Carl Hiaasen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carl Hiaasen

Activités Romancier, journaliste
Naissance 12 mars 1953 (61 ans)
Fort Lauderdale, Floride Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Thriller écologique
Distinctions Rebecca Caudill Young Readers' Book Award 2005
Prix Damon Runyon du Denver Press Club
Prix du Livre Environnement de la Fondation Veolia Environnement - Mention jeunesse 2011

Œuvres principales

  • Strip-tease (1996)
  • Mal de chien (2000)
  • Queue de poisson (2004)

Carl Hiaasen est un journaliste et romancier américain né le 12 mars 1953 à Fort Lauderdale, en Floride. Il écrit aussi bien pour les adultes que pour la jeunesse. Deux de ses romans ont été adaptés au cinéma : Striptease et Chouette.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et carrière journalistique[modifier | modifier le code]

Né et élevé à Plantation, en Floride (près de Fort Lauderdale) d'origine norvégienne, Carl Hiaasen est l'aîné d'une famille de quatre enfants. Son père, Kermit Odel, est avocat et sa mère professeur. Il épouse Constance Lyford à la fin de ses études secondaires et entre à l'Université Emory à Atlanta en 1970. À cette occasion, il écrit de nombreuses pièces satiriques pour le journal de l'école, The Emory Wheel. En 1972 il poursuit ses études à l'Université de Floride, et écrit pour The Independent Florida Alligator. Hiaasen obtient un diplôme de journalisme en 1974. Carl et Connie divorcent en 1996. Carl Hiaasen se remarie avec Fenia Clizer en 1999. Il a un fils de chacun de ses deux mariages.

De 1974 à 1976, il devient reporter pour Cacao Today puis est embauché par le Miami Herald en 1976, à l'âge de vingt-trois ans. Il travaille toujours pour ce journal. En 1979, il passe au journalisme d'investigation, se focalisant sur les sujets liés au développement immobilier et à l'industrie de la construction. Il dénonce la détérioration de la beauté naturelle de la Floride pour des raisons lucratives. Plusieurs de ses romans ont des intrigues autour de ce thème.

Il commence à écrire une chronique régulière en 1985, au rythme de trois fois par semaine, mais suite au succès de ses romans, il ramené à la semaine. Il a obtenu des prix de journalisme.

Carrière de romancier[modifier | modifier le code]

Peu de temps après être devenu un journaliste d'investigation, Hiassen se met à écrire des romans. Ses trois premiers livres ont été coécrit avec le journaliste Bill Montalbano : Powder Burn (1981), Trap Line (1981), et A Death in China (1986).

Lorsque Montalbano accepte un emploi en tant que correspondant étranger en 1986, Carl Hiaasen écrit son roman suivant seul, L'Arme du crocodile (Tourist Season). Ses thèmes de prédilections et son style particulier se retrouvent déjà dans ce roman.

Les fictions de Carl Hiaasen reflètent ses préoccupations de journaliste en Floride.

Ses romans sont étiquetés comme des thrillers écologiques et se trouvent dans les rayons des romans policiers des librairies. Ses livres ont été publiés dans 33 langues différentes.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Carl Hiaasen défend la Floride, l'écologie et dénonce dans ses romans les promoteurs qui détruisent la beauté de son pays qu'il nous donne à voir sous un autre jour. Ses écrits sont à la fois poétiques et grinçants : son humour ravageur fait dire de lui par le London Observer (en) « America's finest satirical novelist. The blazing conscience of the Sunshine State ». Et le New York Times le compare notamment à Preston Sturges,S. J. Perelman ou encore Woody Allen !

Dans ses romans « adultes », on trouve quelques personnages récurrents, dont cet ex-gouverneur de Floride écœuré par les manœuvres politiciennes, devenu ermite et protégé par un attachant policier de la route… Son roman Strip tease a été adapté au cinéma en 1996 avec Demi Moore. Il a écrit aussi trois romans pour la jeunesse : Chouette (adapté au cinéma), Comme un poison dans l'eau et Panthère (récompensé en 2011 par le Prix du Livre Environnement de la Fondation Veolia Environnement - Mention jeunesse).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans policiers[modifier | modifier le code]

Tourist season (1986)

L'Arme du crocodile - trad. Yves Sarda

Double Whammy (1987)

Pêche en eau trouble - trad. Yves Sarda

Skin tight (1989)

