Carl Moll

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carl Moll (Ludwig Michalek, 1905)

Carl Moll (né à Vienne le 23 avril 1861 - mort dans la même ville le 13 avril 1945) est un peintre et directeur de galerie autrichien. Il a étudié à l'Académie des beaux-arts de Vienne. En 1897, il est un des cofondateurs de la Sezession, courant autrichien de l'Art nouveau, avec Gustav Klimt.

Disciple du peintre Emil Jakob Schindler, à qui il consacra une monographie, il joua un rôle important dans la promotion de la Sécession viennoise. Selon l'architecte Otto Wagner, il était « un peintre doué d'un solide sens des affaires »[1].

Il fut l'amant, puis le mari d'Anna Sofie Schindler, la mère d'Alma Mahler[2].

Sympathisant nazi[3], il s'est suicidé à l'arrivée de l'Armée rouge en avril 1945[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1900 : Crépuscule[5]
  • 1905 : Landscape of the Prater
  • Salome
  • Winter auf der Hohen Warten, Estampe-Affiche
  • Semmering
  • Schloss Plankenberg
  • Park
  • Kastanien in sommerlicher Parklandschaft mit Person
  • Stilleben
  • Atelieransicht
  • Belvedere
  • Stilleben mit Geflügel, Messingschüssel und Kupferkessel
  • Beethoven Häuser
  • Therese - Krones Haus
  • Strasse auf den Kreuzberg am Semmering
  • Selbstporträt
  • Durchblick in Venedig

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carl Schorske, Vienne Fin de siècle. Politique et culture, Paris, Éditions du Seuil, 1983, p. 227. Lire aussi la note 35, Ibid. p. 352.
  2. (en) http://www.alma-mahler.com/engl/almas_life/moll.html
  3. (en) New York Times (23 juin 2002).
  4. (de) (en) Notice biographique
  5. Conservé au Palais du Belvédère (Vienne).