Caridina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Caridina est un genre de Crevette d'eau douce de la famille des atyidés. Ces espèces sont généralement originaires des rivières tropicales ou subtropicales d' Asie de l'Est. Ce sont des omnivores filtreurs, cueilleurs et charognards.

Elles atteignent de 0.9-9.8 mm (C. cantonensis) à 1.2-7.4 mm (C. serrata) de longueur.


Utilisation par l'Homme[modifier | modifier le code]

Comme nourriture[modifier | modifier le code]

Toutes les espèces du genre Caridina sont comestibles et, en particulier, C. multidentata qui est exportée.

En aquarium[modifier | modifier le code]

Trois crevettes cristal rouge s'alimentant

En raison de leur appétit pour certaines algues et leur comportement pacifique, les espèces du genre Cardina sont également très recherchées en aquarium planté ou communautaire.

Dans le commerce aquariophile, les crevettes à rayures noires et blanches sont liées à C. cantonensis et appelées "crevette diamant" ou "crevette abeille", les crevettes rouges avec des bandes blanches sont commercialisées en tant que "crevette cristal rouge" ou "crevette abeille rouge".

Les Caridina sauvages ont généralement des formes moins distinctes, et sont commercialisées en tant que simple Crevettes abeille sauvages" ou "crevettes abeille orange ". Elles ne sont généralement pas distinguées dans le commerce et ne sont pas classées en fonction de la netteté de leur robe.

Attention toutefois de ne pas mettre n'importe quel poisson en leur compagnie, on évitera les espèces susceptibles de les manger, comme les Cichlidés. Il est d'ailleurs recommandé de maintenir les plus petites espèces dans un aquarium spécifique.

www.caridina.fr

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Crevette Ninja, C. serratirostris

Des nouvelles espèces sont régulièrement décrites, cette liste n'est donc pas exhaustive. Il existe des hybridations entre les différents taxons de ce genre, nécessitant des soins lors de l'interprétation des analyses moléculaire phylogénétique qui n'utilisent pas un grand nombre de spécimens[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

www.les-crevettes.com La référence francophone des décapodes d'eau douce

Références[modifier | modifier le code]

  1. von Rintelen et al. (2007)