Cousu main - trad. Yves Sarda

  • Paris : Albin Michel, 1991, 407 p. (Spécial suspense). (ISBN 2-226-05253-4)
  • Paris : le Grand livre du mois, 1991, 407 p.
  • Paris : Librairie générale française, 1993, 533 p. (Le livre de poche ; 7609). (ISBN 2-253-06437-8)
  • Paris : Éd. de la Seine, 1994, 407 p. (Succès du livre). (ISBN 2-7382-0700-6)
  • Paris : Éd. des 2 terres, 2012, 720 p. (Best-seller). ISBN 978-2-84893-118-0

Native Tongue (1991)

Miami Park - trad. Yves Sarda

Strip tease (1993)

Strip-tease - trad. Yves Sarda

Stormy weather (New York : Alfred A. Knopf, Inc., 1995)

De l'orage dans l'air - trad. Yves Sarda

Lucky You (New York : Alfred A. Knopf, Inc., 1997)

Jackpot - trad. Yves Sarda

Sick Puppy (2000)

Mal de chien - trad. Yves Sarda

Basket Case (2002)

Fatal song - trad. Yves Sarda

Skinny Dip (2004)

Queue de poisson - trad. Yves Sarda

Nature Girl (2006)

Croco-deal - trad. Yves Sarda. Sélection prix Nouvel Obs et BibliObs du roman noir 2009

Star Island (2010)

Presse-people - trad. Yves Sarda

Bad Monkey (2013)

Mauvais coucheur - trad. Yves Sarda

Romans jeunesse[modifier | modifier le code]

Hoot (2002) - Rebecca Caudill Young Readers' Book Award 2005

Chouette - trad. Yves Sarda

Flush (2006)

Comme un poison dans l'eau - trad. Yves Sarda

Scat (2009) - Prix du Livre Environnement de la Fondation Veolia Environnement Mention jeunesse 2011 - Prix Enfantaisie du meilleur roman 2011

Panthère - trad. Yves Sarda

Chomp (2012) - Prix Barnes&Noble du meilleur roman jeunesse 2012

Niak - trad. Yves Sarda

Pamphlet[modifier | modifier le code]

Team Rodent : How Disney Devours the World (1998)

La Souris aux dents longues - traduit par Yves Sarda

Œuvres inédites en France[modifier | modifier le code]

Romans
  • Powder Burn (1981) (avec William D. Montalbano)
  • Trap Line (1982) (avec William D. Montalbano)
  • A Death In China (1984) (avec William D. Montalbano)
Essais, recueils d'articles
  • Kick Ass : Selected Columns of Carl Hiaasen (1999)
  • Paradise Screwed : Selected Columns of Carl Hiaasen (2001)
  • The Downhill Lie : A Hacker's Return to a Ruinous Sport (2008)
  • Fairway to Hell (2008)
  • Dance of the Reptiles (2014)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]

Articles de fond[modifier | modifier le code]


Chroniques de livres[modifier | modifier le code]

  • « Une fille très nature ». Livres hebdo, 16 mai 2008, no 734, p. 28.
  • WITTA, Michèle. « Fatal song ». Les Crimes de l'année, Bilipo - Paris Bibliothèques, 2004, no 13, p. 62-63.
  • WITTA, Michèle. « Jackpot ». Les Crimes de l'année, Bilipo - Paris Bibliothèques, 2001, no 10, p. 56-57.
  • WITTA, Michèle. « De l'orage dans l'air ». Les Crimes de l'année, Bilipo - Paris Bibliothèques, 2000, no 9, p. 70-71.
  • KHA, Sylvie. « Strip-tease ». Les Crimes de l'année, Bilipo - Paris Bibliothèques, 1997, no 6, p. 75-76. "Une critique acerbe de la bonne société de Floride et des trafics politico-financiers qui gangrènent cet État".
  • KHA, Sylvie. « Pêche en eau trouble ». Les Crimes de l'année, Bilipo - Paris Bibliothèques, 1999, no 8, p. 81. "Corruption, spéculation immobilière, pollution, rien ne manque vraiment à ce tableau décapant d'une Floride et de ses autochtones parfaitement assortis au décor".
  • MORILLON, Françoise. « L'Arme du crocodile ». Les Crimes de l'année, Bilipo - Paris Bibliothèques, 1996, no 5, p. 57. "Une vision de la politique et de l'écologie traitée sous forme de satire sociale efficace".

Lien externe[modifier | modifier le code]