Carl Johnson (Grand Theft Auto)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carl Johnson.
Carl Johnson
Origine Los Santos, né en 1968
Sexe Masculin

Créé par Rockstar Games
Série(s) Grand Theft Auto
Première apparition Grand Theft Auto: San Andreas

Carl Johnson, pseudonyme CJ, est un personnage de jeu vidéo de la série Grand Theft Auto. C'est le héros incarné par le joueur dans Grand Theft Auto : San Andreas édité en 2004 sur PlayStation 2, XBox et PC.

Natif de Los Santos, Carl est un jeune afro-américain qui passe son enfance au quartier de Ganton avec sa mère Beverly, ses frères Brian et Sweet (de son vrai nom Sean, comme indiqué dans le manuel du jeu) et sa sœur Kendl. La misère, la violence et la drogue le pousse à partir pour Liberty City dans l'espoir d'un avenir meilleur. Il revient cependant en 1992, après avoir appris le meurtre de sa mère. CJ retrouve son passé, ses ennemis, sa famille et son ancien gang, le « Grove Street Families » (ou « Orange Grove Families »).

Le jeu propose de suivre la vie de Carl à cette période, cherchant la trace du meurtrier de sa mère et œuvrant à durcir sa réputation, en tentant de redonner à sa bande sa gloire d'antan. Dangereux gangster, expert en maniement d'armes, CJ est nettement différent des précédents protagonistes dans la série Grand Theft Auto. Alors que Claude et Niko sont décrits comme cruels et sans pitié, Carl a une personnalité beaucoup moins violente, il donne même parfois à ses victimes une chance de se racheter. Un exemple : sa tentative avortée de convaincre Eddie Pulaski qu'il n'était qu'un pion de Tenpenny. En outre, CJ affiche des remords d'avoir à tuer d'autres membre des Familles comme Ryder et Big Smoke, qui étaient des amis proches. Carl se bat pour sa famille, ses amis et pour l'éradication des drogues dures.

Carl Johnson est doublé par Young Maylay.

Le personnage de CJ est visible sur un panneau publicitaire dans le jeu Grand Theft Auto IV, il paraîtrait très riche sur cette représentation, ce qui corrobore assez bien avec le niveau de richesse atteint à la fin de Grand Theft Auto : San Andreas.

CJ reçoit un appel téléphonique de Sweet qui lui apprend la mort de sa mère. Arrivé à Los Santos par avion, Carl est arrêté par trois agents du C.R.A.S.H. : Frank Tenpenny, Eddie Pulaski et Jimmy Hernandez. Tout au long de l'histoire, CJ sera forcé de travailler pour le C.R.A.S.H. après avoir appris qu'il était accusé du meurtre de l'agent de police Ralph Pendelbury, qui en vérité a été réduit au silence par des agents du C.R.A.S.H. eux-mêmes, puisqu'il allait dénoncer les activités frauduleuses de son ancienne équipe. Au début du jeu, CJ ressemble nettement à Chris Tucker dans le film Argent comptant avec Charlie Sheen sorti en France en 1998.

Dès le début du jeu, CJ, Sweet et les hauts membres du gang relancent celui-ci en se débarrassant des dealers de crack, en obtenant des armes à feu et en regagnant des territoires. Tout fonctionne jusqu'à ce qu'on apprenne la trahison de deux membres des Familles de Grove Street : Big Smoke et Ryder. Au même moment, Sweet a été pris dans une embuscade tendue par les Ballas, un gang rival. Une fois la fusillade terminée, la police arrive et arrête CJ. Le jeu reprend en rase campagne où le C.R.A.S.H. va charger CJ de plusieurs missions. L'arrestation de Sweet a conduit à la chute des Familles et de leurs alliés, les Varrios Los Aztecas. La ville de Los Santos tombe inévitablement aux mains des Ballas et des Vagos.

Après avoir gravi le Mont Chiliad pour éliminer un témoin gênant pour le compte du C.R.A.S.H., Carl rencontre Catalina, la cousine de Cesar Vialpando (chef des Aztecas et ami de CJ), avec qui il va commettre une série de braquages : un bureau de paris, un magasin de spiritueux, une banque et une station-service. Carl aide aussi les Triades de San Fierro menées par Wu Zi Mu, un homme d'affaires rencontré pendant une course de rues. CJ sympathise également avec Truth, pour qui il va voler une moissonneuse-batteuse. Après une course contre Claude, le nouveau petit ami de Catalina, Carl devient propriétaire d'un garage à San Fierro et se prépare à quitter les Badlands mais avant de partir, il aide Truth à brûler son stock de drogues.

