Canton de Mehun-sur-Yèvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Mehun-sur-Yèvre
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre
Département Cher
Arrondissement Arrondissement de Vierzon
Chef-lieu Mehun-sur-Yèvre
Conseiller général Patrick Tournant
2011-2015
Code canton 18 20
Démographie
Population 11 522 hab. (2011)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Superficie 133,66 km2
Subdivisions
Communes 5

Le canton de Mehun-sur-Yèvre est une division administrative française située dans le département du Cher et la région Centre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Mehun-sur-Yèvre dans l'arrondissement de Vierzon. Son altitude varie de 97 m (Foëcy) à 162 m (Berry-Bouy) pour une altitude moyenne de 125 m.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
.... 1936
(démission)
M. Rousseau Rad.  
1936 1940 Louis Pichon Rad. Charcutier
Maire de Mehun-sur-Yèvre (1932-1940)
1945 1967 Albert Jacquet Rad. puis DVD Président du Conseil Général (1958-1967)
1967 1998 Jean Manceau DVD Maire de Mehun-sur-Yèvre
1998 2007 François Pillet DVD puis UMP Maire de Mehun-sur-Yèvre
Sénateur depuis 2007
2007 2011 Armand Koszek UMP Adjoint au maire de Mehun-sur-Yèvre[1]
2011 en cours Patrick Tournant PCF Maire de Foëcy depuis 1989

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Mehun-sur-Yèvre groupe 5 communes et compte 11 345 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Communes Population Code
postal
Code
Insee
Allouis 771 18500 18005
Berry-Bouy 934 18500 18028
Foëcy 2 003 18500 18096
Mehun-sur-Yèvre 7 212 18500 18141
Sainte-Thorette 425 18500 18237

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011
8 743 8 930 10 362 11 175 11 408 11 345 11 399 11 522
(Sources : Base Insee, Population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3])
Histogramme de l'évolution démographique


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Devenu sénateur en décembre 2007, François Pillet a démissionné de son siège pourvu en mars 2008 dans une cantonale partielle jusqu'en 2011.
  2. Structure de la population du canton de 1962 à 1999
  3. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]