Carl Michael Bellman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carl Michael Bellman

Description de l'image  Carl Michael Bellman, portrayed by Per Krafft 1779.jpg.
Naissance
Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Décès (à 55 ans)
Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Activité principale Poète, compositeur

Carl Michael Bellman, poète suédois, né le , mort le , se fit un nom populaire par ses chansons bachiques et érotiques, et gagna la faveur de Gustave III. On l'a surnommé l’Anacréon de la Suède.

Ses textes, souvent comiques dans leur description des bas-fonds de Stockholm, mais toujours sensibles à la dimension tragique de la vie humaine, tournent autour des thèmes de l'ivrognerie, de la prostitution et de l'amour physique, de la maladie et de la mort. On note également la présence de la nature et de nombreuses images saisies sur le vif du Stockholm de la fin du XVIIIe siècle.

Les chansons de Bellman restent très populaires en Suède.

Le chef d'orchestre et compositeur français Eugène Bigot, qui fut le codirecteur musical des Ballets suédois à Paris, a rapporté de ses tournées en Suède des chansons de Bellman qu'il a ensuite utilisées dans une pièce de théâtre (Maîtresse de roi, d'Aderer et Ephraïm) qui fut créée au Théâtre des Champs-Élysées en 1925, avec Cécile Sorel en vedette. Il en tira une suite pour petit orchestre : le Roi galant[1].

Note[modifier | modifier le code]

  1. Henri-Claude Fantapié, « Eugène Bigot et les Ballets suédois », Boréales n° 82-85, 2001, p. 173-200.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.