Carl Bernstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernstein.
Carl Bernstein en 2007

Carl Bernstein (né le 14 février 1944) est un journaliste américain d'investigation. Il devient célèbre lorsqu'il révèle avec son collègue Bob Woodward, dans le quotidien le Washington Post, le scandale du Watergate qui mène à la démission le président des États-Unis, Richard Nixon en 1974. Pour cet article, il reçoit avec Bob Woodward le prix Pulitzer en 1973.

Dans un article du magazine Rolling Stone d'octobre 1977, Bernstein révéla que plus de 400 journalistes étaient en relations plus ou moins étroites avec la CIA[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il quitte le Washington Post en 1976 pour travailler comme correspondant pour ABC News. Il enseigne à l'Université de New York et écrit dans Time.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Avec Bob Woodward, il écrit Les Hommes du président (All the president's men) relatant leur enquête sur le scandale du Watergate et Les derniers jours de Nixon (The final days) qui est une suite de leur précédent livre qui décrit les derniers mois de la présidence Nixon. Ces deux livres ont fait l'objet d'adaptation au cinéma et à la télévision. Dans le film Les Hommes du président, Carl Bernstein est interprété par Dustin Hoffman.

Il a aussi écrit un livre sur l'héritage politique de Jean-Paul II et une biographie de Hillary Rodham Clinton alors qu'elle était candidate à l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2008 aux États-Unis.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The CIA and the media, Rolling Stone, 20 octobre 1977

Liens externes[modifier | modifier le code]