Cardère sauvage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Cardère sauvage (Dipsacus fullonum) est une espèce de plante de la famille des Caprifoliaceae, selon la classification APG III,2009. Elle est aussi appelée « Cabaret des oiseaux », « Cardère à foulon » ou « Bonnetier sauvage ».

Description[modifier | modifier le code]

C'est une plante bisannuelle, de 70 cm à 1,5 m de haut. Les feuilles opposées par paires le long de la tige sont soudées par leur base deux à deux et forment une cuvette dans laquelle l'eau de pluie peut s'accumuler, d'où le nom vernaculaire de « cabaret des oiseaux ».

Les fleurs, de couleur rose lilas, sont groupées en capitules ovales de 5 à 9 cm de long. Ces capitules sont entourés d'un involucre formé de longues bractées munies d'aiguillons piquants. De petites bractées piquantes sont insérées entre les fleurs.

Cette espèce est originaire d'Afrique du Nord (Maghreb), du Proche-Orient et d'Europe, depuis les Îles Britanniques, le Benelux, l'Allemagne et la Pologne jusqu'au bassin méditerranéen. Elle s'est naturalisée dans toutes les régions tempérées, notamment en Amérique du Nord.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Organes reproducteurs
Graine
Habitat et répartition
  • Habitat type : mégaphorbiaies planitiaires-collinéennes, eutrophiles, médioeuropéennes
  • Aire de répartition: européen méridional

Données d'après: Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La racine, qui renferme de l'inuline comme substance de réserve, est apéritive.

Certaines variétés sont cultivées comme plantes ornementales.

Depuis l'Antiquité, une variété de cardère cultivée (Dipsacus sativus) aux têtes allongées et aux pointes recourbées vers le bas, était utilisée dans l'industrie lainière pour la finition à la main des draps de laine. Au XIXe siècle, les machines à lainer comportaient encore des peignes en cardère. Cette utilisation déclina, la cardère ne fut plus utilisée que pour des marchés de niches (étoffes particulières) puis sa culture cessa. En 1983, on pensait que cette variété avait complètement disparu quand quelques graines purent être retrouvées chez le dernier semencier spécialisé[1].

Cette racine pourrait aider à soigner la maladie de Lyme. Bien que peu connu, ce remède semblerait fonctionner. Pour cela, il est conseillé de mettre la racine dans de la vodka, et de prendre 3 gouttes matin, midi et soir pendant un mois, puis de continuer 3 jours par mois pendant un an[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Hulotte, n° 61 et 62 : voir également l'article La Hulotte
  2. Matthew Wood, The Book of Herbal Wisdom: Using Plants As Medicine, North Atlantic Books, 1997, 580 p. (ISBN 1556432321)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :