Capricorne (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Capricorne.
Capricorne
Série
Auteur Andreas
Couleurs Andreas puis Isabelle Cochet depuis le tome 6
Genre(s) Science-fiction

Personnages principaux Capricorne
Lieu de l’action New York

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur Éditions du Lombard
Collection Troisième Vague
Nb. d’albums 17

Capricorne est une série de bande dessinée créée par Andreas (scénario et dessin) qui tire son nom de celui du personnage central. Avant d'avoir sa propre série, Capricorne est d'abord apparu comme personnage secondaire de la série Rork.

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Capricorne est édité dans la collection Troisième Vague des éditions du Lombard ; la série est prévue pour durer au moins une vingtaine de tomes.

On peut considérer qu'elle se découpe en une grande saga principale, constituée de quatre cycles de cinq tomes chacun (le tome neuf étant double), dont les trois premiers sont achevés. Andreas annonce dans une interview[1] vouloir continuer au-delà du tome vingt mais ne plus se lancer dans une grande histoire, plutôt dans des récits indépendants.

L'histoire[modifier | modifier le code]

Capricorne débarque à New York un soir de pleine lune, il y rencontre trois vieilles femmes qui lui transmettent six cartes du destin et le mettent en garde : jamais il ne doit dire son véritable nom sinon la ville de New York ne s'en relèvera pas. Capricorne décide de devenir astrologue tout en côtoyant régulièrement les phénomènes fantastiques qui l'entraînent dans des aventures sans cesse plus dangereuses.

Les personnages[modifier | modifier le code]

  • Capricorne : Personnage enigmatique au nom inconnu, il est le nouvel avatar des Capricornes, des individus choisis par la ville de New York pour assurer sa protection contre les phénomènes paranormaux dangereux pour la cité. Il a été prévenu qu'il ne doit en aucun cas prononcer son propre nom sous peine de voir la ville en subir les conséquences. Il travaille en tant qu'astrologue, admettant volontiers que ses prédictions se basent plus sur la psychologie de ses clients que sur les étoiles.
  • Astor : Bibliothécaire. Très casanier, il trouve la compagnie des livres plus stimulante que celle de ses semblables. Cela ne l'empêche pas d'être un atout précieux pour Capricorne. Sa Bibliothèque incendiée, il en a accueilli l'essence en lui et il a en mémoire tous les ouvrages dont il a eu la garde, au prix de sa stabilité mentale.
  • Ash Grey : Aventurière, Ash n'hésite pas à se mettre en danger pour accomplir les missions dont on peut la charger. Elle se révèle cependant dépendante à l'action et elle est prête à suivre quiconque pourra satisfaire son désir d'aventures.
  • Cole : Chef de gang, Cole a hérité du 701,7th avenue et en a fait son quartier général avant de devoir le céder, mourant, à Capricorne.
  • Mordor Gott : La némésis de Capricorne. Né de l'union de deux divinités et d'une partie de l'esprit de Capricorne, il n'a eu de cesse d'extirper de ce dernier les fragments restant de son âme pour compléter sa propre personnalité.
  • Manga : Sabreur. Elevé pour devenir le ninja parfait, Manga excelle dans son art. Il n'a pas hésité à tuer son frère jumeau qui présentait un potentiel identique pour rester unique en son genre. En contrepartie, il a pris sous sa protection les miséreux de la ville réfugiés dans les égouts.
  • Deliah Darkthorn : Jeune fille de bonne famille, Deliah est passionnée par l'occulte et a recherché à avoir un pouvoir, ignorant qu'elle en possédait un qu'elle a perdu en étant en contact avec un démon. Malgré ses sentiments pour elle, Capricorne a laissé Deliah à son propre destin lors d'une ultime tentative qui la fait croiser le chemin de Rork.
  • Jeremy Darkthorn : père de Deliah, homme d'affaire en lien avec Mordor Gott
  • Blue Face : Ancien client et ami de l'ex-patron d' Astor, Blue Face est l'héritier d'une ancienne tribu indienne en prise avec l'occulte.
  • L'homme aux mains tatouées : il se présente comme un personnification du Bien, mais Capricorne estime comme trop douteuse une telle appelationn.
  • Dahmaloch : Il est présenté comme une incarnation du mal. Doté d'un sens aigu de l' honneur et de son propre code moral, ses véritables objectifs restent inconnus. Il n'hésite pas cependant à recourir au mensonge pour parvenir à ses fins.
  • Le concept : Organisation politico-militaire. Sa particularité est de ne pas posséder d' organisation centralisée ni de leadership apparent. Son but est la prise du pouvoir au niveau planétaire et l'élimination de l'ésotérisme qui constitue selon les membres du groupe un facteur d'esclavage mental de l' Humanité.
  • Le passager : Ancien universitaire, le Passager s'est emparé au cours d'une expédition de toute une gamme d'appareils scientifiques dans un vaisseau extra-terrestre qui s'est écrasé dans l' Arctique. Il les utilise à ses propres fins, sans considérations morales ou éthiques. Son absence totale de compassion le rend très dangereux.
  • Les Mentors : La secte des Mentors regroupent des personnes désireuses de lutter contre les phénomènes paranormaux et leurs adeptes. Reconnaissables à leur tatouage de poisson sur le bras, ils portent en eux un étrange dispositif qui les tuent s'ils viennent à être capturés ou interrogés de trop près.
  • 701, 7th avenue : Immeuble de New York, le bâtiment est l'épicentre des phénomènes paranormaux qui hantent la ville. Il a été construit au dessus d'une étrange pierre enterrée qui lui fourni son électricité à partir de la racine du Monde.

Les albums[modifier | modifier le code]

Premier Cycle[modifier | modifier le code]

Albums 48 pages, format 22,3x30,5 cartonnés, couleurs. Les trois premiers tomes ont été réédités dans la collection Troisième Vague avec une nouvelle couverture en avril 1999.

Second Cycle[modifier | modifier le code]

Troisième Cycle[modifier | modifier le code]

Quatrième Cycle[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Prix Bob-Morane de la meilleure bande dessinée pour l'album Deliah
  • 2008 : Prix Bob-Morane du meilleur lauréat des 10 années précédentes toujours pour l'album Deliah

nommé en 2004 pour le Prix Saint-Michel pour la meilleure série internationale.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir l'interview de Laurent CARCELES sur son site l'œil qui pense
  2. Album double 104 pages suivit d'un récit de 44 pages, Le Fragment, et une histoire courte de 8 pages
  3. Album sans titre ni texte et à la couverture vierge !