Canton de Saint-Pol-de-Léon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Saint-Pol-de-Léon
Situation du canton de Saint-Pol-de-Léon dans le département Finistère
Situation du canton de Saint-Pol-de-Léon dans le département Finistère
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Région Bretagne
Département Finistère
Arrondissement(s) Morlaix
Bureau centralisateur Saint-Pol-de-Léon
Conseillers
départementaux
Aline Chevaucher
Maël De Calan
2015-2021
Code canton 29 26
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 7 brumaire an X[2],[3]
(29 octobre 1801)

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 32 013 hab. (2012)
Densité 130 hab./km2
Géographie
Superficie 246,07 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton de Saint-Pol-de-Léon est une division administrative française, située dans le département du Finistère et la région Bretagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Pol-de-Léon a été créé en 1801[5].

Un nouveau découpage territorial du Finistère entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans le Finistère, le nombre de cantons passe ainsi de 54 à 27. Le nombre de communes du canton de Saint-Pol-de-Léon passe de 8 à 14.

Le nouveau canton de Saint-Pol-de-Léon est formé de communes des anciens cantons de Plouzévédé (2 communes), de Saint-Pol-de-Léon (8 communes) et de Plouescat (4 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Morlaix. Le bureau centralisateur est situé à Saint-Pol-de-Léon.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Date d'élection Identité Parti Qualité
avant
1880-....
M. Huon de Kermadec Maire de Saint-Pol-de-Léon
avant
1892-1932
(décès)
Comte Alain Casimir
Budes de Guébriant
Libéral Propriétaire
Maire de Saint-Pol-de-Léon
1932-1934 M. Seïté PDP-URD
1934-1940 Alain Marie Edmond
Budes de Guébriant
Propriétaire
Maire de Saint-Pol-de-Léon (1888-1944)
1945-1949 Henri Le Sann MRP Agriculteur
Maire de Saint-Pol-de-Léon (1944-1965)
1949-1985 François Prigent MRP puis
CD puis UDF-CDS
Sénateur (1978-1980)
Maire de Plouénan puis de Santec
1985-2004 Adrien Kervella RPR Conseiller régional
Maire de Saint-Pol-de-Léon (1978-2008)
2004-2015 Jacques Édern DVG Maire de Sibiril
Les données antérieures ne sont pas encore connues.

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Aline Chevaucher   UMP Maire de Plouénan
2015 en cours Maël de Calan   UMP Directeur de développement dans une start-up
Conseiller municipal de Roscoff

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Aline Chevaucher et Maël De Calan (Union de la Droite, 47,08 %) et Jacques Edern et Sylvaine Vulpiani (PS, 36,96 %). Le taux de participation est de 50,49 % (12 892 votants sur 25 532 inscrits)[8] contre 51,11 % au niveau départemental[9]et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, Aline Chevaucher et Maël De Calan (Union de la Droite) sont élus avec 59,38 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 48,71 % (6 959 voix pour 12 434 votants et 25 529 inscrits)[11].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Saint-Pol-de-Léon dans le département du Finistère avant 2015.

Le canton de Saint-Pol-de-Léon regroupait les communes suivantes :

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Saint-Pol-de-Léon comprend quatorze communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Pol-de-Léon
(chef-lieu)
29259 CC du Pays Léonard 23,43 6 711 (2012) 286
Cléder 29030 CC de la Baie du Kernic 37,44 3 866 (2012) 103
Île-de-Batz 29082 3,05 506 (2012) 166
Lanhouarneau 29111 CC de la Baie du Kernic 17,69 1 249 (2012) 71
Mespaul 29148 CC du Pays Léonard 11,48 912 (2012) 79
Plouénan 29184 CC du Pays Léonard 30,64 2 484 (2012) 81
Plouescat 29185 CC de la Baie du Kernic 14,79 3 600 (2012) 243
Plougoulm 29192 CC du Pays Léonard 18,37 1 782 (2012) 97
Plounévez-Lochrist 29206 CC de la Baie du Kernic 39,54 2 391 (2012) 60
Roscoff 29239 CC du Pays Léonard 6,19 3 515 (2012) 568
Santec 29273 CC du Pays Léonard 8,06 2 328 (2012) 289
Sibiril 29276 CC du Pays Léonard 11,47 1 232 (2012) 107
Tréflaouénan 29285 CC de la Baie du Kernic 8,16 526 (2012) 64
Tréflez 29287 CC de la Baie du Kernic 15,76 911 (2012) 58

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
22 085 21 302 20 706 20 254 19 972 19 264 19 868 19 590 19 470
(Sources : base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[12], puis population municipale à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme,‎ , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA,‎ , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Mikael Madeg, Surnoms bretons des pays "Chikolodenn", canton de Saint-Pol-de-Léon, "Etre an daou dreiz", canton de Taulé. – Saint-Thonan : Embann Kêredol, coll. « Surnoms celtiques », 2005. – 202 p., 21 cm. – ISBN 2-9517223-6-2.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Cantons du Finistère | Communes du Finistère | Liste des conseillers généraux du Finistère

Liens externes[modifier | modifier le code]