Canton de Saint-Clair-sur-l'Elle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Saint-Clair-sur-l'Elle
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Circonscription 1re
Chef-lieu Saint-Clair-sur-l'Elle
Conseiller général Jean-Claude Braud
2008-2015
Code canton 50 31
Démographie
Population 7 853 hab. (2011)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Superficie 137,82 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton de Saint-Clair-sur-l'Elle est une division administrative française, située dans le département de la Manche et la région Basse-Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Canton rural, limitrophe du Calvados, sur le bassin de l'Elle, l'économie du canton repose sur le tourisme, avec abbaye et la forêt de Cerisy, et l'élevage, autant bovin pour la production laitière, qu'équin avec une dizaine de haras. Il profite également de sa position sur les axes Saint-Lô - Bayeux et Saint-Lô - Isigny-sur-Mer, et de la gare de Lison aux 5 000 transits hebdomadaires.

À proximité des pôles d'emplois de Saint-Lô (11 km), Bayeux et Isigny, la population travaille de moins en moins dans le canton tandis que services publics et commerces se raréfient.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1848 1857 Narcisse Vieillard   Officier, parlementaire, président du conseil général
1857 1864 Michel-Jacques-François Achard   Général, pair de France, député de la Moselle (1849), sénateur (1852)
1864 1907 Augustin-Noël Bernard   Médecin
1908 1926
(décès)
Albert-César Sébire Républicain Notaire
1926 1940 Edmond Lavieille Rad.-RG Éleveur, maire de Saint-Jean-de-Savigny
1945 1947 Edmond Lavieille DVD Éleveur, maire de Saint-Jean-de-Savigny
1947 1982 Gustave Le Provost de la Moissonnière DVD Propriétaire-exploitant, maire de Saint-Jean-de-Savigny
1982 1988 André David DVD Ingénieur, maire de Villiers-Fossard
1988 1994 Jean Letourneur DVD Notaire, maire de Saint-Clair-sur-l'Elle
1994 2008 Denis Lesage DVD Cadre commercial, maire adjoint de Moon-sur-Elle
2008 en cours Jean-Claude Braud SE Directeur de société, conseiller
municipal de Saint-Pierre-de-Semilly

Élections[modifier | modifier le code]

En mars 2001, le candidat sortant divers droite et conseiller général sortant Denis Lesage, a recueilli 59 % des voix. En 2008, il est battu par le sans étiquette Jean-Claude Braud, qui obtient 57,57 % des suffrages.

Circonscription législative[modifier | modifier le code]

Le canton participe à l'élection du député de la première circonscription de la Manche, avant et après le redécoupage des circonscriptions pour 2012[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Clair-sur-l'Elle groupe quatorze communes, et compte 7 853 habitants (population municipale 2011).

Communes Population Code
postal
Code
Insee
Airel 535 50680 50004
Bérigny 394 50810 50046
Cerisy-la-Forêt 937 50680 50110
Couvains 449 50680 50148
La Meauffe 1 079 50880 50297
Moon-sur-Elle 836 50680 50356
Notre-Dame-d'Elle 143 50810 50380
Saint-André-de-l'Épine 549 50680 50446
Saint-Clair-sur-l'Elle 938 50680 50455
Saint-Georges-d'Elle 385 50680 50473
Saint-Germain-d'Elle 213 50810 50476
Saint-Jean-de-Savigny 393 50680 50491
Saint-Pierre-de-Semilly 423 50810 50538
Villiers-Fossard 579 50680 50641

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes sont incluses dans le canton de Saint-Clair-sur-l'Elle[2] :

  • Clouay, absorbée en 1812 par Saint-Jean-de-Savigny.
  • Saint-Quentin-d'Elle, absorbée en 1812 par Bérigny.

Les communes de Notre-Dame-d'Elle et Saint-Germain-d'Elle avait fusionné et formé la commune d'Elle de 1837 à 1848 avant de reprendre chacune leur indépendance.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011
6 810 6 480 6 242 6 908 7 053 7 060 7 375 7 853
(Sources : Base Insee, Population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4])
Histogramme de l'évolution démographique


Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tableau des circonscriptions électorales des départements (ordonnance n°2009-935 du 29 juillet 2009)
  2. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des quatorze communes du canton)
  3. Structure de la population du canton de 1962 à 1999
  4. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]