Caprivi (région)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caprivi.
Caprivi
Zambèze
Image illustrative de l'article Caprivi (région)
Administration
Pays Drapeau de la Namibie Namibie
Type Région
Capitale Katima Mulilo
Démographie
Population 79 852 hab. (2001)
Densité 4,1 hab./km2
Langue(s) anglais, afrikaans et allemand
Géographie
Superficie 19 532 km2

Caprivi (en anglais Caprivi Region, en afrikaans Caprivi Regio, en allemand Caprivi Region), dénommé région du Zambèze depuis le 9 août 2013, est l'une des treize régions administratives de la Namibie. Elle est située dans l'extrême Nord-Est du pays. Elle est constituée de l'Est de la bande de Caprivi et de l'ancien bantoustan du Caprivi oriental (ou Lozi). Longue de 480 kilomètres, la région de Caprivi est bordée par le Botswana au Sud, l'Angola et la Zambie au Nord et le Zimbabwe à l'Est. Le chef-lieu et plus grande ville est Katima Mulilo.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région de Caprivi tire son nom de la bande du même nom et le tient du chancelier allemand Leo von Caprivi. Celui-ci négocia en 1890 un échange de territoires avec le Royaume-Uni pour faire en sorte que cette bande de terre soit annexée au Sud-Ouest africain, ceci afin de donner à la colonie allemande un accès au Zambèze dans le cadre du traité de Helgoland-Zanzibar.

En 1964, le rapport de la commission Odendaal préconise la création de bantoustans en Namibie dans le cadre de la politique d'apartheid menée par le gouvernement sud-africain. Ce qui est aujourd'hui la région de Caprivi est alors partagée entre les bantoustans de Kavangoland et de Caprivi oriental en 1972 et le Caprivi oriental gagne l'autonomie en 1976. Le bantoustan sert alors de cadre à des incursions de la SWAPO venant d'Angola voisin. En mai 1989, les bantoustans sont réintégrés à la Namibie et les régions actuelles sont créées au moment de l'indépendance du pays en mars 1990.

Des tensions ethniques entre les Lozis et les Ovambos, groupe ethnique majoritaire dans le nord de la Namibie, conduisent alors à des conflits et à la formation en 1994 du Front de libération de Caprivi qui lutte pour l’autonomie des Lozis du Caprivi.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Zambèze à la jonction de la Namibie, de la Zambie, du Zimbabwe et du Botswana

La région de Caprivi jouit d'un climat typiquement tropical, avec des températures élevées et des précipitations importantes pendant la saison des pluies qui s'étend de décembre à mars, ce qui en fait la région la plus humide de la Namibie. Le territoire est constitué principalement de marécages, de plaines inondables, de terres humides et de zones boisées.

On y compte 450 espèces d’animaux, dont des éléphants, ce qui fait de la région une destination populaire pour la chasse au gros gibier. La faune sauvage est protégée par plusieurs réserves naturelles, telles celles de Bwabwata, Mudumu, Lizauli, West Caprivi Game Park, Mahango Game Reserve et le parc national de Mamili. Les animaux y circulent librement à travers les frontières (non matérialisée sur le terrain) avec le Botswana, dans le parc national de Chobe. La région de Caprivi est aussi une région exceptionnelle pour l’observation ornithologique, avec près de 70 % des espèces d’oiseaux recensées en Namibie.

La région de Caprivi est irriguée principalement par deux cours d'eau permanents : le Zambèze, formant la frontière avec la Zambie, et l'un de ses affluents : le Kwando, appelé Linyanti puis Chobe lorsqu'il forme la frontière avec le Botswana. Le point le plus oriental de la région (et de la Namibie) est la confluence du Kwando et du Zambèze.

La région est répartie en six circonscriptions : Kongola, Linyanti, Sibinda, Katima Mulilo Urban, Katima Mulilo Rural et Kabe.

Population[modifier | modifier le code]

Katima Mulilo est le chef-lieu et la plus grande ville de la région de Caprivi. Les autres villes importantes sont Choi, Chinchimane, Bukalo, Sibinda et Impaliola.

Au recensement de 2001, 78 852 personnes vivent dans la région de Caprivi, soit 4,3 % de la population totale de la Namibie. En 1991, la population était de 90 422 personnes. Environ 17 000 appartiennent à l'ethnie des Lozis, groupe ethnique présent aussi dans l'Ouest de la Zambie (556 000 personnes), dans le Nord-Ouest du Zimbabwe (70 000 personnes) et dans le Nord du Botswana (14 000 personnes).

La région est une des plus touchés par le sida au monde, 35 % de la population est infecté par le VIH, qui progresse via la prostitution. Les moyens de contraception ou la génothérapie ne sont pas appliqués.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Référence[modifier | modifier le code]