Cappelle-en-Pévèle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cappelle-en-Pévèle
Centre de Cappelle-En-Pévèle
Centre de Cappelle-En-Pévèle
Blason de Cappelle-en-Pévèle
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Cysoing
Intercommunalité Communauté de communes Pévèle-Carembault
Maire
Mandat
Bernard Chocraux
2008-2014
Code postal 59242
Code commune 59129
Démographie
Gentilé Cappellois
Population
municipale
2 209 hab. (2011)
Densité 272 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 30′ 39″ N 3° 10′ 24″ E / 50.5108333333, 3.17333333333 ()50° 30′ 39″ Nord 3° 10′ 24″ Est / 50.5108333333, 3.17333333333 ()  
Altitude Min. 34 m – Max. 56 m
Superficie 8,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Cappelle-en-Pévèle

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Cappelle-en-Pévèle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cappelle-en-Pévèle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cappelle-en-Pévèle

Cappelle-en-Pévèle est une commune française, située dans le département du Nord (59) en région Nord-Pas-de-Calais. Cette commune rurale se situe dans la Pévèle, région naturelle du Nord de la France. Entouré par les communes de Templeuve, Mérignies, Auchy-lez-Orchies, Bersée, Nomain et Pont-à-Marcq, Cappelle-en-Pévèle est situé à 15,8 km au Sud-Est de Lille.

À Cappelle-en-Pévèle, l'économie est essentiellement axée sur l'agriculture et est implantée sur son territoire l'entreprise agro-alimentaire Florimond Desprez ,fondée en 1801 et installé depuis 1830[1]. Elle est leader mondial en semences de Betterave, également spécialisée dans la recherche scientifique sur les semences.

Depuis plusieurs années, la commune est sujette à beaucoup d'intérêt de la part de promoteurs immobiliers et donc on assiste à l'apparition de nouveaux lotissements. De plus, un collège bénéficiant du statut de Haute Qualité Environnementale est en construction et dont l'ouverture est prévue à la rentrée 2010.

Au point de vue des transports, le village est desservi par la ligne de bus 306 Lille-Orchies, et bénéficie de la proximité avec la Gare SNCF sur la ligne Lille-Valenciennes et située à Templeuve, commune voisine.

Sur le plan culturel, Cappelle-en-Pévèle organise sa traditionnelle fête du village annuelle le premier dimanche de juin avec au programme la braderie et des stands et manifestations organisées par les différentes associations de la communes dans la matinée; et durant toute l'après-midi un défilé carnavalesque et folklorique, de même qu'une "Marche des Géants". L'ambiance festive de cette journée est renforcée par la présence d'une ducasse.
Tous les deux ans, début septembre au Château du Béron, se tient la Fête du Goût durant laquelle les commerçants de la Pévèle présentent et vendent leurs produits dans une ambiance festive grâce à la présence d'attractions et de stands mis en place par les associations de la commune. Le Paris - Roubaix, la mythique course cycliste emprunte le secteur pavé du Bar situé à la limite sud du village entre Cappelle-en-Pévèle et Bersée et qui appartient au long secteur pavé d'Auchy-lez-Orchies à Bersée.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Cappelle en Pévèle est un village rural du département du Nord. Sa population est de 2 208 habitants. Il est membre de la Communauté de communes Pévèle-Carembault et est limitrophe de Templeuve, de Mérignies, d'Auchy-lez-Orchies, de Nomain et de Bersée. Cette commune rurale se trouve dans la Pévèle, région naturelle du Nord de la France. Cappelle-en-Pévèle est à une distance de 15,8 km au Sud-Est de Lille et se situe à 40 mètres d'altitude. Un cours d'eau appelé localement "Le Zécart", affluent de la Marque, traverse le village. La commune est proche du parc naturel régional Scarpe-Escaut à environ 6 km.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Cappelle-en-Pévèle
Templeuve
Mérignies Cappelle-en-Pévèle Nomain
Bersée Auchy-lez-Orchies

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Organisation du territoire[modifier | modifier le code]

Le Centre-Bourg[modifier | modifier le code]

On peut limiter le Centre-Bourg de Cappelle-en-Pévèle à la rue du Général-de-Gaulle, la rue principale du village faite de pavés, et à ses rues adjacentes jusqu'à la rue de la Gare au Nord et à l'ancienne ligne de chemin de fer et jusqu'à la rue du Pont-Naplet au Sud et la route départementale qui pose les limites réelles du Centre-Bourg.

