Canton de Revel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Revel
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Haute-Garonne
Arrondissement(s) Toulouse
Bureau centralisateur Revel
Conseillers
départementaux
Gilbert Hebrard
Marie-Claude Piquemal-Doumeng
2015-2021
Code canton 31 13
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 1801[2],[3]

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 38 786 hab. (2012)
Densité 65 hab./km2
Géographie
Superficie 595,96 km2
Subdivisions
Communes 59

Le canton de Revel est un canton de l’arrondissement français de Toulouse, dans le département de Haute-Garonne en région Midi-Pyrénées et fait partie de la dixième circonscription de la Haute-Garonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Revel est créé en 1790 sous la Révolution en même temps que les départements. Il est rattaché au district de Revel. En 1801, les arrondissements sont créés en remplacement des districts. Le canton de Revel est supprimé et ses communes viennent grossir le canton de Saint-Félix dépendant de l'arrondissement de Villefranche. En 1802, le chef-lieu de canton est transféré de Saint-Félix à Revel. Le canton prend à nouveau le nom de « canton de Revel ».

En 1926, l'arrondissement de Villefranche est supprimé et le canton est rattaché à l'arrondissement de Toulouse.

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Revel dans le département de la Haute-Garonne avant 2015.

Le canton de Revel comprend les 13 communes et compte 13 161 habitants (population municipale) au 1er janvier 2010[5].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)


Vaudreuille 31569 CC Lauragais Revel Sorèzois 11,30 357 (2012) 32
Roumens 31463 CC Lauragais Revel Sorèzois 3,57 260 (2012) 73
Revel 31451 CC Lauragais Revel Sorèzois 35,31 9 341 (2012) 265
Maurens 31329 CC Lauragais Revel Sorèzois 6,60 198 (2012) 30
Mourvilles-Hautes 31393 CC Lauragais Revel Sorèzois 6,59 166 (2012) 25
Bélesta-en-Lauragais 31060 CC Lauragais Revel Sorèzois 5,59 108 (2012) 19
Juzes 31243 CC Lauragais Revel Sorèzois 3,75 82 (2012) 22
Vaux 31570 CC Lauragais Revel Sorèzois 10,41 271 (2012) 26
Montégut-Lauragais 31371 CC Lauragais Revel Sorèzois 7,72 473 (2012) 61
Falga 31180 CC Lauragais Revel Sorèzois 5,38 111 (2012) 21
Saint-Félix-Lauragais 31478 CC Lauragais Revel Sorèzois 51,88 1 311 (2012) 25
Saint-Julia 31491 CC Lauragais Revel Sorèzois 11,46 365 (2012) 32
Nogaret 31400 CC Lauragais Revel Sorèzois 4,00 73 (2012) 18

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 748 9 801 9 949 10 348 10 503 11 326 12 553 13 132 13 116
(Sources : base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[6], puis population municipale à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique


Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
.... .... Arthur Taussac Républicain Maire de Revel
1928 1934 Louis Bastié Rad.  
1934 1940 Marius Audouy SFIO  
1945 1973 Roger Sudre SFIO
puis PS
Professeur
Maire de Revel
1973 1979 Jean Ricalens PS Médecin
Maire de Revel
1979 2004 Jean-François Lamarque PS Instituteur
Adjoint au Maire de Revel
Député (1988-1993)
2004 2015 Francis Costes UMP Educateur scolaire
Maire-adjoint de Revel

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Gilbert Hebrard   PS  
2015 en cours Marie-Claude Piquemal-Doumeng   PS  

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Gilbert Hebrard et Marie-Claude Piquemal-Doumeng (PS, 35,58 %), Marielle Garonzi et Louis Palosse (DVD, 27,45 %) et Olivier Lupion et Ghislaine Meyer (FN, 23,14 %). Le taux de participation est de 61,55 % (18 367 votants sur 29 841 inscrits)[8] contre 52,11 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, Gilbert Hebrard et Marie-Claude Piquemal-Doumeng (PS) sont élus avec 47,53 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 62,05 % (8 434 voix pour 18 509 votants et 29 831 inscrits)[11].

Articles connexes =[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]