CJ arrive à San Fierro avec Cesar, Kendl Johnson (sa propre sœur) et Truth. Il découvre le garage qu'il avait gagné est totalement délabré. Sur les suggestions de Kendl et The Truth, Carl embauche Dwaine, Jethro et Zero pour travailler dans son nouveau garage. Carl rencontre à nouveau Wu Zi Mu à San Fierro (qu'il surnomme maintenant Woozie), il lui parle du trafic de drogues dirigé par le Loco Syndicate, qui fournit régulièrement Big Smoke et Ryder. Carl décide donc de s'infiltrer dans le Syndicat par l'intermédiaire d'un des membres : Jizzy B. Pendant ce temps, Woozie demande son aide à Carl pour régler ses différends avec les Da Nang Boys. Enfin, Carl parvient à assassiner les membres du Loco Syndicate : Jizzy B., T-Bone Mendez, Mike Toreno ainsi que son ancien ami Ryder. Après la fin des missions de Woozie, c'est-à-dire la fin des Da Nang Boys, Carl reçoit un appel anonyme d'un homme qui lui donne la possibilité de sortir son frère de prison. Carl se rend donc dans un ranch en plein désert et découvre par là-même la Tierra Robada.

En arrivant au ranch, il découvre Mike Toreno et CJ pensant qu'il veut le tuer, le supplie de ne pas le faire. Lorsque Toreno lui explique qu'il est un agent du gouvernement, Carl se ravise. Toreno a renoncé à acheter la piste d'atterrissage de Verdant Meadows, près de Las Venturas et demande à CJ d'aller l'acheter. S'en suivent des missions extraordinaires telles que la destruction d'hélicoptères du F.B.I. dans le désert. Après cela, Toreno quitte Carl sans avoir rempli sa part du marché. CJ décide donc de se venger en allant voler un jetpack dans la Zone 69 et en volant quelque échantillons de Green Goo du gouvernement sur ordre de Truth. Carl est appelé par Woozie depuis son bureau à Las Venturas : The Four Dragons Casino.

Dès son arrivée à Las Venturas, Carl commence à planifier le cambriolage d'un casino de la Mafia : le Caligula's Casino avec Woozie. Pour ce faire, Carl travaille dans un premier temps pour Salvatore Leone gagnant sa confiance, l'accès au casino lui est alors aisé. Le plan du cambriolage se précise, CJ sauve la vie du rappeur Madd Dogg qui voulait se suicider après le vol de ses textes - c'était en fait CJ qui les avait subtilisés pour lancer la carrière d'OG Loc. Madd Dogg ne le sait pas et fait de Carl son nouvel imprésario. CJ permet également à Ken Rosenberg, Kent Paul et Maccer de ne plus travailler pour Salvatore Leone. Enfin, Carl récupère pour le C.R.A.S.H. un dossier sur eux ; Tenpenny tue Jimmy Hernandez car il voulait les balancer aux flics.Il demande à Pulaski de se débarrasser du corps d'Hernandez, mais Pulaski voulant faire d'une pierre deux coups veut tuer aussi Carl. Carl poursuivit Pulaski et le tue. Après le cambriolage, il aide Dogg à récupérer sa villa vendue jadis à Big Poppa, un membre des Vagos.

Quand CJ revient à Los Santos, il aide Dogg à récupérer son livre de paroles et lui redonne ainsi un avenir de vedette. Carl enregistre un nouvel album avec lui mais pendant l'enregistrement, Toreno détourne la sonorisation et propose une dernière mission : voler un Hydra et détruire quatre bateaux du gouvernement. Après cette mission, Toreno confie l'avion à Carl et fait jouer ses relations pour libérer Sweet de prison. C'est à contrecœur que CJ suit son frère pour reconstruire les familles, quand les émeutes éclatent : Tenpenny a été acquitté malgré les preuves de corruption. Une fois les Familles de Grove Street en position de force, Carl va s'occuper de Big Smoke et poursuivre Tenpenny qui meurt alors qu'il tentait de s'enfuir à bord d'un camion de pompiers. Son véhicule tombe d'un pont et vient s'échouer à quelques dizaines de mètres de la Maison des Johnson.