Canton de Faulquemont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Faulquemont
Situation du canton de Faulquemont dans le département Moselle
Situation du canton de Faulquemont dans le département Moselle
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement(s) Boulay-Moselle
Chef-lieu Faulquemont
Conseiller général François Lavergne
2008-2014
Code canton 57 09
Démographie
Population 23 241 hab. (2011)
Densité 95 hab./km2
Géographie
Superficie 245,10 km2
Subdivisions
Communes 31

Le canton de Faulquemont est une division administrative française située dans le département de la Moselle et la région Lorraine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Faulquemont dans l'arrondissement de Boulay-Moselle. Son altitude varie de 219 m (Fouligny) à 411 m (Longeville-lès-Saint-Avold) pour une altitude moyenne de 289 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Langue[modifier | modifier le code]

D'après un recensement de 1962, le canton de l'époque comptait 40 à 60% de locuteurs du francique lorrain[1].
Après cette date, les recensements de l'INSEE ont arrêté de poser la question de la langue maternelle au citoyen enquêté[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1940 Edouard Corbedaine AD-URD Sénateur (1933-1941)
Président de la Chambre d'Agriculture
maire de Thicourt
1945 1950
(décès)
Edouard Corbedaine DVD Maire de Thicourt
Ancien sénateur (1933-1941)
1951 1970 Abbé Rausch DVD Curé de Créhange
1970 198. André Gouy DVD puis RPR  
198. en cours François Lavergne DVD Maire de Créhange depuis 1977
Vice-Président du Conseil Général

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Faulquemont groupe 31 communes et compte 23 241 habitants (recensement de 2011 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Adaincourt 117 57580 57007
Adelange 219 57380 57008
Arraincourt 130 57380 57027
Arriance 226 57580 57029
Bambiderstroff 1 036 57690 57047
Créhange 4 005 57690 57159
Elvange 363 57690 57190
Faulquemont 5 492 57380 57209
Flétrange 910 57690 57217
Fouligny 209 57220 57230
Guinglange 306 57690 57276
Hallering 114 57690 57284
Han-sur-Nied 248 57580 57293
Hémilly 143 57690 57313
Herny 473 57580 57319
Holacourt 69 57380 57328
Laudrefang 356 57385 57386
Longeville-lès-Saint-Avold 3 784 57740 57413
Mainvillers 269 57380 57430
Many 264 57380 57442
Marange-Zondrange 319 57690 57444
Pontpierre 770 57380 57549
Teting-sur-Nied 1 410 57385 57668
Thicourt 147 57380 57670
Thonville 44 57380 57673
Tritteling-Redlach 523 57385 57679
Vahl-lès-Faulquemont 246 57380 57686
Vatimont 323 57580 57698
Haute-Vigneulles 424 57690 57714
Vittoncourt 395 57580 57726
Voimhaut 263 57580 57728

Composition après 2014[modifier | modifier le code]

Le canton de Faulquemont groupe 61 communes et compte 38 962 habitants (recensement de 2011 sans doubles comptes).


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Faulquemont (siège) 57209 Faulquinois 18,79 5 459 (2012) 291
Adaincourt 57007 Adaincourtois 3,42 117 (2012) 34
Adelange 57008 Adelangeois 5,81 210 (2012) 36
Ancerville 57020 Ancervillois 5,23 262 (2012) 50
Arraincourt 57027 Arraincourtois 4,74 130 (2012) 27
Arriance 57029 6,98 221 (2012) 32
Aube 57037 Albins 5,31 261 (2012) 49
Bambiderstroff 57047 Bambigeois 11,05 1 037 (2012) 94
Béchy 57057 9,57 561 (2012) 59
Beux 57075 Reboyeux 5,03 274 (2012) 54
Boucheporn 57095 Bouchepornois 6,65 562 (2012) 85
Buchy 57116 Buchois 3,58 119 (2012) 33
Chanville 57127 Chanvillois 3,89 121 (2012) 31
Cheminot 57137 Caminetois 11,50 684 (2012) 59
Chérisey 57139 5,07 275 (2012) 54
Créhange 57159 Créhangeois 10,46 4 010 (2012) 383
Elvange 57190 Elvangeois 7,12 371 (2012) 52
Flétrange 57217 Flétrangeois 6,07 921 (2012) 152
Fleury 57218 Fleuriens 9,71 1 024 (2012) 105
Flocourt 57220 4,53 121 (2012) 27
Fouligny 57230 5,96 205 (2012) 34
Goin 57251 Godinvillois 9,07 328 (2012) 36
Guinglange 57276 Guinglangeois 10,38 314 (2012) 30
Hallering 57284 Halleringeois 3,55 113 (2012) 32
Han-sur-Nied 57293 Hanois 2,02 254 (2012) 126
Haute-Vigneulles 57714 Haute-Vigneullois 9,53 422 (2012) 44
Hémilly 57313 14,04 142 (2012) 10
Herny 57319 9,64 477 (2012) 49
Holacourt 57328 2,92 73 (2012) 25
Laudrefang 57386 Laudrefangeois 4,70 347 (2012) 74
Lemud 57392 4,24 313 (2012) 74
Liéhon 57403 5,38 106 (2012) 20
Longeville-lès-Saint-Avold 57413 24,54 3 775 (2012) 154
Louvigny 57422 Louvignois 15,82 857 (2012) 54
Luppy 57425 Loups 16,26 574 (2012) 35
Mainvillers 57430 Mainvillois 6,70 282 (2012) 42
Many 57442 8,22 267 (2012) 32
Marange-Zondrange 57444 Marangeois-Zondrangeois 8,28 313 (2012) 38
Orny 57527 Ornois 7,30 367 (2012) 50
Pagny-lès-Goin 57532 5,17 264 (2012) 51
Pommérieux 57547 Pommériciens 4,31 715 (2012) 166
Pontoy 57548 Pontoisiens 10,12 400 (2012) 40
Pontpierre 57549 Pontpierrois 8,48 761 (2012) 90
Pournoy-la-Grasse 57554 Poneux 7,19 560 (2012) 78
Rémilly 57572 Rominois 18,94 2 146 (2012) 113
Sillegny 57652 Sillegnois 10,46 429 (2012) 41
Silly-en-Saulnois 57653 2,35 34 (2012) 14
Solgne 57655 Solgnois 7,29 1 092 (2012) 150
Teting-sur-Nied 57668 Tétingeois 9,83 1 441 (2012) 147
Thicourt 57670 Thicourtois 5,50 145 (2012) 26
Thimonville 57671 7,40 162 (2012) 22
Thonville 57673 Thonvillois 2,53 44 (2012) 17
Tragny 57676 5,43 109 (2012) 20
Tritteling-Redlach 57679 Trittelingeois et Redlachois 6,00 524 (2012) 87
Vahl-lès-Faulquemont 57686 Vahl-Faulquinois 6,18 243 (2012) 39
Vatimont 57698 8,13 316 (2012) 39
Verny 57708 Vernois 3,90 1 925 (2012) 494
Villers-Stoncourt 57718 10,57 250 (2012) 24
Vittoncourt 57726 9,51 389 (2012) 41
Voimhaut 57728 4,02 261 (2012) 65
Zimming 57762 Zimmingeois 7,87 674 (2012) 86

Démographie[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2011
18 943 19 917 19 764 21 674 21 637 22 229 23 241
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. S. Legrand - d'après les chiffres de l'INSEE.
  2. Daniel Laumesfeld - La Lorraine francique: Culture mosaïque et dissidence linguistique