Carl Christian Agthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agthe.

Carl Christian Agthe

alt=Description de l'image defaut.svg.
Naissance 16 juin 1762
Hettstedt, Drapeau de l'Électorat de Saxe Électorat de Saxe
Décès 27 novembre 1797 (à 35 ans)
Ballenstedt, Drapeau de l'Électorat de Saxe Électorat de Saxe
Activité principale Organiste, compositeur

Carl Christian Agthe (né le 16 juin 1762 à Hettstedt et décédé le 27 novembre 1797 à Ballenstedt) est un organiste et compositeur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille de musiciens, il est devenu en 1782 organiste et maître de chapelle à la cour du prince d'Anhalt-Bernbourg. Le prince Frédéric-Albert d'Anhalt-Bernbourg était son commanditaire. Après le transfert de la cour à Ballenstedt, il a suivi le prince et a repris son ancien poste. Dans ce nouveau lieu, un théâtre de cour a été créé en 1787. Agthe était alors responsable de nombreuses œuvres qui y ont été montées. Il a travaillé au Théâtre de la Cour ducale, jusqu'à sa mort à l'âge de 35 ans.

Agthe était un compositeur prolifique. Ses compositions incluent principalement des opéras, des drames et des lieder. Pour ces derniers, il a choisi principalement des poèmes de poètes importants de la littérature classique allemande. Une partie de ses œuvres a été détruite durant la Seconde Guerre mondiale.

Son fils Albrecht Agthe (en) (1790-1873) a été professeur de musique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Parmi ses compositions, on peut citer des mélodies, un ballet, des sonates pour piano, des lieder et des opéras.

  • Erwin und Elmire, singspiel sur un texte de Johann Wolfgang von Goethe ;
  • Martin Velten, opéra comique en trois actes, 1778 ;
  • Philemon und Baucis, ballet-divertissement ;
  • Der Barbier auf dem Lande, opéra comique en trois actes, 1779 ;
  • Die Spiegelritter, opéra en trois actes, 1795 ;
  • Mehala, die Tochter Jephta, drame musical.

Lieder[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source de traduction[modifier | modifier le code]