Canton de Limay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Limay
Situation du canton de Limay dans le département Yvelines
Situation du canton de Limay dans le département Yvelines
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Arrondissement Mantes-la-Jolie
Chef-lieu Limay
Conseiller général Jacques Saint-Amaux
2004-2011
Code canton 78 10
Démographie
Population 44 634 hab. (2011)
Densité 344 hab./km2
Géographie
Superficie 129,80 km2
Subdivisions
Communes 17

Le canton de Limay est une division administrative française, située dans le département des Yvelines et la région Île-de-France.


C'est un territoire très contrasté, à la fois industriel et rural.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Limay groupe 17 communes :

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1907 1927
(décès)
Léon Vinaver Rad. Médecin
1927 1928 Paul Lefébure Union
nationale
Propriétaire du Château des Célestins à Limay
1928 1934 André Lecoq Rad. Maire de Limay (1925-1944)
1934 1940 Paul Lefébure URD Propriétaire du Château des Célestins à Limay
1945 1964 André Lecoq Rad. Maire de Limay

(1945-1959)

1964 1979 Maurice Quettier PCF Maire de Limay

(1977-1995)
Député (1967-1968)

1979 2002 André Samitier DVD puis
app. UMP
Maire de Gargenville (1971-2004)
Député (2002-2004)
2002 en cours Jacques Saint-Amaux PCF Maire de Limay

(1995-2010)

Géographie[modifier | modifier le code]

Le canton de Limay, d'une superficie de 130 km² environ, comprend deux parties nettement différentes :

  • le long de la Seine, une plaine alluviale étroite et basse correspondant au lit majeur du fleuve ;
  • plus au nord, une partie vallonnée, d'une altitude variant de 150 à 200 m, correspondant au sud du Vexin français. Cette partie est d'ailleurs comprise dans le périmètre du parc naturel régional du Vexin français.

Économie[modifier | modifier le code]

En bordure de Seine, le territoire est fortement urbanisé, dans lequel alternent les zones résidentielles et les industries. Il forme une agglomération quasi-continue de Follainville-Dennemont à l'ouest jusqu'à Juziers à l'est, et qui se poursuit au-delà vers Meulan et Poissy. On y trouve les grandes voies de communications : route départementale D191, voie ferrée Paris-Mantes de la rive nord de la Seine, installations portuaires privées ou publiques, dont le port fluvio-maritime de Limay-Porcheville qui dépend du Port autonome de Paris.

C'est là que se trouvent les zones industrielles, avec notamment la cimenterie de Gargenville-Juziers, le dépôt pétrolier (ex-raffinerie) d'Issou-Gargenville, la centrale thermique de Porcheville, l'aciérie électrique Alpa de Limay, et diverses industries, dont des centres de traitement de déchets industriels et des carrières.

La partie nord du canton, entièrement comprise dans le parc naturel régional, très boisée, plus faiblement peuplée, est vouée à l'agriculture traditionnelle et à la sylviculture, à l'artisanat et au tourisme.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011
16 423 21 114 25 602 29 257 35 260 40 738 42 818 44 634
(Sources : Base Insee, Population sans doubles comptes à partir de 1962[1] puis population municipale à partir de 2006[2])
Histogramme de l'évolution démographique


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Structure de la population du canton de 1962 à 1999
  2. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Cantons des Yvelines | Communes des Yvelines