Carl Crawford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Carl Crawford Baseball pictogram.svg
Carl Crawford on April 21, 2013.jpg
Dodgers de Los Angeles - No  25
Champ gauche
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
20 juillet 2002
Statistiques de joueur (2002-2012)
Moyenne au bâton ,292
Coups sûrs 1765
Circuits 124
Points produits 698
Buts volés 447
Équipes

Carl Demonte Crawford (né le 5 août 1981 à Houston, Texas, États-Unis), est un joueur de champ extérieur évoluant en Ligue majeure de baseball avec les Dodgers de Los Angeles.

Crawford a participé au match des étoiles en 2004[1], 2007[2], 2009 (dont il a été nommé joueur par excellence[3]) et 2010. Il a remporté un Gant doré pour son excellence en défensive à sa position et un Bâton d'argent pour ses aptitudes en offensive.

Crawford est le meneur des ligues majeures pour les triples parmi les joueurs en activité. Après la saison 2013, il compte presque autant de coups de trois buts (117) que de coups de circuit (124). Il partage avec deux joueurs le record du baseball de six buts volés dans un même match[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Rays de Tampa Bay[modifier | modifier le code]

Crawford en 2005 avec les Rays.

Après des études secondaires à la Davis High School de Houston (Texas), Carl Crawford est drafté le 2 juin 1999 par les Devil Rays de Tampa Bay au deuxième tour de choix[5]. Il passe trois saisons en Ligues mineures avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure le 20 juillet 2002. Il est le quatrième plus jeune joueur aligné cette saison-là.

Le 3 mai 2009, Carl Crawford parvient à voler six buts au cours du match[4], établissant un nouveau record de franchise et égalant un record de l'ère moderne du baseball partagé par Eddie Collins (qui réalisa deux fois l'exploit) et Eric Young[6].

Il participe à la parties d'étoiles en 2004, 2007, 2009 et 2010 et est nommé joueur par excellence du match d'étoiles de 2009.

Il remporte en 2010 son premier Gant doré pour son excellence en défensive au champ extérieur[7] et le Bâton d'argent, une autre première, pour son excellence en offensive[8].

Crawford a remporté quatre fois le championnat des vols de buts dans la Ligue américaine : en 2003 avec 55, en 2004 avec 59, en 2006 avec 58, et enfin en 2007 avec 50 buts volés. Il a dominé les Ligues majeures pour les triples avec 19 durant la saison 2004, puis s'est classé premier à ce chapitre dans l'Américaine en 2005 (15 triples), 2006 (16 triples) et 2010 (13 triples). Après la saison 2010, il est le meneur parmi les joueurs en activité dans les majeures pour le nombre de coups de trois buts en carrière[9], avec 105.

Red Sox de Boston[modifier | modifier le code]

En décembre 2010, Carl Crawford rejoint pour sept saisons les Red Sox de Boston, avec qui il signe un contrat de 142 millions de dollars[10].

Il est critiqué pour ses performances qui ne sont pas à la hauteur des attentes en 2011[11],[12], surtout que son arrivée est célébrée au sein d'un club aspirant aux plus grands honneurs et qui faillit lamentablement en fin de saison. Sa moyenne au bâton enregistre une chute notable, tombant à ,255. Il joue 24 parties de moins que la saison précédente à Tampa Bay mais la plupart de ses statistiques offensives démontrent une production sous sa moyenne habituelle : 56 points produits (34 de moins qu'en 2010), 65 points marqués (45 de moins) et 18 buts volés (29 de moins).

Il subit une opération de type Tommy John le 21 août 2012 pour soigner une blessure chronique au ligament collitéral ulnaire, mettant fin à sa saison[13]. Crawford frappe pour ,282 avec 19 points produits et 5 buts volés en seulement 31 matchs pour les Red Sox en 2012. Blessé en début d'année, il n'a rejoint l'équipe que le 16 juillet[14].

