi est inscrit à l'Accademia di San Luca.

À partir de 1659, il publie une série de gravures, dont une, réalisée en 1688, est conservée à Rome au Gabinetto nazionale delle stampe. En 1692, une autre série de gravures est publiée à Rome ; elles représentent les dix copies de putti réalisés à fresque par Guido Reni au palais Mazarin au Quirinal, ainsi qu'une autre série représentant les décorations de la galerie du palais Pamphili, piazza del Collegio romano à Rome.

Carlo Cesi est affublé du titre de « camerlingue de l'art des peintres » jusqu'en 1670 et, en 1675, il devient directeur de l’Accademia di San Luca.

Carlo Cesi se consacre aussi à l'enseignement comme le démontre son livre (it) Muscoli dei Cognizione, Rome,‎ 1679.

En 1681, il se retire à Rieti où il meurt le 6 janvier 1682.

Lieux où ses œuvres sont visibles à Rome :

  • Basilique Santa Maria Maggiore ;
  • Palais du Quirinal ;
  • Palais Colonna ;
  • Église Santa Maria della Pace.
  • Santissimo Sudario dei Piemontesi e Savojardi (chiese, Seicento)

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Jugement de Salomon (1657), fresque, Palais du Quirinal (galerie Alexandre VII), Rome,
  • la Trinité, l’Immaculée et saint Dionisio de Corinthe (1659), (triptyque) Académie de France, Rome,
  • Noces mystiques de sainte Catherine (1659), église Santa Maria della Pace, Rome,
  • Vierge à l'Enfant ; Les saints Charles Borromée et Philippe Neri (1666), fresques,
  • Portrait du cardinal Fabio Chigi, palais Chigi, Ariccia.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Di Flavio, Di Nicola, Ferraris, Vannugli, Carlo Cesi pittore e incisore del seicento tra ambiente cortonesco e classicismo marattiano 1622.1682, préface de Maurizio Calvesi, Commune d'Antrodoco,‎ 1987.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'autres sources donnent les années 1626 - 1686, Ici les dates retenues sont celles du dernier ouvrage (it) Di Flavio, Di Nicola, Ferraris, Vannugli, Carlo Cesi pittore e incisore del seicento tra ambiente cortonesco e classicismo marattiano 1622.1682, préface de Maurizio Calvesi
  2. le documents relatifs à sa vie et son œuvre sont conservés dans l'ex couvent Santa Chiara al Corso.