On peut retenir les rues suivantes :

  • Rue du Général-de-Gaulle (rue principale du village)
  • Rue du Pont-Naplet (jusqu'au château du Béron environ)
  • Rue de l'Abbaye
  • Rue Ma-Campagne
  • Cour Accart
  • Rue Jean-Moulin
  • Rue des Glycines
  • Rue Lucie-Aubrac
  • Rue Guy-Moquet
  • Allée du Pévèle
  • Rue du Silo
  • Rue des Prés
  • Rue de la Gare

Les hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

L'orientation géographique prend comme point central le Centre de Cappelle-en-Pévèle [2]

Au Nord-Ouest[modifier | modifier le code]
  • Les Sollières
  • La Croisette
Au Nord-Est[modifier | modifier le code]
  • Noir Debout
  • La Guinguette
  • Huquinville
À l'Est[modifier | modifier le code]
  • La Ladrerie
  • Les Blatiers
  • La Coquerie
  • Hautefois
  • Plouy d'Hautefois
  • Madeleine Winque
  • L'Obeau
  • La Picoterie
Au Sud[modifier | modifier le code]
  • Grande Campagne
  • La Poissonnerie
  • Thouars
  • Petit Wémy
  • Pont Naplet
Au Sud-Est[modifier | modifier le code]
  • Terre de Wattines
  • Wattines
  • Le Bar
  • Le Riez

Logement[modifier | modifier le code]

Voir Logement de la commune sur le site de l'INSEE

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

  • Ligne de bus 221 Lille-Orchies du réseau Arc-en-Ciel 2. Horaires Orchies-Lille [3]. Horaires Lille-Orchies [4]
  • À proximité de la Gare SNCF de Templeuve sur la ligne Lille-Valenciennes. Horaires de la ligne 16-16bis Jeumont-Aulnoye-Valenciennes-Lille et Lille-Valenciennes-Aulnoye-Jeumont [5]

Accès facile à des voies autoroutières[modifier | modifier le code]

Via la route départementale 549 qui traverse le village de Cappelle-en-Pévèle, on peut rejoindre facilement les deux autoroutes suivantes :

  • À 10 km de l'autoroute A1 Lille - Paris à Seclin
  • À 6 km de l'autoroute A23 Lille - Valenciennes à Orchies

À proximité de l'aéroport Lille - Lesquin[modifier | modifier le code]

  • L'aéroport de Lille-Lesquin se situe à 8 km et propose 70 destinations vers les principaux pays européens et pays d'Afrique du Nord.

Histoire[6][modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Capella in Pabula, Cappelle en Peule[7].Littéralement "La Chapelle dans les Pâtures".

Résumé[modifier | modifier le code]

Le château du Béron

Ce village a fait partie de Templeuve jusqu’en 1229. La chapelle Saint-Nicolas devient ensuite une paroisse autonome. Selon les Annuaires Ravet-Anceau, le hameau de Wastines constituait une seigneurie appartenant, du XVe au XVIIe siècle, à la famille de Montmorency. Il y avait une tradition, celle qui consistait à ce que le possesseur du fief des Rosières chantait en guise de droit de relief à la Salle de Lille "La Chanson d'Auderger le Breneux".

Monument remarquable, le château du Béron doit son nom à Jean-Philippe du Béron (1680-1734) Marié avec Bonne de Haynin, qui l’achète en 1719 et le fait rebâtir. Dans sa forme actuelle, il date de 1845. Il sert aujourd'hui aux différents centres de loisirs. Sur ce que fut le château se trouvent aujourd’hui les établissements Florimond Desprez qui se sont spécialisés dans la production de semences, depuis le début du XIXe siècle.

En 1793, une attaque nocturne menée par les Autrichiens contre le bataillon de Saône-et-Loire échoue après un combat sanglant.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Cappelle-en-Pévèle . (59) Nord-France.svg

Les armes de Cappelle-en-Pévèle se blasonnent ainsi :"Ecartelé d'or et de gueules."

Administration[modifier | modifier le code]

Cappelle-en-Pévèle dans son canton et son arrondissement
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
4 février 1790   Pierre Joseph Duriez    
1793 1794 Jean François Deregnaucourt    
1793 1799 Pierre Joseph Petit    
1799 1801 Louis Alexandre Poutrain    
1801 1816 Jean-Baptiste Joseph Fourment    
1816 1821 Jean Baptiste Desprez    
1821 1835 Jean-Baptiste Joseph Fourment    
1835 1841 Anselme Fichelle    
1841 1848 Jean Baptiste Dufossez    
1848 1853 Jules François Joseph Druon    
1853 1858 Isidore Maigret    
1858 1870 Jules François Joseph Druon    
1870 1871 Florimond Celestin Desprez    
1871 1871 Jules François Joseph Druon    
1871 1872 François Jean-Baptiste Aimé Poutrain    
1872 1872 Jean Baptiste Joseph Dufossez    
1873 1894 François Jean-Baptiste Aimé Poutrain    
1894 1900 Constant Fretin    
1900   Dupont Alfred Jules Joseph Tiburce    
1925 1944 Victor Desprez-Potié Gauche radicale Député du Nord (1932-1936), conseiller général du nord (1934-1944)
1945 1947 Jules Faille    
    Charles Dennetières    
  mars 2001 Jean-Marie Briquet    
en cours Bernard Chocraux   Enseignant
Les données manquantes sont à compléter.

