Canzonetta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En musique classique, la Canzonetta ou Canzonette est une composition profane vocale avec accompagnement originaire d'Italie vers 1560.

D'abord proche du madrigal ou de la villanella, la canzonetta apparaît comme imbrication de l'art aristocratique du madrigal et des formes plus populaires des chansons à danser. Thomas Morley l'a considéré comme une contrefaçon du madrigal[1]. Les recueils édités à la fin du XVIe siècle comportent le plus souvent des tablatures pour luth ou clavecin. À l'origine écrite pour plusieurs voix, la canzonetta évolue pendant la période baroque vers la chanson solo avec accompagnement instrumental de type cantate et fera quelques incursions dans l'opéra.

Le terme encore utilisé au XVIIIe et XIXe siècle ne désigne alors plus aucune forme précise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 'Sciences de la musique de Marc Honegger