Cap Bon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cap Bon
Image satellite de la péninsule du cap Bon
Image satellite de la péninsule du cap Bon
Localisation
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Nabeul
Coordonnées 37° 05′ 15″ N 11° 02′ 07″ E / 37.087501, 11.03533737° 05′ 15″ Nord 11° 02′ 07″ Est / 37.087501, 11.035337  
Étendue d'eau Golfe de Tunis et canal de Sicile (Mer Méditerranée)
Géographie
Longueur 80 km
Largeur 50 km
Altitude 637 m

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (relief)

(Voir situation sur carte : Tunisie (relief))
Cap Bon

Le cap Bon (الرأس الطيب ou الوطن القبلي) est un cap qui constitue la pointe nord-est de la Tunisie. Situé sur la mer Méditerranée, il ouvre le canal de Sicile et ferme le golfe de Tunis.

Il est le territoire de quelques tribus berbères comme les Meaouin, les Ouled M'hamid et les Ouled Sidi Daoud.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Photo de la pointe du cap Bon

Appelé parfois « beau promontoire », les habitants connaissent cette péninsule sous le nom de Rass Eddar.

Le cap Bon donne également son nom à toute la péninsule s'étendant jusqu'aux villes d'Hammamet au sud et de Soliman à l'ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette péninsule mesure 80 kilomètres de long pour une largeur comprise entre vingt et cinquante kilomètres. Elle correspond au territoire du gouvernorat de Nabeul et accueille les villes de Grombalia, Korba, Hammamet, Kélibia, Hammam Ghezèze, El Haouaria, Menzel Bouzelfa, Menzel Temime, Nabeul, Soliman ainsi que le site punique de Kerkouane qui est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Le cap Bon a un relief de plaine à l'est et sur le littoral, de montagne à l'ouest avec l'aboutissement de la chaîne de la dorsale tunisienne au niveau du Djebel Ben Ouli (637 mètres). Il offre un point de vue sur les îles de Zembra et Zembretta situées à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest ainsi que, par très beau temps vers l'est, sur l'île italienne de Pantelleria.

Avec une pluviométrie de 750 mm par an et un sol fertile, c'est une région de cultures maraîchères, de vergers d'agrumes et de viticulture.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque de la puissance de la civilisation carthaginoise, il constituait la limite méridionale au-delà de laquelle ne pouvaient plus circuler les navires romains.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la bataille du cap Bon a lieu le 13 décembre 1941 au large du cap[1]. La capitulation de l'Afrikakorps a eu lieu le 13 mai 1943 au cap Bon : 250 000 soldats allemands et italiens se rendent alors aux alliés[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Collier, The Second World War: The Mediterranean, 1940-1945, éd. Osprey Publishing, Oxford, 2003, p. 10
  2. Pierre Montagnon, La grande histoire de la Seconde Guerre mondiale. Du débarquement allié en A.F.N. à l'invasion de l'Italie, novembre 1942-octobre 1943, éd. Pygmalion, Paris, 1994, p. 125

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Grosse, Recherches géomorphologiques dans la péninsule du Cap Bon. Tunisie, éd. Presses universitaires de France, Paris, 1969
  • Sethom Hafedh, Les fellahs de la presqu'île du Cap Bon, éd. Université de Tunis, Tunis, 1977
  • Thameur Saad, Le Cap Bon. Terre d'attache, terre d'envol, éd. Alif, Tunis, 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]