Source : Microfilms numérisés des registres paroissiaux et d'Etat civil de Cappelle en Pévèle.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 2 209 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 010 1 033 1 199 1 271 1 367 1 437 1 538 1 518 1 511
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 412 1 421 1 408 1 272 1 308 1 313 1 328 1 272 1 245
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 207 1 165 1 160 1 098 1 200 1 340 1 360 1 312 1 238
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
1 290 1 361 1 600 1 823 1 725 1 959 1 891 2 209 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2004[9])
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Cappelle-en-Pévèle en 2007 en pourcentage[10].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,2 
3,8 
75 à 89 ans
5,6 
9,9 
60 à 74 ans
12,4 
20,2 
45 à 59 ans
21,9 
22,8 
30 à 44 ans
25,3 
18,2 
15 à 29 ans
15,4 
24,9 
0 à 14 ans
19,3 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[11].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine et manifestations culturelles[modifier | modifier le code]

  • La fête du village annuelle le premier dimanche de juin :

Matin : braderie + stands et manifestations organisées par les différentes associations de la commune

Après-midi : défilé carnavalesque et folklorique et "Marche des Géants" + ducasse

  • La fête du goût organisée tous les deux ans au Château du Béron rassemblant les commerçants de la commune et de la Pévèle qui, sous forme de stands, présentent leurs produits, avec des manifestations organisées par les associations de la commune et quelques attractions. La prochaine aura lieu normalement en septembre 2011[12].
  • Le Paris - Roubaix, la mythique course cycliste emprunte le secteur pavé du Bar situé à la limite sud du village entre Cappelle-en-Pévèle et Bersée et qui appartient au long secteur pavé d'Auchy-lez-Orchies à Bersée
  • L'opération "De Ferme en Ferme" organisé en fin de mois d'avril[13].
  • Base de loisirs du Château du Béron, propriété de la CMCAS Nord-Pas de Calais, le comité d'entreprise d'EDF-GDF  : piscine, terrain de football, de basket/handball, squash, et cours de tennis et possibilité de pratiquer la pêche grâce à la présence d'un étang via l'obtention d'une carte délivrée à la Mairie, et réservée aux Cappellois.
  • Bibliothèque-médiathèque avec accès à internet.
  • Ancienne école des filles réaménagée en logements sociaux (à côté de la bibliothèque-médiathèque).

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi et population active[modifier | modifier le code]

Voir Emploi - Population Active de la commune sur le site de l'INSEE

Formes et conditions d'emploi[modifier | modifier le code]

Voir Formes et Conditions d'emploi de la commune sur le site de l'INSEE

Diplômes et formation[modifier | modifier le code]

Voir Diplômes - Formation de la commune sur le site de l'INSEE

L'agriculture[modifier | modifier le code]

Commerces de proximité[modifier | modifier le code]

  • Fermes (vente de produits locaux)
  • 4 cafés : Café de la Mairie, Café Sauvage, À l’AS de Trèfle, Le Relais du Pévèle (Café, Tabac, Presse)
  • La Friterie Cappelloise
  • Une boucherie
  • Un coiffeur
  • Institut et Spa M'Zen
  • Un garage automobile Dhainaut
  • L'agence immobilière du Pévèle
  • Une boulangerie
  • Une pizzeria ambulante

Projet de Parc d'activités intercommunal[modifier | modifier le code]

  • Projet intercommunal de parc d'activités économiques à la Croisette (Templeuve) et au hameau des Sollières (Cappelle-en-Pévèle) d'une superficie de 9 hectares et qui accueillerait des PME et PMI dont 90 % des futures constructions concerne des entreprises de petite logistique (65 000 m²) et 10 % des bureaux (6 500 m²). À terme, trente entreprises devraient s'y installer, ce qui représenterait environ 400 salariés[14]

Social[modifier | modifier le code]

Infrastructures scolaires[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'une école appelée "École Émilie Carles" regroupant une école maternelle et une école primaire dans un même établissement sur la place de la Mairie, de même qu'une garderie périscolaire mais aussi d'un collège au nom de Simone Veil.

