Canton de Péronne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Péronne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Somme
Arrondissement(s) Péronne
Bureau centralisateur Péronne
Code canton 80 20
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 17 brumaire an X[2],[3]
(8 novembre 1801)

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 27 860 hab. (2012)
Densité 60 hab./km2
Géographie
Superficie 462,83 km2
Subdivisions
Communes 60

Le canton de Péronne est une division administrative française située dans le département de la Somme et la région Picardie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 21 à 60.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Péronne dans l'arrondissement de Péronne. Son altitude varie de 43 m (Feuillères) à 154 m (Nurlu) pour une altitude moyenne de 74 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Par décret du 26 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Péronne est conservé et s'agrandit. Il passe de 21 à 60 communes[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1895 1904
(décès)
Ernest Baudelot Républicain Agriculteur
Maire d'Aizecourt-le-Haut
1904 1907 Ernest Franqueville Conservateur Agriculteur à Brusle-Cartigny
Maire de Cartigny
1907 1928 Charles Boulanger Rad. Docteur en médecine
maire de Péronne (1908-1914 et 1918-1928)
1928 1940
(décès)
Louis Daudré[5] RG Avoué puis avocat
Maire de Péronne (1931-1940)
1945 1951 Émile Vermond SFIO Négociant
Maire de Péronne (1944-1947)
1951 1970 Daniel Boinet Radical Docteur en médecine
Maire de Péronne (1940-1944 et 1947-1971)
1970 1976 Jean Daudré Radical Commerçant
Maire de Péronne (1971-1977)
1976 1982 Edouard Guilbeau PCF Électricien
Maire de Péronne (1977-1989)
1982 1988 Jean-Marie Carbonnelle UDF-PR Médecin
Conseiller municipal de Péronne
1988 en cours Pierre Linéatte PS Directeur d'école
Vice-Président du Conseil Général
Adjoint au Maire de Péronne
puis Adjoint au Maire de Cartigny

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours      
2015 en cours      

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Péronne dans le département de la Somme avant 2015.

Le canton de Péronne groupe 21 communes et compte 17 123 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Aizecourt-le-Haut 100 80200 80015
Allaines 395 80200 80017
Barleux 312 80200 80054
Biaches 416 80200 80102
Bouchavesnes-Bergen 326 80200 80115
Bouvincourt-en-Vermandois 137 80200 80128
Brie 301 80200 80141
Buire-Courcelles 284 80200 80150
Bussu 229 80200 80154
Cartigny 701 80200 80177
Cléry-sur-Somme 514 80200 80199
Doingt 1 383 80200 80240
Éterpigny 184 80200 80294
Feuillères 151 80200 80307
Flaucourt 324 80200 80313
Mesnil-Bruntel 329 80200 80536
Moislains 1 366 80200 80552
Estrées-Mons 609 80200 80557
Nurlu 378 80240 80601
Péronne 8 380 80200 80620
Villers-Carbonnel 304 80200 80801

Démographie[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009
14 456 16 114 17 310 18 094 17 343 17 123 -
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

En 2012, la population municipale du nouveau canton était de 27 860 habitants[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 32
  2. Notice communale de Péronne sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 818.
  4. a et b Décret no 2014-263 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Somme.
  5. Tué à l'ennemi le 25 mai 1940 dans les Ardennes, alors qu'il était chef de bataillon commandant le 3ème Bataillon du 51e R.I. "M. Daudré est intelligent, consciencieux, actif, travailleur acharné et doué au surplus d'un joli talent de parole. L'opinion publique voit en lui - avec raison - une personnalité politique d'avenir. Élu depuis peu au siège de Conseiller général du canton de Péronne, son influence y est déjà grande et ses relations avec les anciens combattants (dont il est le président) lui assurerait même, aux élections législatives prochaines, s'il était candidat, un nombre important de suffrages. Assez ambitieux et possédant une grosse fortune, il ne se dérobera pas aux désirs de ses amis quand l'occasion s'en présentera et, s'il est élu, fera un parlementaire distingué." (Source: Note du préfet de 1932, 3 M 772)
  6. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme,‎ 1798, 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA,‎ septembre 1995, 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined,‎ 2003, 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]