Canton de Saint-Cyprien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Saint-Cyprien
Situation du canton de Saint-Cyprien dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda en 2014.
Situation du canton de Saint-Cyprien dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Sarlat-la-Canéda
Chef-lieu Saint-Cyprien
Code canton 24 32
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 7 054 hab. (2012)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Superficie 195,36 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton de Saint-Cyprien est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint Ciprien, puis canton de Saint-Cyprien, est l'un des cantons de la Dordogne créés en 1790, en même temps que les autres cantons français. Il a d'abord été rattaché au district de Sarlat avant de faire partie de l'arrondissement de Sarlat, renommé en arrondissement de Sarlat-la-Canéda en 1965[1].

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Saint-Cyprien est supprimé à cette occasion. Dix de ses quatorze communes sont alors rattachées au canton de la Vallée Dordogne (bureau centralisateur : Saint-Cyprien), trois autres (Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil, Saint-Chamassy et Tursac) au canton de la Vallée de l'Homme (bureau centralisateur : Montignac), et la dernière (Saint-Vincent-de-Cosse) au canton de Sarlat-la-Canéda[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Saint-Cyprien dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda. Son altitude variait de 45 m (Coux-et-Bigaroque) à 267 m (Bézenac) pour une altitude moyenne de 96 m.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1844 1875
(décès)
Marquis Louis
Carbonnier de Marzac
Libéral Avocat
Député (1871-1875)
1881 1889 Antoine Escande Union
républicaine
Médecin, député (1881-1889)
Maire de Saint-Cyprien (1878-1884)
1889 1901 M. Bonnefond Républicain Propriétaire au Coux
1901 1905 Léon Pestillat Républicain Maire de Saint-Cyprien (1890-1903)
1905 1919 Jean Barry Rad. Industriel, maire des Eyzies-de-Tayac (1904-1919)
1919 1925 M. Peggary RG  
1925 1940 Théodore Lesvignes Rad. Maire des Eyzies-de-Tayac (1919-1942)
1945 1951 Louis Séverin Blanc SFIO Directeur adjoint
de la deuxième circonscription préhistorique
1951 1957
(décès)
Maurice Janot Rad. Négociant, maire de Saint-Cyprien
1958 1976
(décès)
Jean Ladignac Rad. puis MRG Pharmacien, maire de Saint-Cyprien
1976 2001 Pierre Merlhiot PS Professeur à la retraite
Maire des Eyzies-de-Tayac-Sireuil (1989-1995)
2001 2015 Francis Dutard PS Employé SNCF, maire de Meyrals

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Cyprien groupait quatorze communes et comptait 7 049 habitants (population municipale) au 1er janvier 2011[3].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Allas-les-Mines 203 24220 24006
Audrix 290 24260 24015
Berbiguières 174 24220 24036
Bézenac 131 24220 24041
Castels 641 24220 24087
Coux-et-Bigaroque 982 24220 24142
Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil 827 24620 24172
Marnac 187 24220 24254
Meyrals 573 24220 24268
Mouzens 240 24220 24298
Saint-Chamassy 538 24260 24388
Saint-Cyprien 1 576 24220 24396
Saint-Vincent-de-Cosse 357 24220 24510
Tursac 330 24620 24559

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 052 6 086 6 483 6 780 7 049 7 054
(Sources : base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4], puis population municipale à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]