Infrastructures sportives[modifier | modifier le code]

  • Complexe sportif des Sollières, disponible depuis l'été 2007 et inauguré en septembre 2009 et siège du club de football de la commune, l'Entente Sportive Cappelle - Pont à Marcq.
  • Salle de sport du collège.

Famille et situation matrimoniale[modifier | modifier le code]

Voir Famille - Situation matrimoniale de la commune sur le site de l'INSEE

Services de proximité[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

  • Un cabinet médical
  • La Pharmacie du Pévèle

Agences de proximité[modifier | modifier le code]

  • Agence de La Poste (à côté de la Mairie), ouverte du lundi au samedi seulement le matin entre 9h et 11h45.
  • Agence immobilière du Pévèle

Services et infrastructures sociales[modifier | modifier le code]

  • Permanences de l'Assistance Sociale à la Mairie Annexe
  • Un béguinage
  • Aide à la personne pour les personnes âgées via un service d'action séniors mis en place par la Communauté de communes du Pays de Pévèle.

Divers[modifier | modifier le code]

  • Plus autres services de proximité particuliers et professionnels dans le domaine artisanal :
  1. Chauffage - sanitaire : Jean-Michel Lampe.
  2. Couvreur : Toiture et tradition.
  3. Électricité : Entreprise JPS, Jean-Pierre Sauvage.
  4. Maçonnerie : Gabriel Regnier.
  5. Menuiserie - Pompes Funèbres : Ets G & E Ville ; F2C.
  6. Peinture - Tapisserie - Décoration
  7. Tous travaux de bâtiment

Associations[modifier | modifier le code]

Associations sportives[modifier | modifier le code]

  • L'Entente Sportive Cappelle - Pont à Marcq (Club de football) dont l'équipe fanion joue en 1re Division (4e niveau) dans le district Flandre de football.
  • Les P'tits Pongistes (Club de tennis de table).
  • Club de scrabble
  • La Boule Cappelloise (Club de pétanque)
  • Les Écuries de Cappelle (Club d'équitation)
  • l'ASEC : Association de Soutien à l'Ecole Emilie Carles

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rémi Siniarski,L'Observateur du Douaisis du 7 novembre 2013 -page 28
  2. http://www.cc-paysdepevele.fr/Fiches/Plans-des-communes-L/Cappelle-en-Pevele
  3. http://www.icars-vivacar.com/horaires_detail_ligne.php?ExolignePeriode=HIV&output=scrcharte&LigneId=36
  4. http://www.icars-vivacar.com/horaires_detail_ligne.php?ExolignePeriode=HIV&output=scrcharte&LigneId=71
  5. http://www.ter-sncf.com/Images/Nord_Pas_De_Calais/Tridion/ligne%2016_tcm26-18238.pdf
  6. Histoire de Cappelle-en-Pévèle
  7. Eugène Mannier, Études étymologiques, historiques et comparatives sur les noms des villes, Auguste Aubry,‎ 1861 (lire en ligne), p. CAPPELLE, XIIIe s CAPELLA IN PABULA, titre de l'évêché de Tournai, CAPPELLE EN PEULE documents divers Cappelle en Pévèle in Pabula dans l un des quartiers de l'ancienne châtellenie de Lille appelé le Pévèle le pâturage Cappelle faisait partie autrefois de Templeuve. Il doit son nom à une chapelle dédiée à saint Nicolas que Wautier de Marvis, évêque de Tournai érigea en paroisse en 1221 du consentement de l'abbé d'Anchin patron du lieu on l'a aussi appelé Cappelle à Watines parce qu'elle avait été bâtie pour les habitants de cette terre (Annuaire du Nord 1830)
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  10. « Évolution et structure de la population à Cappelle-en-Pévèle en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 juillet 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 juillet 2010)
  12. http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Villeneuve_d_Ascq/actualite/Autour_de_Villeneuve_d_Ascq/Faches_Ronchin/2009/09/20/article_la-fete-du-gout-a-reuni-tout-le-monde.shtml
  13. http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Villeneuve_d_Ascq/actualite/Autour_de_Villeneuve_d_Ascq/Pevele_Melantois/2010/04/23/article_si-vous-alliez-de-ferme-en-ferme-en-fami.shtml
  14. http://www.lavoixeco.com/actualite/Secteurs_activites/Services_aux_entreprises/2010/06/02/article_parc-d-activites-de-la-croisette-a-templ.shtml