Carbonia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carbonia
Nom sarde Carbònia ou Crabònia
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of the Italian region Sardinia.svg Sardaigne 
Province Carbonia-Iglesias 
Code postal 09013
Code ISTAT 107003
Code cadastral B745
Préfixe tel. 0781
Démographie
Gentilé carboniensi
Population 29 764 hab. (31-12-2010[1])
Densité 204 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 09′ 00″ N 8° 31′ 00″ E / 39.15, 8.51667 ()39° 09′ 00″ Nord 8° 31′ 00″ Est / 39.15, 8.51667 ()  
Altitude Min. 111 m – Max. 111 m
Superficie 14 563 ha = 145,63 km2
Divers
Saint patron San Ponziano
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sardaigne

Voir sur la carte administrative de Sardaigne
City locator 14.svg
Carbonia

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Carbonia

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Carbonia
Liens
Site web http://www.comune.carbonia.ca.it

Carbonia est une ville italienne d'environ 30 000 habitants, chef-lieu de la nouvelle province de Carbonia-Iglesias en Sardaigne.

Se trouvant dans une zone connue pour ses mines depuis l'Antiquité (le Sulcis), on y découvrit seulement en 1936 un bassin minier de charbon, sur le site Sirai-Serbariu, d'une grande importance stratégique. L'afflux de la main-d'œuvre provoqua la création d'une nouvelle ville ouvrière près des mines et du port de Sant'Antioco par où devait transiter le charbon extrait.

La nouvelle ville, baptisée Carbonia (de carbone, charbon en italien) fut construite en peu de temps et inaugurée par Benito Mussolini le . D'un point de vue architectural, elle est assez caractéristique des villes fascistes.

Après avoir eu jusqu'à 60 000 h. après la Seconde Guerre mondiale, la ville n'en compte plus que la moitié, ce qui constitue le plus grand exode urbain en Italie.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1945 Tullio Mascia PCI  
1946 1948 Renato Mistroni PCI  
1948 1948 Tullio Mascia PCI  
1948 1949 Roberto Orani PCI  
1953 1954 Pietro Cocco PCI  
1954 1956 Umberto Giganti PCI  
1956 1959 Pietro Cocco PCI  
1959 1963 Pietro Doneddu PCI  
1963 1964 Antonio Saba PCI  
1965 1967 Antonio Lai PSI  
1969 1983 Pietro Cocco PCI  
1983 1990 Ugo Piano PCI  
1991 2001 Antonangelo Casula PDS  
2001 2006 Salvatore Cherchi DS  
2006 2010 Salvatore Cherchi PD  
2010 2011 Maria Marongiu PD  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Bacu Abis, Barbusi, Corongiu, Cortoghiana, Flumentepido, Serbariu, Sirri

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Gonnesa, Iglesias, Narcao, Perdaxius, Portoscuso, San Giovanni Suergiu, Tratalias

Evolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Voir aussi[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.