Le 25 août 2012, Crawford passe aux Dodgers de Los Angeles en compagnie du joueur de premier but Adrian Gonzalez, du lanceur droitier Josh Beckett et du joueur de troisième but Nick Punto. Boston reçoit en retour le premier butJames Loney, le joueur de deuxième but Iván DeJesús, le lanceur droitier Allen Webster et deux joueurs à être nommés plus tard[15] (Rubby De La Rosa et Jerry Sands[16]).

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[17]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2002 Tampa Bay 63 259 23 67 11 6 2 30 9 0,259
2003 Tampa Bay 151 630 80 177 18 9 5 54 55 0,281
2004 Tampa Bay 152 626 104 185 26 19 11 55 59 0,296
2005 Tampa Bay 156 644 101 194 33 15 15 81 46 0,301
2006 Tampa Bay 151 600 89 183 20 16 18 77 58 0,305
2007 Tampa Bay 143 584 93 184 37 9 11 80 50 0,315
2008 Tampa Bay 109 443 69 121 12 10 8 57 25 0,273
2009 Tampa Bay 156 606 96 185 28 8 15 68 60 0,305
2010 Tampa Bay 154 600 110 184 30 13 19 90 47 0,307
2011 Boston 130 506 65 129 29 7 11 56 18 0,255
2012 Boston 31 117 23 33 10 2 3 19 5 0,282
2013 Los Angeles 116 435 62 123 30 3 6 31 15 0,283
2014 Los Angeles 105 343 56 103 14 3 8 46 23 0,300
Totaux 1617 6393 971 1868 298 120 132 744 470 0,292
Statistiques de frappeur en séries éliminatoires[17]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2008 Tampa Bay 16 62 9 18 3 1 2 8 7 0,290
2010 Tampa Bay 5 21 1 3 0 0 1 1 1 0,143
2013 Los Angeles 10 42 8 13 1 0 4 6 1 0,310
2014 Los Angeles 4 17 2 5 1 0 0 1 0 0,294
Totaux 35 142 20 39 5 1 7 16 9 0,275

Note : G = Matches joués ; AB = Passages au bâton; R = Points ; H = Coups sûrs ; 2B = Doubles ; 3B = Triples ;
HR = Coup de circuit ; RBI = Points produits ; SB = Buts volés ; BA = Moyenne au bâton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « All-Stars - 2004 », sur baseball-reference.com.
  2. (en) « All-Stars - 2007 », sur baseball-reference.com.
  3. (en) Un-D-lievable: « Crawford wins All-Star MVP », Doug Miller / MLB.com, 15 juillet 2009.
  4. a et b (en) « Rays steal eight bags », le 3 mai 2009, sur le site officiel des Tampa Bay Rays.
  5. (en) « 2nd Round of the 1999 June Draft », sur baseball-reference.com.
  6. (en) « Crawford taking thievery to new level », Alden Gonzalez / MLB.com, 3 mai 2009.
  7. (en) Ichiro wins 10th straight Gold Glove, Bailey Stephens / MLB.com, 9 novembre 2010.
  8. (en) Silver Slugger winners not your usual suspects, Sunil Joshi / MLB.com, 11 novembre 2010.
  9. (en) Active Leaders & Records for Triples, baseball-reference.com. Consulté le 10 novembre 2010.
  10. (en) Red Sox set to formally introduce Crawford, Ian Browne / MLB.com, 10 décembre 2010.
  11. (en) Carl Crawford's fitting end, John Tomase, Boston Herald, 29 septembre 2011.
  12. (en) Oh, Henry: Red Sox owner 'opposed' Carl Crawford signing, David Brown, Yahoo! Sports, 14 octobre 2011.
  13. (en) Crawford to undergo elbow surgery Thursday, Ian Browne / MLB.com, 20 août 2012.
  14. (en) Carl Crawford 2012 Batting Gamelogs, baseball-reference.com.
  15. (en) Dodgers pay up, pick up stars in megadeal, Alex Angert / MLB.com, 25 août 2012.
  16. (en) De La Rosa, Sands complete megadeal, ESPN Boston, 4 octobre 2012.
  17. a et b (en) Statistiques de Carl Crawford en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]