Carl von Ossietzky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carl von Ossietzky
Rudolf Procès Ossietzky 1932
Carl von Ossietzky et ses avocats devant la prison Berlin-Tegel en 1932. De gauche à droite: Kurt Grossmann (de), Rudolf Olden, Carl von Ossietzky, Alfred Apfel (de), Kurt Rosenfeld (de)
Carl von Ossietzky Memorial, Berlin.
Plaque commémorative au numéro 152 de la rue Kant à Berlin.

Carl von Ossietzky (né le 3 octobre 1889 à Hambourg, mort le 4 mai 1938 à Berlin) est un intellectuel pacifiste allemand. Il a édité le grand magazine hebdomadaire Die Weltbühne (La Scène mondiale) à partir de 1927.

En 1931, il est condamné à un an de prison pour « haute trahison » pour avoir publié des informations sur le réarmement clandestin de l'Allemagne. Hitler ordonne son transfert dans le camp de concentration d'Emsland : Börgermoor. En 1936, il reçoit le prix Nobel de la paix pour l'année 1935, mais le gouvernement nazi lui interdit de se rendre en Norvège. Son état de santé se dégrade en raison des mauvais traitements dont il est victime et il est transféré en 1936 à l'hôpital de police de Berlin où il meurt de la tuberculose contractée pendant sa détention[1]. Son épouse Maud est décédée en 1974 à 85 ans.

Son nom a été donné à l'Université d'Oldenbourg.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Biographie de Carl von Ossietzky