Carlo Bo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carlo Bo (né le 25 janvier 1911 à Sestri Levante, dans la province de Gênes, en Ligurie - mort le 22 juillet 2001 (à 90 ans) à Gênes) était un intellectuel italien du XXe siècle, un universitaire, historien de la littérature — l'un des plus grands experts de littérature française — qui, outre son activité de professeur, fut recteur d'université et un homme politique, qui fut nommé, en 1984, sénateur à vie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève des jésuites à l'Institut Arecco de Gênes, Carlo Bo devient docteur ès lettres à l'université de Florence. Il anime la revue Il Frontespizio. Auteur de nombreux essais et éditoriaux, il a également contribué aux études sur Giacomo Leopardi. À la fin des années trente, il a fait partie du mouvement hermétique avec Elio Vittorini et Vasco Pratolini.

En 1938, il enseigne à l'université d'Urbino dont il devient recteur (en 1947) pendant cinquante ans et qui porte désormais son nom. Il fonde la IULM à Milan en 1968.

Le 18 juillet 1984, il est nommé sénateur à vie par Sandro Pertini en raison de la très haute contribution donnée à la culture italienne. Au Sénat, où il fait partie tout d'abord de la Démocratie chrétienne, puis du groupe mixte (Parti populaire italien).

Carlo Bo meurt le 22 juillet 2001 à Gênes, à l'âge de 90 ans, des suites d'une chute dans un escalier.

Articles connexes[modifier | modifier le code]