Carl Eldh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carl Eldh

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Carl Eldh in 1935

Naissance 10 mai 1873
Décès 26 janvier 1954

Œuvres réputées

Monument Branting (en)

Carl Eldh (10 mai 1873 - 26 janvier 1954) est un artiste et un sculpteur suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille très modeste d'Upland, son père était forgeron, Carl Eldh est reçu aux Beaux-Arts de Stockholm en 1892. Puis, il part à Paris étudier la sculpture à l'Académie Colarossi (1897-1904) où il est très inspiré par le travail d'Auguste Rodin. En 1900, il représente la Suède à l'Exposition universelle de 1900 de Paris avec La Virginité. En 1902, il remporte la médaille d'or au Salon pour ses œuvres Le Chagrin d'une mère et Linnéa.

Peu après son retour en Suède, il épouse Elise Persson dont il a une fille, Brita.

Le style de Eldh devient de plus en plus réaliste. Les sculptures monumentales d'August Strindberg, de Gustaf Fröding et d'Ernst Josephson (en) dans les jardins de l'hôtel de ville de Stockholm en témoignent.

Tout au long de sa vie, il restera très proche du mouvement ouvrier. Son œuvre la plus marquante est le Monument Branting (en), hommage à Hjalmar Branting, leader du parti social-démocrate et Premier ministre suédois à trois reprises. Ce monument est situé place Norra Bantorget à Stockholm.

Après sa mort, son atelier situé dans le parc Bellevue devient un musée.

Carl Eldh est le sculpteur le plus célèbre de la première moitié du XXe siècle en Suède.[réf. nécessaire]