Canton de Champtoceaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Champtoceaux
Situation du canton de Champtoceaux dans le département Maine-et-Loire
Situation du canton de Champtoceaux dans le département Maine-et-Loire
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement(s) Cholet
Chef-lieu Champtoceaux
Conseiller général Brigitte Rey
2013-2015
Code canton 49 09
Disparition 22 mars 2015
Démographie
Population 15 824 hab. (2012)
Densité 101 hab./km2
Géographie
Superficie 156,34 km2
Subdivisions
Communes 9

Le canton de Champtoceaux est une ancienne division administrative française située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Il disparait aux élections cantonales de mars 2015, réorganisées par le redécoupage cantonal de 2014[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Champtoceaux groupe neuf communes[2]. Il compte 15 824 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Champtoceaux
(chef-lieu)
49069 CC du Canton de Champtoceaux 2 400 (2012)
Bouzillé 49040 CC du Canton de Champtoceaux 1 512 (2012)
Drain 49126 CC du Canton de Champtoceaux 2 059 (2012)
Landemont 49172 CC du Canton de Champtoceaux 1 676 (2012)
Liré 49177 CC du Canton de Champtoceaux 2 474 (2012)
Saint-Christophe-la-Couperie 49270 CC du Canton de Champtoceaux 830 (2012)
Saint-Laurent-des-Autels 49296 CC du Canton de Champtoceaux 2 236 (2012)
Saint-Sauveur-de-Landemont 49320 CC du Canton de Champtoceaux 904 (2012)
La Varenne 49360 CC du Canton de Champtoceaux 1 733 (2012)

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé au nord des Mauges, au sud de la Loire, ce canton est organisé autour de Champtoceaux dans l'arrondissement de Cholet. Sa superficie est de plus de 156 km2 (15 634 hectares[3]), et son altitude varie de 1 mètre (La Varenne[3]) à 106 mètres (Saint-Laurent-des-Autels[3]), pour une altitude moyenne de 77 mètres.

Surfaces et altitudes des communes du canton[3]
Nom de la commune Surface (ha) Alt. mini (m) Alt. maxi (m)
Bouzillé 1 839 7 102
Champtoceaux 1 554 2 86
Drain 1 905 5 92
Landemont 1 867 18 104
Liré 3 181 5 105
Saint-Christophe-la-Couperie 829 74 104
Saint-Laurent-des-Autels 1 855 25 106
Saint-Sauveur-de-Landemont 1 169 13 91
La Varenne 1 435 1 82

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Champtoceaux (chef-lieu) est créé en 1790. Il est intégré au district de Saint-Florent-le-Vieil, puis en 1800 à l'arrondissement de Beaupreau, et à sa disparition en 1857, à l'arrondissement de Cholet[4].

Dans le cadre de la réforme territoriale, un nouveau découpage territorial pour le département de Maine-et-Loire est défini par le décret du 26 février 2014. Le canton de Champtoceaux disparait aux élections cantonales de mars 2015[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Le canton de Champtoceaux est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général de Maine-et-Loire.

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1871 1911
(décès)
Comte
Raoul de la Bourdonnaye
Conservateur Attaché d'ambassade
Député (1884-1889)
Propriétaire du château de Mésangeau (La Varenne)
Sénateur (1906-1911)
1911 1920
(décès)
Henri de la Bourdonnaye
(fils du précédent)
Conservateur Propriétaire à La Varenne
1921 1928 Jean Emeriau    
1928 1940 Henri de Saint-Pern FR-URD Député (1936-1940)
Propriétaire à Angers
1945 1994 René
Le Bault de la Morinière
DVD puis
RPF puis UNR
puis UDR puis RPR
Agriculteur
Député (1958-1973)
Maire de Landemont
1994 2008 Roger Chevalier UDF Maire de Saint-Laurent-des-Autels (1989-2008)
2008 2013
(démission)
Roger Chevalier DVD Vice-président du conseil général
2013 2015 Brigitte Rey DVD Maire de Bouzillé

Résultats électoraux détaillés[modifier | modifier le code]

  • Élections cantonales de 2001 : Roger Chevalier (UDF) est élu au 1er tour avec 82,07 % des suffrages exprimés, devant Claudi Menard (PCF) (8,26 %), Mauricette Durafour (FN) (5,7 %) et Jacques Cazeneuve (MNR) (3,97 %). Le taux de participation est de 70,57 % (6 894 votants sur 9 769 inscrits)[5].
  • Élections cantonales de 2008 : Roger Chevalier (Divers droite) est élu au 1er tour avec 62,46 % des suffrages exprimés, devant Serge Bardy (PS) (31,15 %) et Anne-Marie Durafour (FN) (6,39 %). Le taux de participation est de 70,33 % (7 779 votants sur 11 061 inscrits)[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 201 9 678 10 315 11 153 11 863 12 296 14 189 15 614 15 824
(Sources : base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7], puis population municipale à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Légifrance, Décret no 2014-259 du 26 février 2014, portant délimitation des cantons dans le département de Maine-et-Loire.
  2. Liste des communes du canton de Champtoceaux sur le site de l'Insee, consulté le 19 janvier 2015.
  3. a, b, c et d IGN, Répertoire Géographique des Communes (RCG 2010), consulté le 2 février 2011
  4. EHESS, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, Notice communale de Champtoceaux, consultée le 29 janvier 2012
  5. Résultats de l’élection cantonale 2001 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 11 mai 2013.
  6. Résultats de l’élection cantonale 2008 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 11 mai 2013.
  7. Structure de la population du canton de 1962 à 1999.
  8. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012.