Carbonate de sodium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Carbonate de soude)
Aller à : navigation, rechercher
Carbonate de sodium
Structure du carbonate de sodium
Structure du carbonate de sodium
Identification
Nom IUPAC carbonate de sodium
Synonymes

trioxocarbonate de disodium ; carbonate de soude

No CAS 497-19-8
No EINECS 207-838-8
No E E500(i)
Apparence poudre blanche hygroscopique. (anhydre)[1]
Propriétés chimiques
Formule brute CNa2O3Na2CO3
Masse molaire[2] 105,9884 ± 0,0017 g/mol
C 11,33 %, Na 43,38 %, O 45,29 %,
Propriétés physiques
fusion 851 °C (anhydre)[1];
109 °C (monohydrate);
32 °C (heptahydrate);
34 °C (décahydrate)
Solubilité dans l'eau à 20 °C : 300 g·l-1 (anhydre)[1]
Masse volumique 2,5 g·cm-3 (anhydre)[1]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Irritant
Xi



SIMDUT[4]
D2B : Matière toxique ayant d'autres effets toxiquesE : Matière corrosive
D2B, E,
SGH[5]
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Attention
H319,
Écotoxicologie
DL50 4 090 mg·kg-1 (rats, oral)
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le carbonate de sodium est un composé chimique ayant pour formule Na2CO3. Il s'agit d'un sel de sodium de l'acide carbonique. Dans le langage courant, on parle aussi de soude ou de cristaux de soude, à cause de son contenu en sodium et de sa forme habituellement cristalline. Par contre, il ne faut pas confondre le carbonate de sodium avec la soude caustique ou encore avec le bicarbonate de soude.

Obtention[modifier | modifier le code]

Le carbonate de sodium peut être obtenu à partir de gisements de natron. Dans le passé, on le trouvait dans le natron mais aussi dans les cendres d'algues (varech ou goémon en Bretagne) ou de plantes (salicorne en Méditerranée).

Le procédé Leblanc a été élaboré en 1789. Le procédé Solvay qui produit du carbonate de sodium à partir de sel et de craie l'a supplanté dès 1870 car moins coûteux et moins polluant.

Le carbonate de sodium est obtenu en chauffant du bicarbonate de sodium à la température de 100 °C.

Propriétés physico-chimiques[modifier | modifier le code]

Solubilité aqueuse

Le carbonate de sodium n'est pas toxique pour l'environnement. Il peut être irritant sur la peau et il est donc préférable de le manipuler avec des gants.

Le carbonate de sodium réagit avec la plupart des acides pour donner du dioxyde de carbone. Il précipite aussi par échange d'ions, plusieurs sels métalliques solubles.

Utilisation[modifier | modifier le code]

  • Entre dans le processus d'extraction de la cocaïne de la feuille de coca
  • Fabrication d'émail pour la céramique
  • Composant de certains isolants à base de chanvre dans le bâtiment
  • Neutralise l'acide sulfurique des batteries
  • Le Carbonate de sodium est parfois utilisé, en laboratoire de recherche, pour stopper une réaction enzymatique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d CARBONATE DE SODIUM ANHYDRE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « carbonate de sodium » sur ESIS, consulté le 20 février 2009
  4. « Carbonate de sodium » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 23 avril 2009
  5. Numéro index 011-005-00-2 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  6. Codex Alimentarius (1989) Noms de catégorie et système international de numérotation des additifs alimentaires. CAC/GL 36-1989, p1-35.