Canton du Cheylard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton du Cheylard
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement(s) Privas (13)
Tournon-sur-Rhône (33)
Bureau centralisateur Le Cheylard
Conseillers
départementaux
Laetitia Serre
Maurice Weiss
2015-2021
Code canton 07 06
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 15 brumaire an X[2],[3]
(4 novembre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 18 776 hab. (2012)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Superficie 742,96 km2
Subdivisions
Communes 46

Le canton du Cheylard est une division administrative française située dans le département de l'Ardèche et la région Rhône-Alpes. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 14 à 46.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour du Cheylard dans l'arrondissement de Tournon-sur-Rhône. Son altitude varie de 315 mètres à Saint-Julien-Labrousse jusqu'à 1 486 mètres sur le territoire communal de Saint-Andéol-de-Fourchades. L'altitude moyenne du canton s'élève à 702 mètres.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1866 Jean-François Sauzet   Avocat et rentier
1866 1875 Eugène Durand   Maire du Cheylard
1875 1890 Paul-Emile Sauzet   Propriétaire
Maire du Cheylard
1890 1901 Just Saléon-Terras   Industriel - Maire du Cheylard
1901 1907 François Saléon-Terras Droite Ingénieur
1907 1937 Joseph Saléon-Terras URD Industriel
Maire du Cheylard
1937 1940 André Saléon-Terras
(fils du précédent)
URD Industriel au Cheylard
1945 1948 Joseph Chomarat MRP Industriel au Cheylard
1948 1961 André Saléon-Terras PPUS puis DVD Industriel au Cheylard
1961 1992 Clovis Charre MRP puis
CD puis DVD
Médecin
Conseiller régional de 1975 à 1986
Président du SIVOM de 1961 à 1989
1992 2015 Jacques Chabal RPR puis UMP Médecin généraliste
Maire du Cheylard depuis 1989
Président de la Communauté de Communes du Pays du Cheylard

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Laetitia Serre   Union de la gauche  
2015 en cours Maurice Weiss   Union de la gauche  

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Laetitia Serre et Maurice Weiss (Union de la Gauche, 42,94 %) et Jacques Chabal et Sabine Loulier (Union de la Droite, 37,78 %). Le taux de participation est de 59,21 % (9 470 votants sur 15 993 inscrits)[5] contre 55,97 % au niveau départemental[6]et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Laetitia Serre et Maurice Weiss (Union de la Gauche) sont élus avec 52,1 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 61,2 % (4 741 voix pour 9 786 votants et 15 989 inscrits)[8].

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton du Cheylard dans le département de l'Ardèche avant 2015.

Le canton du Cheylard regroupe 14 communes.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Le Cheylard
(chef-lieu)
07064 CC du Pays du Cheylard 3 098 (2012)
Accons 07001 CC du Pays du Cheylard 416 (2012)
Le Chambon 07049 CC du Pays du Cheylard 52 (2012)
Dornas 07082 CC du Pays du Cheylard 264 (2012)
Jaunac 07108 CC du Pays du Cheylard 140 (2012)
Mariac 07150 CC du Pays du Cheylard 628 (2012)
Nonières 07165 CC du Pays du Cheylard 218 (2012)
Saint-Andéol-de-Fourchades 07209 CC du Pays du Cheylard 56 (2012)
Saint-Barthélemy-le-Meil 07215 CC du Pays du Cheylard 204 (2012)
Saint-Christol 07220 CC du Pays du Cheylard 108 (2012)
Saint-Cierge-sous-le-Cheylard 07222 CC du Pays du Cheylard 192 (2012)
Saint-Genest-Lachamp 07239 CC du Pays du Cheylard 101 (2012)
Saint-Julien-Labrousse 07256 CC du Pays du Cheylard 369 (2012)
Saint-Michel-d'Aurance 07276 CC du Pays du Cheylard 268 (2012)
Carte du canton

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 916 7 700 7 478 7 340 6 871 6 531 6 369 6 228 6 114
(Sources : base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[9], puis population municipale à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

En 2012, la population municipale du nouveau canton était de 18 776 habitants[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme,‎ , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA,‎ , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined,‎ , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]