Cap des Aiguilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cap des Aiguilles
Localisation
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Cap-Occidental
Coordonnées 34° 49′ 58″ S 20° 00′ 00″ E / -34.832778, 20 ()34° 49′ 58″ Sud 20° 00′ 00″ Est / -34.832778, 20 ()  
Océans Atlantique et Indien

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

(Voir situation sur carte : Afrique du Sud)
Cap des Aiguilles

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Cap des Aiguilles

Le cap des Aiguilles (Cabo das Agulhas en portugais) est le point de relief le plus méridional du continent africain. Il est aussi le point de repère officiel pour marquer le passage de l'océan Atlantique à l'océan Indien[1]. Aujourd'hui, le cap des Aiguilles appartient à la municipalité de Cape Agulhas (en), dans le district d'Overberg de la province du Cap-Occidental, en Afrique du Sud.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il se trouve à l'extrémité sud d'une plaine humide, à 170 km au sud-est de la ville du Cap.
À cet endroit se trouve également l'aérodrome le plus au Sud du continent africain, Andrew's Field (nommé d'après l'aérodrome historique de la US Air Force)[2].

Selon l'Organisation hydrographique internationale, le cap des Aiguilles constitue le point de démarcation entre les océans Indien et Atlantique.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine du mot est portugaise : d'abord aperçu en 1488 par l'explorateur portugais Bartolomeu Dias[3], c'est en 1500 que les navigateurs portugais constatent la coïncidence entre nord magnétique et nord géographique dans cette région.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.mgm.fr/PUB/Mappemonde/M101/Clieux.pdf donne 34°49'S; http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3546,36-657592@51-657596@45-100,0.html donne « Cap des Aiguilles. Situé à 140 km à l'est et 50 km plus au sud que le cap de Bonne-Espérance, le point le plus méridional de l'Afrique (34° 49' 58»). Les océans Atlantique et Indien y convergent, mais son rivage sans charme et sans relief a nui à sa notoriété ».
  2. http://weather.gladstonefamily.net/site/FAAF
  3. Michel Chandeigne (dir), Lisbonne hors les murs. 1415-1580. L'invention du monde par les navigateurs portugais, Autrement, 1992, p. 24.

Sur les autres projets Wikimedia :